Claude Pacheteau

Hs-Ha : Hypersensibilité-Hyperactivité chez le chien

L'hyperactivité et l'hypersensibilité sont des troubles du comportement qui ne concernent pas que les humains, pour lesquels la première édition d'une Journée nationale de l’hypersensibilité a d'ailleurs été créée en 2024, le 13 janvier. Comment se traduit ce syndrome chez le chien ? Quels sont les symptômes et les conséquences ? Existe-t-il des traitements ? Et comment vivre au quotidien aux côtés d'un chien atteint du syndrome HS-HA ? Nos réponses et conseils dans cet article. 

Définition du syndrome HS-HA

Le syndrome hypersensibilité-hyperactivité (HS-HA) du chien est un trouble du développement. Celui-ci se caractérise par un manque de contrôle de la part du chien de ses émotions et de ses pulsions avec une montée en excitation

HS-HA est l'acronyme de Hypersensibilité-Hyperactivité. C'est un trouble comportemental qui affecte les chiens, se manifestant par :

- Une réactivité excessive aux moindres stimulus de leur environnement,

- Une activité physique constante et intense,

- Des symptômes tels que l'incapacité à rester calme,

- Des comportements obsessionnels liés à la nourriture ou au jeu,

- Une réactivité accrue aux stimuli mineurs, tels que le bruit d'une voiture ou le son d'une porte qui se ferme.

Ce problème de comportement est généralement associé à un déficit d'autocontrôle et à un trouble de l'attention.

Ces symptômes peuvent résulter de problèmes de développement du cortex préfrontal du chien, une région du cerveau impliquée dans le contrôle des émotions et des impulsions.

Les chiens atteints de ce syndrome sont en général :

- Turbulents,

- Incontrôlables,

- Infatigables.

Le syndrome HS-HA concerne plus de 30% des animaux présentés en consultation de comportement. Les principaux motifs de consultation sont l’agressivité (30% des cas), les destructions, une hyperactivité motrice et des vocalises*.

Quelles peuvent en être les causes ? 

chien HS HA

Les conditions de développement du chiot peuvent être à l'origine de l'expression du HS-HA. Un chiot séparé trop tôt de sa mère a de fortes chances de développer un syndrome HS-HA. Celle-ci apprend au chiot par exemple à contrôler sa morsure.

C'est la raison pour laquelle il faut être prudent lors du choix d'un chiot en visitant plusieurs élevages, afin de s'assurer que les chiots vivent aux côtés de leur génitrice et que l'éleveur a entamé lui aussi le travail de socialisation, étape indispensable dans la vie du jeune chien. L'absence de chiens adultes auprès du chiot les premières semaines de sa vie peut constituer un frein à l'apprentissage des "bonnes manières". 

Il est également possible que la chienne soit une "mauvaise mère" ou bien qu'elle soit débordée par une portée trop importante

En tout état de cause, il ne semble pas y avoir de prédisposition raciale ou de prédisposition par rapport au sexe du chien. N'importe quel chien peut être concerné.

Quel sont les signes et symptômes de l'hyperactivité chez le chien  ?

Les signes chez le chiot

Chez le chiot, le syndrome HS-HA peut se manifester par des mordillements à l'excès qu'il est très difficile d'arrêter. Ce qui peut exaspérer les nouveaux maîtres et entacher leur relation

L'hyperactivité chez le chiot peut se manifester de différentes manières. Le chiot peut être constamment en mouvement, incapable de rester calme même lorsqu'il est fatigué.

Le comportement destructeur est également fréquent, le jeune animal pouvant mâchouiller des objets de manière excessive. Cela peut être dangereux pour la santé du chiot avec le risque d'ingérer un corps étranger ou d'être victime d'une intoxication

Il peut aussi montrer des signes d'agitation, avec une tendance à réagir de manière excessive aux stimuli mineurs. Par exemple, il peut être effrayé ou excité par des bruits faibles ou des mouvements subtils dans son environnement. De même, il peut donner l'impression d'avoir le tournis, ou un comportement s'apparentant au gobage de mouches imaginaires !

Les chiots atteints du syndrome HS-HA ont également tendance à être très impulsifs, réagissant rapidement et excessivement à la moindre stimulation. Ils peuvent avoir du mal à se concentrer sur une tâche ou un jeu, passant rapidement d'une activité à l'autre. Ce manque de concentration peut rendre l'apprentissage et l'éducation du chiot plus difficiles.

Il est également courant que ces chiots mangent rapidement leur nourriture et qu'ils aient des difficultés à dormir, se montrant souvent agités la nuit.

Ces symptômes peuvent être difficiles à gérer pour le propriétaire du chiot, mais il est important de comprendre qu'ils sont le résultat d'un trouble neurodéveloppemental et non d'un mauvais comportement. 

Les signes chez le chien adulte

Chez le chien adulte, la situation peut empirer avec :

- Des difficultés à cohabiter avec ses congénères,

- Des risques d'accidents dus à des morsures, le chien pouvant se montrer agressif. 

Les symptômes varient et évoluent en fonction de chaque individu et de manière plus ou moins intense.

Est-ce qu'un chien peut être hypersensible ?

chien hs ha peur

Oui, un chien peut être hypersensible. C'est même l'une des caractéristiques du syndrome HS-HA (Hypersensibilité-Hyperactivité).

Un chien atteint de ce syndrome réagit de manière exagérée aux stimuli de son environnement, qu'ils soient sonores, visuels ou olfactifs.

Cette hypersensibilité se manifeste par une hypervigilance constante, rendant l'animal incapable de filtrer les informations qui lui parviennent. 

Ce comportement peut être perçu comme de l'hyperactivité, mais il est important de comprendre que l'animal n'est pas en mesure de contrôler ses réactions. Ainsi, le moindre bruit ou mouvement peut entraîner une réaction excessive de sa part, perturbant ainsi son calme et son équilibre. 

Comment diagnostiquer le syndrome HS-HA ? 

comportement chien hs ha

Le diagnostic du syndrome HS-HA est complexe et nécessite une consultation spécialisée en comportement. Les vétérinaires comportementalistes se basent sur des critères précis pour détecter le syndrome. Ces critères incluent :

- Un déficit d’autocontrôle : le chien a du mal à contrôler ses émotions et ses pulsions, il réagit excessivement aux stimuli environnementaux.

- Un déficit du signal d’arrêt : le chien a du mal à stopper un comportement une fois qu'il a commencé. Par exemple, s’il commence à mordiller, il aura du mal à s’arrêter même si l’on pousse un cri.

- Un mauvais contrôle de la morsure : le chien ne contrôle pas sa morsure, ce qui peut causer des blessures lorsqu'il joue.

Au stade 2 du syndrome, des symptômes supplémentaires apparaissent :

- Polyphagie : le chien n'arrive pas à contrôler son ingestion de nourriture et peut devenir boulimique.

- Hyposomnie : le chien dort moins de 8h par tranche de 24h.

Il est à noter que ces critères sont indicatifs et que chaque chien peut présenter des symptômes différents ou supplémentaires.

Il ne faut pas confondre hypersensibilité et hyperactivité :

- L'hypersensibilité se manifeste par une réaction exagérée aux stimuli.

- Alors que l'hyperactivité, pour sa part, se manifeste le plus souvent par un comportement agité.

Par ailleurs, il faut tenir compte des besoins d'activités du chien afin de faire la distinction entre un chien chez qui l'exercice ne serait pas suffisant et un chien atteint du syndrome HS-HA.

Syndrome HS-HA, quel traitement, médicament, thérapie comportementale 

Différentes solutions sont à envisager pour traiter les problèmes. Il n'y a pas de guérison totale à espérer mais tout de même de nettes améliorations. L'assurance santé pour chien de Santévet rembourse les frais vétérinaires liés aux troubles du comportement dès lors que le comportementaliste consulté est régulièrement inscrit à l’Ordre des Vétérinaires ou que le vétérinaire a prescrit une ordonnance pour aller consulter un comportementaliste. 

Un traitement médical

Le traitement médical a pour but de rendre au chien souffrant d’un syndrome hypersensibilité-hyperactivité, un niveau de contrôle sur ses comportements qui soit suffisant pour réaliser les apprentissages. Il va redonner un système de « freinage »**.

Un traitement comportemental

Le traitement comportemental prend en compte les symptômes que présente le chien afin de redonner au chien les auto-contrôles. Bon nombre de ces exercices ont été déjà travaillés par les propriétaires, mais sans succès à cause de l’incapacité du cerveau de leur chien à les réaliser**.

Comment calmer l'hyperactivité d'un chien ?

Outre la prise en charge par un vétérinaire comportementaliste ou par un comportementaliste canin, le maître doit prendre certaines dispositions au quotidien. En effet, pour calmer l'hyperactivité d'un chien, plusieurs approches complémentaires peuvent être envisagées. L'implication quotidienne des maîtres dans la thérapie comportementale est capitale. 

Ainsi, il faut éviter tous gestes brusques. La mise en place d'une routine avec des horaires réguliers peut aussi permettre des "calmer" le chien : heures des repas, des sorties, lieux de promenades...

Fatiguer le chien va également permettre de le rendre plus calme. Aussi, l'animal doit pouvoir dépenser son trop plein d'énergie par le biais du jeu, voire en pratiquant un sport canin comme l'Agility par exemple ou encore le canicross. Il faut toutefois être prudent par rapport aux autres chiens avec lesquels un chien HS-HA ne fait pas toujours bon ménage. 

L'utilisation de phéromones naturelles peut aider à apaiser le chien. Toutefois, ils ne doivent pas être considérés comme un traitement à part entière, mais être utilisés en complément d'autres méthodes.

Vivre avec un chien HS-HA : que faire et ne pas faire ? 

Bien entendu, il est recommandé d'éviter les situations stressantes ou excitantes pour le chien, comme les jeux brusques ou les environnements bruyants. Un environnement calme et sécurisant est préférable pour un chien hyperactif.

Certains jeux comme ceux de traction et certaines disciplines canines comme le mordant sportif sont donc à éviter, voire à proscrire pour les chiens HS-HA. 

Par ailleurs, il est important de ne pas laisser un chien souffrant de ce syndrome seul avec un enfant. Ce conseil est de toutes les façons valable au quotidien pour tous les chiens, qu'ils soient HS-HA ou pas et quelle que soit leur taille. 

 

En conclusion :

Le 13 janvier a lieu la première édition de la Journée nationale de l’hypersensibilité. Un trouble qui n'affecte pas que les humains. Les chiens en sont aussi victimes. Ceux atteints du syndrome HS-HA (hyperactivité et hypersensibilité) rendent la vie difficile à leurs propriétaires et cela constitue parfois un motif d'abandon. Des traitements existent, médicamenteux et comportementaux. Ils doivent être mis en place sous la responsabilité du vétérinaire comportementaliste ou d'un comportementaliste canin professionnel, dès que possible. Car ce trouble du comportement qui nuit au bien-être du chien peut aussi avoir des conséquences sur sa santé. 

 

Sources : 

*Actualités sur le syndrome HS-HA du chien, La Semaine Vétérinaire n° 1623 du 27/03/2015. 

**"Troubles du comportement du chien : sydrome Hypersensibilité-Hyperactivité", Dr Gaultier, vétérinaire, Centre Hospitalier vétérinaire Frégis. 

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF