layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Intoxication chez le chien ou le chat : comment réagir ?

Intoxication chez le chien ou le chat : comment réagir ?

Article publié le : 28/11/2018

Au contact d’une substance, d'un produit toxique, etc. ou suite à son ingestion, il est important de réagir sans attendre. Chien ou chat victime doit être conduit sans attendre chez le vétérinaire où l’intoxication sera prise en charge par l’assurance santé animale. 

Chiens et chats : de nombreux risques d’intoxication


Les risques d’intoxication sont nombreux. Ce peut être un produit ménager, chimique (pesticide...), mais aussi une plante, un médicament, un aliment (comme par exemple les champignons à l'époque notamment de leur cueillette)...

Les animaux peuvent aussi être victime d’une intoxication due à un aliment comportant un défaut de fabrication (comme cela a été le cas en septembre 2013 avec des croquettes). 

Les chiens sont les premières victimes d’empoisonnement avec des produits, des substances ou des plantes. Non pas que les chats soient totalement à l’abri, mais ils se montrent d’une manière générale plus « méfiants ». 


Intoxications : des symptômes très variés


Les symptômes d’une intoxication sont variés. En cas de contact, il peut y avoir irritation, gonflement… 

Avant de conduire l’animal en urgence en consultation (les frais seront pris en charge par la mutuelle pour animaux), on peut laver la zone touchée à grande eau. 

En cas d’ingestion, là aussi les symptômes sont nombreux : vomissements, diarrhée, détresse respiratoire, toux, cyanose des muqueuses… Comme en cas de contact, tout va dépendre du toxique et de sa quantité. 

Par ailleurs, certains produits toxiques peuvent entraîner des symptômes qui ne vont apparaître que plusieurs jours après. C’est la cas des raticides (saignement des gencives, sang dans les selles… jusqu’à plus de 10 jours après l’ingestion). 


Ce qu’il ne faut pas faire


Si l’on ne prend pas l’animal sur le fait (et que l’on ne connaît donc pas la substance ingérée), il ne faut pas le faire vomir. Ni lui donner du lait, comme on l’entend souvent dire. Cela risquerait  « d’accentuer » les effets de l’intoxication et aggraver le cas en entrainant de graves lésions. 

De même, toute automédication est à proscrire


Prévenir la clinique 


Si l’animal est inerte, placez-le dans une chaude couverture pour le conduire chez le vétérinaire. Il est conseillé de placer la tête en bas par rapport au reste corps. Il est également possible d’appeler la clinique pour la prévenir ou pour obtenir des conseils sur la conduite à tenir avant de transporter l’animal. 

S’il est agité (convulsions), la même technique permettra de le maîtriser et d’éviter qu’il ne se blesse. 


Aider le vétérinaire dans son diagnostic


Tout ce que l’on retrouve près du chien ou du chat et qui peut avoir provoqué l’intoxication (produit, plante, etc.), pourra être apporté au vétérinaire. Cela lui permettra de poser plus rapidement son diagnostic. 



SantéVet

Le spécialiste d el’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Empoisonnement Intoxication
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure