layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Faire de la randonnée avec son chien

Faire de la randonnée avec son chien

Article publié le : 23/09/2015

Plutôt que la mer et la plage, certains maîtres choisissent la montagne et la randonnée. Une autre manière de partager de nombreux instants avec son chien. En prenant toutefois là aussi certaines précautions.

Faire des balades, plus ou moins longues avec son chien est un des plaisirs que l’on peut partager régulièrement, ou durant les vacances, avec son chien.

 

Prendre en compte la nature de son chien et ses capacités

 

Tous les chiens ne sont pas égaux. Certaines races sont plus aptes, plus robustes aussi que d’autres, et supporteront donc mieux les longues marches. Sur terrain plat ou escarpé. Il est donc essentiel de tenir compte de la nature de son chien. Ses capacités, son âge et son état de santé également.

 

Une visite chez le vétérinaire

 

Lors d’une visite chez votre vétérinaire, vous pourrez lui demander conseil. Le praticien examinera également le chien d’un point de vue cardiaque, respiratoire, etc. Cela permet de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indications. De penser à renouveler aussi si besoin les traitements antiparasitaires (puces, tiques, moustiques…) afin que le chien soit correctement protégés.

 

Un peu d’entraînement au préalable

 

Comme tout sportif qui se respecte, un entraînement préalable en vue de faire de la randonnée avec son chien n’est pas inutile. Cela permet de voir tout d’abord si le chien y prend du plaisir. Et quel peut être son niveau d’endurance. Bien entendu, l’entraînement se fera sur quelques semaines ou quelques mois avant. Et de manière progressive.

 

Prendre les bons chemins…

 

Tous les sentiers de randonnée ne sont pas accessibles aux chiens. Vous pouvez consulter un comme Dog Trotteur par exemple, qui liste bon nombre de sentiers pédestres et de randonnée accessibles aux chiens. C’est une précaution qu’il faudra prendre avant de s’engager.

Par ailleurs, soit le chien obéit bien au rappel ; soit il devra rester à portée de vue de son maître. A noter que sur certains chemins de randonnée les chiens doivent être tenus en laisse. Ce peut être le cas en montagne avec la possibilité de « croiser » des troupeaux, voire des chiens gardiens de troupeaux. Mais le chien peut aussi être attiré par du gibier et son instincts de chasseur refaire surface !

Selon la loi, tout chien est considéré comme divaguant lorsque qu’il n’est plus à portée de vue ou de voix de son maître.

Bien entendu, des sacs pour ramasser les déjections devront aussi être mis dans le sac à dos. Histoire de faire preuve de civisme.

 

… et prendre son temps

 

Une fois en route, il est ne faut pas hésiter à faire régulièrement des pauses. Et de s’arrêter dès l’instant que le chien montre quelconque signe de fatigue, d’essoufflement. Qu’il fasse chaud ou non, il faut disposer d’eau afin que le chien puisse à tous moments se déshydrater à volonté. Le soleil est aussi l’ennemi des randonneurs… et des chiens. Il ne faut pas l’oublier.

 

Attention aux chutes et autres foulures

 

Ne prenez pas de risque et n’en faites pas courir à votre chien ! Cela afin d’éviter tout risque de chute ou de blessure (foulures, entorse, rupture des ligaments croisés…) qui serait bien compliqué de gérer lorsque l’on se retrouve quelque peu isolé avec son chien.

Les coussinets du chien pourront être protégés à l’aide d’une solution tannante disponible chez votre vétérinaire. Son achat peut être financé à l’aide du forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé pour chien, le cas échéant. Il en est de même pour les écrans solaires spécialement élaborés pour les chiens (utile sur les zones où la peau est la plus fine, la truffe, notamment si elle est dépigmentée).

 

Et se méfier des vipères aussi

 

Une morsure de vipère est douloureuse pour le chien. le chien peut aussi faré une réaction allergique. Attention donc où vous mettez les pieds et les pattes ! Frapper le sol à l’aide d’un bâton peur permettre de faire fuir toutes vipères.

 

Enfin au retour : inspection générale

 

Et comme régulièrement, d’autant plus après une sortie dans la nature, pensez à inspectez votre chien. Le poil, pour vérifier l’absence de tiques notamment. Mais aussi d’épillet. Les coussinets, qui peuvent retenir de petit cailloux ou être blessés. Il existe des chaussures pour chien, mais elles imposent tout de même que le chien les accepte bien et s’y sente à l’aise.

 

Sac à dos pour chien : le petit « plus »

Il existe des sacs à dos pour chien. Mais attention, un chien n’est pas un âne ou un cheval ! Ce type d’accessoire ne doit pas être surchargé. Il peut renfermer une gamelle souple, quelques croquettes. Comptez en moyenne 10% de poids de charge par rapport au poids du chien, pas davantage.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Vacances
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure