layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Chien et noyade : prévenir les risques

Chien et noyade : prévenir les risques

Article publié le : 01/08/2018

Tous les chiens sont de parfaits nageurs ! Voilà une idée reçue. S’il est vrai que bon nombre d’entre eux apprécient l’eau et aiment se baigner, ce n’est pas le cas de tous. La noyade, véritable urgence vétérinaire, survient bien souvent par épuisement. Rien ne remplacera prudence et bon sens pour l’éviter. 

Inutile de vouloir forcer un chien qui n’a pas envie d’aller à l’eau. Ensuite, il faut présumer de ses forces. Bien souvent, la noyade ne survient pas parce que le chien ne sait pas nager, mais par épuisement. 

Les moments consacrés à l’eau, quels qu’ils soient, devront donc tenir compte de la résistance physique de l’animal. En mer, dans un lac, une rivière, etc. mieux vaut ne pas s’aventurer trop loin. Même si votre compagnon à plaisir à vous suivre. 

Ajouter à cela, la difficulté de progresser dans l’eau lorsqu’il  y a du courant ou bien encore des marées suivant l’endroit de baignade. On sait par expérience, que l’aller peut être facile, mais plus difficile et pénible le retour. 


Premier secours en cas d’accident


Comment réagir en cas de noyade ? C’est une véritable urgence vétérinaire et il faut le conduire le plus rapidement en consultation. Comme toute urgence, elle est prise en charge par l’assurance santé animale (mutuelle animaux).

Un accident dont sont malheureusement victimes tous les ans de nombreux chiens. Le chien doit être sorti de l’eau au plus vite. 

Les premiers secours consistent, lorsque cela est possible, de lui faire recracher l’eau de ses poumons, notamment.

Quand sa taille le permet, placez-lui la tête en bas en le maintenant par les pattes arrières (la tête du chien doit être en position basse par rapport au reste du corps). Mais ne cherchez pas non plus à maintenir le chien dans une position forcée. Il faut également, autant que cela soit possible, éviter l’étouffement et pour cela tirer sa langue vers l’avant. 

Il existe des gestes d’urgence que l’on peut apprendre, comme pour les humains, mais qui ne sont pas toujours évidents. D’autant que la panique risque de l’emporter. Une aide à la respiration (équivalant du bouche à bouche que l’on pratique chez les humains) peut être effectué chez le chien victime de noyade si l’on en a appris la technique de base. 

C’est finalement la carte de la prévoyance, de la surveillance et… du bon sens qu’il faut jouer pour éviter ce type d’accident. 

Le danger des piscines

Les chiens, mais aussi les chats, sont victimes de noyades accidentelles chaque année dans les piscines. Elles représentent un réel danger. 

Là encore, c’est très souvent parce qu’ils ne parviennent pas à s’extirper du bassin qu’ils succombent d’épuisement et se noient. 

Les piscines doivent être normalement sécurisées. Attention, une bâche de protection n’est pas une garantie suffisante, quelle soit en tissu renforcée ou bien composée d’un matériau plus « dur ». Elle peut tout à fait céder sous le poids de l’animal voire l’empêcher de ressortir de l’eau. 

Il existe des « rampes » permettant aux animaux de sortir facilement d’un bassin ou bien encore des gilets de sauvetage, ces derniers pouvant tout à fait être utilisés chez le chien lors de sorties en bateau, par exemple. 

Mais là encore, rien ne remplacera une vigilance et une surveillance accrue. Et ce dès la remise en marche de la piscine, donc dès le printemps dans certaines régions. 

Quelques secondes d’inattention suffisent pour que le drame survienne… Un accident qui va profondément culpabiliser les maîtres. 

A noter que les réservoirs pour eau de pluie, lorq'ils sont mal ou pas sécurisés, peuvent présenter aussi des risques. 

 

Eau de mer, de piscine… pensez à effectuer un bon rinçage après le bain

Après une baignade, un bon rinçage à l’eau douce est recommandé. 

Le sel de l’eau de mer est irritant pour la peau de l’animal, tout comme celui des piscines traitées au chlore ou avec d’autres produits.

En cas de bains répétés, pensez également à renouveler l'antiparasitaire de votre compagnon. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat

Photo : SantéVet

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure