layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

L’Agility : un sport pour tous les chiens

L’Agility : un sport pour tous les chiens

Article publié le : 28/11/2018

L’Agility est une discipline canine très ludique. Ouverte à tous les chiens, avec ou sans papiers, cette activité renforce les liens et la complicité entre le maître et son compagnon. 

L’Agility est une activité somme toute récente puisque sa date de création remonte à 1977. 

C’est John Varley, membre de la Cruft Dog Show, une prestigieuse exposition canine, qui en a eu l’idée le premier. Il recherchait alors un spectacle original et amusant à offrir aux visiteurs de cette manifestation. 

En compagnie de Peter Meanwelle, il a donc mis au point les numéros de la première démonstration : celle-ci a eu lieu lors de l’édition de 1978 de l’exposition à Londres. 

L’accueil du public fut particulièrement chaleureux. Dès l’année suivante, cette discipline est reconnue par les instances du Kennel Club anglais. Il faudra attendre 1989 pour que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) la reconnaisse à son tour et qu’elle crée une commission spécifique ayant pour but d’homogénéiser les épreuves, les obstacles et les critères de jugement.


Des plus petits aux plus grands


L’Agility offre l’avantage d’être une discipline ouverte à tous les chiens, qu’ils disposent d’un pedigree (inscrit au LOF, Livre des origines français) ou non (les épreuves ne sont cependant pas les mêmes). Toutes les tailles sont également représentées : du berger des Pyrénées au yorkshire, en passant par le rottweiler.

Le principe en est simple : le chien (sans laisse ni collier) doit effectuer un parcours d’obstacles divers dans un temps défini. Le maître peut accompagner le chien dans sa course, mais ne doit à aucun moment toucher son compagnon. Il peut par contre y aller de la voix et de ses encouragements ! 

Les chiens joueurs prennent beaucoup de plaisir dans cette discipline ludique ou de compétition. Les maîtres aussi d’ailleurs ! Cela permet de resserrer les liens qui les unissent, de donner à son compagnon les bases de l’obéissance et de le socialiser tout en pratiquant une dicpline qui s'apparente à un jeu. 
 

Sur le terrain

Un parcours d’Agility peut être mis en place sur n’importe quel terrain mesurant au minimum 800 m2. Les obstacles sont au nombre de 12 à 20 et leur disposition est soumise à certaines règles. 

Les obstacles sont constitués, entre autres, d’un pneu au travers duquel le chien doit passer, de tunnels souples ou rigides dans lesquels l’animal doit se faufiler, de poutres, de tables, de bascules, de poteaux ou encore de palissades. Le chien doit tour à tour sauter, slalomer, courir, changer de direction… tout cela en un temps record.  Tous les chiens n’ont pas les mêmes capacités, qui sont fonction notamment de leur poids et de leur taille. C’est la raison pour laquelle diverses catégories ont été mises en place. 

Ces catégories, auxquelles correspondent des types d’obstacles particuliers, sont au nombre de quatre : la catégorie A concerne les chiens mesurant 35 cm au garrot ; la catégorie B est destinée aux chiens de 35 à 50 cm au garrot ; la C est réservée aux chiens de plus de 50 cm ; quant à la D, c’est la catégorie des molossoïdes et des races lourdes. 

Suivant ces catégories, les obstacles sont plus ou moins hauts, plus ou moins difficiles. Le parcours étant adapté à leur taille, cela évite aux chiens de se blesser. Car il en est certains qui n’ont peur de rien et qui pour faire plaisir à leur maître et pour s’amuser seraient prêt à tout ! 

Pour en savoir plus : www.france-agility.com

 


SantéVet
Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC


Photo : Tequilla de la Source des Helions à Caroline Sabatier / Championnat de France du Touquet 2008
Lof Race de chien Jeu Agility
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure