L'actu des animaux

Maladies et prévention

Abeilles, guêpes, frelons : attention aux piqûres !

Abeilles, guêpes, frelons : attention aux piqûres !

Article publié le : 19/07/2017

Partagez sur :

Un chien ou un chat qui est tenté de « jouer » avec une abeille, une guêpe ou un frelon, et c’est la piqûre. Celle-ci peut être également tout à fait accidentelle. Dans tous les cas, les animaux ne réagissent pas de la même manière et peuvent déclencher un choc allergique. Comment réagir ?

Les animaux, tout comme les humains, ne réagissent pas de la même façon face à une piqûre de guêpe, d’abeille ou de frelon.

Que ce soit en voulant « jouer » ou bien suite à un contact que l’on peut qualifier d’accidentel, la réaction peut varier du tout au tout.

Tout dépend de l’endroit de la piqûre : patte, gorge, truffe, etc., de l’insecte qui est en cause. Mais aussi de la résistance immunitaire du chien ou du chat.

Suite à une ou plusieurs piqûres, les symptômes sont variés : fièvre, tremblements, paralysie, problèmes cardiaques, problèmes respiratoires. Chez les animaux les plus sensibles, un oedème peut apparaître. S’il se situe au niveau de la gorge cela est très inquiétant.

On estime qu’une vingtaine de guêpes peuvent être responsables de la mort d’un chien de 5 kg environ, du fait du choc anaphylactique qu’elles sont alors susceptibles de déclencher.

 

Avant de conduire l’animal chez le vétérinaire, que faire ?

 

Le dard peut être visible, c’est notamment le cas chez les abeilles et les bourdons, à la différence des guêpes et des frelons qui suite à une piqûre ‘’perdent’’ leur aiguillon avant de mourir.

Si le dard est visible à l’endroit de la piqûre et avant de conduire l’animal chez le vétérinaire où les soins pour celui assuré seront pris en charge et feront l’objet d’un remboursement par la mutuelle pour animaux, il est possible de le retirer en utilisant une pince à épiler.

Une source de chaleur approchée de l’endroit de la piqûre peut permettre ‘’d’anéantir’’ le venin, mais il faut être très prudent face aux réactions possibles de l’animal et éviter tout risque de brûlure. Il faut être conscient que l’animal peut aussi ressentir une douleur suite à la piqûre et donc être dans un état anxieux.

Une désinfection de la plaie à l’aide d’un produit adapté – voire avec du vinaigre - peut être appliquée. Encore faut-il avoir la trousse de secours de son animal sous la main, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque cela se produit !

En fonction de l’état de santé du chien ou chat, le vétérinaire prescrira un traitement à base d’antihistaminiques ou bien de corticoïdes. Une hospitalisation avec mise en place d’une perfusion peut être nécessaire.

 

Quelles précautions prendre ?

- Bien entendu, réprimander le chien ou le chat qui est tenté d’approcher un insecte, ce qui n’est pas du tout évident !

- A la maison, faire en sorte de placer les gamelles de nourriture de votre compagnon dans un endroit « sécurisé ».

- Se débarrasser des nids lorsque l’on constate leur présence.

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête !

Photo : 123rf

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back