layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Eté 2020 : guide SantéVet pour des vacances sereines

Eté 2020 : guide SantéVet pour des vacances sereines

Article publié le : 07/08/2020

Plus nombreux sont les propriétaires de chiens à partir en vacances avec leur compagnon que les propriétaires de chats. C’est ce qu’a, entre autres, indiqué la dernière étude sur « Les Français et leurs animaux de compagnie » réalisée par Ipsos pour le compte de l’Observatoire SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale. Même si l’on note toutefois un changement dans cette tendance. Dans tous les cas, si votre chien ou votre chat a la chance de partir avec vous en vacances, voici un guide pour penser à tout ce qu’il faut éviter et passer de bonnes vacances. Des conseils également afin de savoir comment réagir en cas de problèmes… car les vacances, pour votre chien, chat ou NAC, c’est sacré pour eux aussi !

Avant de partir… pensez à tout

Ses papiers, bien entendu : carnet de santé, carte d’identification, ordonnance(s) des traitements en cours, attestations obligatoires pour les chiens dits « dangereux ».

Ensuite sa trousse de soin pour faire face aux petits bobos que vous pouvez soigner vous-mêmes - comme cela peut être le cas de certaines plaies bénignes - et qui contiendra également ceux pour l’entretien : shampoing, lotion pour le nettoyage des yeux, des oreilles, voire des dents et les traitements contre les parasites internes et externes. Pour le chien qui profitera des joies de l’eau, il pourra être nécessaire de renouveler ce traitement en cas de baignades fréquentes. Faites le « plein » de ces produits avant de partir ou bien sur place chez n’importe quel vétérinaire en utilisant le forfait prévention disponible dans toutes les formules SantéVet.

Pensez aussi si vous avez souscrit une assurance santé pour votre chien, chat et même NAC chez SantéVet de télécharger notre application. Celle-ci propose notamment le service « SantéVet Assistance » en cas d’urgence avec la mise à disposition gratuitement d'une ligne téléphonique vers un vétérinaire disponible 7/7 & 24/24 afin qu’il vous explique les premiers gestes de secours. Application qui vous permet également de transmettre directement vos demandes de remboursement, de les suivre facilement sur son portable suite à une consultation vétérinaire, de visualiser votre compte et contrat(s), etc.

Enfin, si vous partez à l’étranger, renseignez-vous auprès de l’ambassade du pays de destination sur les conditions d’entrées et de sorties des animaux en provenance de France.

Visitez par exemple le site https://www.anivetvoyage.com. Pour permettre aux vétérinaires et à leurs clients de préparer sereinement le voyage avec un animal de compagnie dans différents pays, Dominique Lachapèle, vétérinaire française, a créé un site internet « AniVetVoyage : Conseils et formalités pour préparer le voyage de votre animal de compagnie avec l'aide de votre vétérinaire. »

En voiture, bus, train, avion ou bateau avec votre chien ou votre chat

Votre chien ou votre chat n’est pas habitué aux trajets en voiture ou bien en camping-car et risque de stresser ou bien souffre du mal des transports ? Votre vétérinaire pourra vous proposer des solutions grâce à des traitements efficaces : pour lutter contre le stress dans le premier cas avec notamment l’utilisation de phéromones naturelles ou pour soulager les chiens ou chats malades en voilure avec des traitements spécifiques.

Pensez à installer confortablement votre compagnon et ne pas le laisser divaguer dans le véhicule. L’utilisation d’une cage de transport est indiquée. Pensez à faire des pauses régulières (attention lors de l’ouverture des portes !) et de permettre à votre compagnon de disposer d’eau fraîche.

 

 

Et souvenez-vous : en aucun cas ne laisser votre chien, chat ou NAC à l’intérieur de votre véhicule lorsque la température est élevée. Le coup de chaleur est une véritable urgence vétérinaire que l’on peut facilement prévenir et éviter. 

Pour ce qui est des voyages en train, bus, avion ou bateau, renseignez-vous au préalable auprès de la compagnies de transport afin de connaître les conditions et règlements (voir également notre article : « Comment voyager avec son chien ? ».)

Hôtels, centres de vacances, campings, locations saisonnières, plages… avec son animal : ce qu’il faut retenir

Tout cela fait partie de l’organisation et des choses dont il faut se soucier avant le départ. S’assurer que les animaux domestiques sont acceptés dans les hôtels, centres de vacances, campings et sous quelles conditions. On peut par exemple imposer que le chien, chat ou furet soit à jour de sa vaccination contre la rage. Et un règlement intérieur peut être à suivre.  

Pour ce qui est des locations saisonnières, les propriétaires des locations dites meublées saisonnières de tourisme peuvent interdire la présence d'un chien ou d'un chat ou de tout autre animal domestique. Mieux vaut donc se renseigner à l’avance avant de louer pour éviter toute mauvaise surprise.

Une fois sur place, assurez-vous que le lieu est bien clos s’il dispose d’un jardin afin d’éviter tout risque de fugue, prévenez les risques de chute depuis une fenêtre, terrasse ou encore balcon.

 

Pour le chat, attention aux fenêtres oscillo-battantes qui présentent un véritable danger, le chat pouvant se retrouver coincer et s’étouffer.

Veillez à ce que la piscine soit sécurisée si votre location en dispose pour éviter les risques de noyade, malheureusement fréquents.

Des risques qui sont à prendre en compte également lors des baignades en mer, lacs, rivières… attention aux eaux stagnantes. Elles peuvent présenter des cyanobactéries ou encore des bactéries responsables de la leptospirose, une maladie grave voire mortelle.

Inspectez les pièces afin de détecter la présence d’objets ou ustensiles dangereux ou de produits toxiques. En été, par exemple, mettez hors de portée l’allume-barbecue. Son goût sucré est appètent mais son ingestion est toxique. Et en cas d'intoxication, quelle qu'elle soit, il faut réagir rapidement et sans commettre d'erreurs.

Lors de l’utilisation d’un barbecue, gare aussi aux risques de brûlures, car le chien ou le chat peuvent être attirés par des « bonnes » odeurs et se blesser si vous les laisser sans surveillance.

En promenade, à la plage, au restaurant avec son animal de compagnie

Cela concerne principalement le chien, car le chat s’il vous accompagne vous attendra sagement à la maison. Lors des sorties, soyez civique ! Prenez avec vous de sacs afin de ramasser les déjections de votre chien. Tenez-le en laisse dans les lieux publics. Préférez les sorties au heures les moins chaudes de la journée. Et gare dans le sud de la France, entre autres, aux phlébotomes. Des minuscules insectes sont responsables de la transmission de la leishmaniose.

A la montagne, attention à la présence éventuelles de troupeaux si vous pratiquez la randonnée. Et aux vipères et serpents qui sont nombreux en été et dont les morsures demandent de réagir rapidement. 

D’une manière générale, en tout endroit où l’on se trouve, prenez garde aux abeilles, guêpes, frelons. Vous craignez leurs piqûres ? Les chiens et chats aussi, alors qu’ils sont tentés de les attraper.

Autre mauvais souvenir d’été : les épillets. Inspectez régulièrement votre chien ou votre chat afin de vous assurer de l’absence de cette graine qui est un motif fréquent de consultation.

Pour ce qui est des plages, respecter là aussi les règlements qui diffèrent d’une ville à l’autre quant à l’autorisation des animaux sur celles-ci. Un appel au syndicat d’initiatives vous permettra de savoir quelles sont celles qui sont autorisées (voire à quelles heures de la journée) ou bien interdites.

Gare aux coups de soleil pour les chiens. On parle alors de dermatose solaire. Certaines races de chiens sont prédisposées comme entre autres (on retrouve des chiens à poils de couleur blanche ou à poils fins) : le bull-terrier, le dalmatien, le dogue argentin, le boxer blanc, mais aussi l'American staffordshire terrier, le beagle, le braque de Weimar, le whippet...

Savez-vous qu'il existe des écrans solaires spécialement formulés pour eux ? Demandez conseil à votre vétérinaire et placez-le dans sa trousse de soins et d'entretien. Pour ll'achat de ce produit aussi, vous pouvez utiliser le forfait prévention inclus dans votre formule SantéVet, afin d'être remboursé. 

Quoi de plus intriguant qu’une méduse pour un chien ? Il sera bien tenté de jouer avec cette chose ‘’molle’’, qui est loin d’être comme une grosse balle ! A leur contact, qu’elles soient vivantes ou mortes, les méduses peuvent déclencher une réaction cutanée, une réaction allergique chez le chien

Si vous profitez des joies de la mer avec votre chien, pensez à bien le rincer après une journée à la plage. Le sel et le sable peuvent être irritants pour la peau.

Faites également en sorte que votre chien n'avale pas trop d'eau de mer au risque de souffrir de vomissements. Les chiens peuvent prendre les vagues pour des ''jouets'' à attraper !

Même si le spectre de l’épidémie due au Covid-19 plane toujours au-dessus de nos têtes, on peut être tenté d’aller au restaurant avec son chien. Tout comme dans un hôtel, un restaurateur peut refuser la présence d’un chien dans son établissement, à  l’exception des chiens d’assistance, même si la loi a du mal à se faire entendre (y compris parfois par les chauffeurs de taxis). 

Et un restaurant n’a pas d’obligation d’affichage de l’interdiction de la présence des chiens contrairement aux commerces alimentaires.

Les magasins d’alimentation sont interdits aux animaux. Dans les autres types de commerces, cela reste à la discrétion du commerçant qui devra afficher clairement sur sa devanture s'il autorise ou non l'accès aux chiens.

Pensez déjà au retour de vacances pour votre chien ou votre chat !

Passez de bonnes vacances, c’est une chose. Mais il faut anticiper le retour. Car le chien ou le chat pourra avoir connu un bouleversement dans son mode de vie. Horaires des repas – à ce propos, ne changez pas l’alimentation de votre compagnon au risque de provoquer des troubles intestinaux et évitez les restes de table -, horaires des sorties, plus grande disponibilité, présence et attention de son (ses) maître(s).

Pour un retour en douceur, vous pouvez tout à fait avant celui-ci, commencez progressivement à reprendre un rythme normal. Votre compagnon sera préparé à revenir au bercail dans de meilleures conditions. Et s’il boude, ne vous inquiétez pas, ce ne sera surement que passager. Si toutefois il présente un comportement anormal, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre vétérinaire et ne laissez pas toute forme de déprime plus ou moins sévère s’installer.

Attention aux animaux que vous ne connaissez pas

Une précision qui a toute son importance et que rappelle régulièrement le ministère de l’Agriculture : « Ne ramenez jamais en France ou en Europe un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires. Ramener un animal malade peut présenter un danger pour les autres animaux voire pour les membres de votre famille. » Des cas de rage en France, qui est déclarée indemne, sont survenus ainsi ces dernières années. Ne touchez pas non plus à l’étranger – mais cela peut être valable en France pour d’autres raisons que celle due au risque de transmission de la rage – un chien ou chat que vous ne connaissez pas.

Partez tranquilles, partez assurés !

Enfin, n’oubliez pas qu’une assurance pour chien ou une assurance pour chat telle que celles proposées dans ses diverses formules par SantéVet vous permet de consulter le vétérinaire de votre choix partout en France et d’être ainsi remboursé de vos frais vétérinaires en cas d’accident et de maladie, ce qui peut malheureusement survenir durant les vacances. Par ailleurs, les frais vétérinaires effectués à l’étranger sont couverts, tant que le séjour n’excède pas 3 mois consécutifs. Chez SantéVet, notre devise est : « Ensemble, prenons soin de votre animal »… pour que votre compagnon soit en pleine forme, puisse bénéficier des meilleurs soins possibles et… que vous soyez un maître heureux et tranquille d’esprit.

Passez de bonnes vacances ! Prenez soin de vous et de vos compagnons.

 

Des sites et applications pour vous aider à préparer et passer de bonnes vacances

Pensez à les visiter, ils fourmillent de bons conseils et d’astuces pour des vacances réussies.

- Ainsi, la Fondation 30 Millions d'Amis  met à votre disposition nosvacancesentreamis.com, une plateforme digitale entièrement dédiée aux vacances avec cette année une nouvelle fonction : une carte interactive, qui répertorie des milliers d'adresses (hôtels, campings, Gites de France®, plages...) accessibles aux animaux partout en France. Pour les maîtres dans l'obligation de faire garder leur animal, cette carte propose aussi des dizaines de pensions canines et félines, sélectionnées par Le Petit Futé®.

- Autre campagne, celle de sensibilisation et de prévention « Ils partent avec nous » et sa 35ème édition.

Des conseils, infos et contacts utiles pour passer des vacances sereines avec son chien ou chat, que vous partiez avec lui ou que vous le fassiez garder, sont là aussi proposés.

- L'identification est obligatoire et est le meilleur moyen de protéger son animal en cas de fugue et/ou de perte. La société I-CAD, en charge de la gestion du Fichier national d’identification des animaux carnivores domestiques, propose Filalapat, un service indispensable. Il permet de réunir toutes les informations concernant votre animal : caractéristiques, comportement, alimentation, santé, etc., mais également vos coordonnées.

 

Les Français, leurs chiens, leurs chats et leurs vacances : comment s’organisent-ils ?

Selon la dernière étude sur « Les Français et leurs animaux de compagnie » réalisée par l’institut de sondage IPSOS pour le compte de l’Observatoire des propriétaires d'animaux de compagnie par SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, lorsqu’il s’agit de partir en vacances avec son animal, les propriétaires de chiens partent toujours plus souvent avec leur compagnon à 4 pattes (59%) que les propriétaires de chats 24%).

On note toutefois qu’au cours des dernières années les propriétaires de chats ont tendance à emmener plus souvent leur animal avec eux ; ils étaient 22% en 2019 et17% en 2018.

Pour ceux qui ne partent pas en vacances avec leur chien, 69% le confient à un membre de la famille, 22% à des amis, 20% à un service de garde, 8% à un voisin. Pour les chats, ces taux s’établissent respectivement à 60, 26, 26 et 7 %.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123rf / Shutterstock

Transport Vacances
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure