layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Comment les Français vivent avec leurs animaux en 2020 ?

Comment les Français vivent avec leurs animaux en 2020 ?

Article publié le : 06/07/2020

SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, a rendu public sa nouvelle étude sur les Français et leurs animaux de compagnie. Réalisée par l’institut de sondage Ipsos pour le compte de l’Observatoire SantéVet créé il y a 4 ans par la compagnie d’assurance, cette 4ème édition de l'enquête permet d’avoir une meilleure connaissance de la relation que les Français ont avec leurs animaux de compagnie, de leurs habitudes, notamment en termes de soins de santé, un point comptant beaucoup pour les propriétaires de chiens et chats, ainsi que leur rapport aux assurances santé animale. Comment vivent les Français avec leurs animaux en 2020 ? Quelles sont les évolutions et les tendances ? Une enquête très complète et riche en informations dont voici les points marquants.

Un lien émotionnel toujours fort et une grande attention des propriétaires envers leurs animaux

Les propriétaires de chiens et de chats ont à cœur de prendre grand soin de leurs animaux et y portent une attention toute particulière. 

De manière générale, 58% des propriétaires de chiens déclarent que leur relation avec leur compagnon augmente leur bien-être (64% en 2019 et 61% en 2018) ; cela est d’autant plus flagrant pour les propriétaires de chats d’année en année avec 75% pour ces derniers (71% en 2019 et 74% en 2018).

Les chiens comme les chats occupent quotidiennement l’esprit de plus de 9 propriétaires sur 10. Au cours d’une journée les propriétaires de chiens pensent plus souvent à leur animal : 25%, contre 18% pour les chats.

Lorsqu’ils laissent leur animal, la plupart des propriétaires témoignent de leur affection et promettent un retour : 59% des propriétaires de chiens leur disent qu’ils reviennent !, et 51% des propriétaires de chats leur font un câlin ou un bisou. Lorsque cela est possible, ils peuvent également leur laisser un accès à l’extérieur (21 et 26%).

La santé au cœur des préoccupations des maîtres de chiens et de chats… avec des nuances

Les traitements de prévention sont toujours les principaux actes de soin et de santé pour les chiens et les chats. 83% des propriétaires de chiens traitent leur animal contre les parasites, 81% le font vacciner, 790% le vermifuge, 56% lui font passer un bilan de santé. Des taux qui s’établissent pour les chats à 74% pour les traitements antiparasitaires, 69% pour les vermifuges, 57% pour les vaccins et 37% pour les bilans annuels de santé.

On notera toutefois que même s’il y a une médicalisation du chien plus importante, on remarque une baisse des actes de prévention par rapport aux années précédentes (89, 84, 79, 63% en 2019).

Concernant la vaccination, la majorité des propriétaires interrogées vaccinent leur animal tous les ans (82% pour les chiens et 69% pour les chats).

Une médicalisation moins importante chez les chats se confirme par un taux de vaccination annuel moins élevé que chez les chiens. 24% des propriétaires de chats ont arrêter de faire vacciner leur animal, contre 1% pour les chiens. Les traitements contre les vers et les parasites externes se font tous les 4 à 6 mois (4,8 mois en moyenne par an pour les chiens et 5,3 en moyenne pour les chats).

On observe cette année encore une meilleure médicalisation des chiens qui se traduit notamment par un taux de vaccination et de prévention plus important que les chats. Les actes de prévention sont cependant en retrait vs les années précédentes.

Une plus large proportion de propriétaires de chats (15%) sont toujours plus enclins à avoir recours à l’euthanasie en cas de frais vétérinaires élevés comparé aux propriétaires de chiens (5%).

A noter que la stérilisation concerne toujours plus largement les chats (87%) que les chiens (48%).

L’assurance santé animale : une solution de plus en plus utilisée par les maîtres pour faire face aux soin vétérinaires

Pour faire face aux dépenses vétérinaires – celles-ci peuvent en cas d’accident et ou de maladie être rapidement élevées -, les Français ont de plus en plus recours à l’assurance santé animale, principalement pour les chiens : 9% des propriétaires interrogés en 2020 contre 5% l’année précédente (8%, contre 2% pour les chats).

Si lorsqu’ils doivent faire face à des frais vétérinaire de plus de 1 000 €, les propriétaires de chats sont davantage prêts à emprunter de l’argent par rapport à  2019 (13% contre 9%), le taux de souscription fait apparaître dans cette 4eme étude que 6% des propriétaires de chats interrogés ont actuellement un contrat d’assurance santé animale contre 2% en 2019.

92% des propriétaires de chiens connaissent l’existence de l’assurance santé animale, contre 94% des propriétaires de chats. Ils en ont eu connaissance  sur Internet pour 53% d’entre eux (chiens et chats) et respectivement 27% et 18% par le biais de leur vétérinaire (23% e16% en 2019).

On notera enfin un intérêt des propriétaires significativement plus important pour les services vétérinaires. La clinique vétérinaire ouverte en continue reste le service le plus apprécié : 26% pour les propriétaires de chiens et 23% pour les propriétaires de chats (19% et 17% en 2019). On note également un attrait plus marqué pour un service de téléconsultation comparé à 2019 : 12% en 2020 pour les chiens et 11% pour les chats, contre 6% et 7% l’année précédente.

Vétérinaire : il joue un rôle central

Comme les années précédentes, l’enquête SantéVet/Ipsos souligne le rôle central du vétérinaire dans la préservation de ce lien qui unit les chiens et chats à leurs maîtres.

Ainsi, lors de la dégradation de l’état de santé de l’animal, le premier réflexe des propriétaires est de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire : 50% pour les chiens, et 40% pour les chats alors que les taux étaient respectivement de 46 et 43% en 2019.

L’automédication est nettement en baisse chez les propriétaires de chiens : 16% déclarent les soigner eux-mêmes en 2020, contre 21% en 2019 (16 et 19% pour les chats).

S’ils consultent un site de @santé, les propriétaires continuent de faire des recherches par symptômes (34% pour les chiens et 36% pour les chats). On note cependant une tendance à la hausse de la consultation des sites vétérinaires : 15% chez les maîtres de chiens et 14% chez les maîtres de chats en 2020, contre 4% pour les premiers en 2019 (sans réponse pour les chats en 2019).

Le nombre de visites par an chez le vétérinaire reste stable : 1,9 de visite en moyenne pour les chiens et 1,2 pour les chats sur les 12 derniers mois.

Le montant des frais vétérinaires continue d’augmenter pour les propriétaires de chiens (275 € en 2020, 223 € en 2019) et a tendance à diminuer pour les propriétaires de chats (158 € contre 174 €).

Les propriétaires chats interrogés déclarent avoir un peu plus de difficultés à médicamenter leur animal (1019 des personnes interrogées, contre 414 des maîtres de chiens interrogés).

Identification des chiens et des chats : puces électronique ou colliers ?

Pour ce qui est de l’identification, la puce électronique (78% des chiens, 46% des chats) et le tatouage (27% des chiens et 28% des chats)  sont les principaux dispositifs mis en place pour parer à la perte de l’animal.

Le collier indiquant le numéro de téléphone est plus largement utilisé par les propriétaires de chiens (27% contre 13% pour les chats). Environ 1/3 des propriétaires de chats n’ont pas de dispositif spécifique en cas de perte de l’animal.

A noter que 15% environ des propriétaires interrogés ont déjà dû faire face à la perte de leur animal. Les propriétaires de chiens ont plutôt tendance à perdre leur animal pendant plusieurs heures (29%, contre 21% pour les chats) , alors que les chats partent plusieurs jours (40%, contre 13% pour les chiens).

Lors de la perte de leur animal, les propriétaires font appels à plusieurs moyens pour les retrouver. Pet Alert (26% pour les chiens) et l’appel au vétérinaire (16% pour les chiens et 33% pour les chats) sont les moyens les plus utilisés par les propriétaires de chiens et de chats. Pour les chats les propriétaires ont plus largement recours aux affiches dans le quartier (40% contre 12% pour les chiens). 

Alimentation : les croquettes font l’unanimité et le poids de l’animal semble « normal » pour les propriétaires

Du point de vue de l’alimentation, les croquettes restent l’alimentation principale des propriétaires français.

79% des chiens sont alimentés avec des croquettes, et 77% des chats. Bien qu’en légère baisse d’année en année, ce chiffre reste très élevé.

Pour les chats, on note une utilisation significativement plus importante de nourriture pour animal stérilisé comparé aux années précédente avec respectivement 44 contre 34%.

Comme pour les années précédentes, les propriétaires de chats (79%) et de chiens (83%) déclarent majoritairement que leur animal a un poids normal.

Vie en ville et départs en vacances : les maîtres s’organisent

La majorité des propriétaires (58% pour les chiens et 54% pour les chats) considèrent que leur ville de résidence est adaptée à la vie avec leur animal, notamment dû au fait qu’il y ait des parcs autorisés pour les animaux.

Pour ceux considérant leur ville peu adaptée aux animaux, le manque de zones réservées aux besoins des chiens, de dispositifs de recherche en cas de perte ou de distributeurs de sacs à excrément sont les principaux défauts.

Lorsqu’il s’agit de partir en vacances avec son animal, les propriétaires de chiens partent toujours plus souvent avec leur compagnon à 4 pattes (59%) que les propriétaires de chats 24%). On notera toutefois qu’au cours des dernières années les propriétaires de chats ont tendance à emmener plus souvent leur animal avec eux ; ils étaient 22% en 2019 et17% en 2018.

Pour ceux qui ne partent pas en vacances avec leur chien, 69% le confient à un membre de la famille, 22% à des amis, 20% à un service de garde, 8% à un voisin. Pour les chats, ces taux s’établissent respectivement à 60, 26, 26 et 7 %.

Chiens et chats : toujours connectés !

Au fils des années, les propriétaire de chiens montrent un intérêt croissant pour les objets connectés.

La balise GPS reste l’objet connecté étant le plus apprécié des propriétaires de chiens (13%) comme pour les propriétaires de chats (12%). Viennent ensuite, entre autres, pour les chiens un appareil permettant de contrôler la santé de son animal et d'échanger avec le vétérinaire (11%), un collier pour suivre l’activité et les conditions physiques (10%), une caméra (9%)… Une balise GPS à 12% pour les chats, suivis d’une litière vérifiant leur santé et détectant les maladies (8%), une gamelle qui se recharge automatiquement et analyse le régime alimentaire (7%), un appareil permettant de contrôler la santé et d'échanger avec le vétérinaire (8%)…

  

Déconfinement Covid-19 : gare à la déprime de votre chien avec la reprise du travail

Pendant deux mois, les chiens et chats des Français ont été cajolés des journées durant. Les animaux de compagnie ont joué un rôle essentiel pendant le confinement : permettre aux personnes seules de diminuer leur sentiment d’isolement.

Selon la 4eme étude commanditée à l’institut de sondage Ipsos par SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, 57% des propriétaires de chiens et 54% des propriétaires de chats reconnaissent que le confinement leur a permis de nouer des liens plus étroits avec leur animal de compagnie.

40% des propriétaires de chiens vivant seul ont déclaré se sentir moins isolé grâce à la présence de leur animal. Enfin, 34% d’entre eux craignent que leur chien vive mal leur retour au travail.

 

5% des propriétaires de chiens déclarent avoir rencontré leur petit ami grâce à leur chien !

La 4e étude Ipsos/SantéVet sur les Français et leurs animaux de compagnie révèle également que 67% des propriétaires de chiens déclarent faire des rencontres grâce à leur animal. Leur chien en particulier a permis à 12% des propriétaires de rencontrer un ou une amie et même à 5% d’entre eux de rencontrer leur conjoint ! (4 et 2% pour les propriétaires de chats).

 

En quelques chiffres : quels changements par rapport à l’étude précédente ?

9%      

Un taux de souscription à une assurance santé animale supérieur aux années précédentes : 9% des propriétaires de chien interrogés ont actuellement un contrat d’assurance santé animale (contre 5% en 2019).

167 €  

Le coût d’achat d’un chien auprès des éleveurs tend à diminuer entre 2019 et 2020 (762 € en 2020 contre 929 € en 2019 soit une diminution de 167 € ). La tendance est à la baisse pour le budget consacré à l’achat des chiens, notamment auprès des éleveurs. De manière générale, le montant moyen pour l’achat d’un chien s’établit à 596 € (contre 664 € en 2019) et à 368 € pour l’achat d’un chat (304 € en 2019).

62% des propriétaires de chiens l’ont acheté contre 14% des propriétaires de chats. Il leur a été offert à 23% pour ces derniers.

L’achat d’un chien se fait principalement chez un éleveur qui reste le canal privilégié (47%, contre 28% pour un chat, une importance grandissante : 26% en 2019), auprès d’un particulier à 29% (27% pour le chat), dans un refuge à 11% (31% pour le chat), 11% dans une animalerie (contre 10% pour le chat).

1,9      

Les propriétaires de chiens continuent à emmener leur animal chez le vétérinaire lorsqu’il a un soucis de santé (1,9 visite par an et par chien en 2020 contre 1,7 visite par an l’année précédente). 

9/10   

Les chiens comme les chats occupent quotidiennement l’esprit de plus de 9 propriétaires sur 10. Ainsi la plupart des propriétaires témoignent de leur affection et promettent un retour lorsqu’ils laissent leur animal seul. 

275 €  

Le montant des frais vétérinaires continue d’augmenter pour les propriétaires de chiens (275 euros /an en 2020 vs 223 euros/an en 2019) et a tendance à diminuer pour les propriétaires de chats (158 euros/an en 2020 vs 174 euros/ an en 2019).

 

Le récapitulatif de l'enquête SantéVet/Ipsos 2020 en vidéo

 

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Vidéo : SantéVet, le spécialiste de l'assurance santé animale

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure