layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Mordant sportif : une discipline très pointue

Mordant sportif : une discipline très pointue

Article publié le : 14/11/2018

Le mordant sportif, qui est à réserver à des chiens équilibrés, répond généralement à une aptitude développée par le passé par une race. Cette discipline contribue à sa sélection et à son amélioration.

Pour les races concernées (les races bergères et de garde principalement), on dit qu’elles sont soumises au travail. Seules ces dernières peuvent donc pratiquer le mordant sportif. Un sport canin à ne pas rechercher à tout prix. 

Le passage du CSAU (Certificat de Sociabilité et d’Aptitude à l’Utilisation est nécessaire avant de se lancer plus avant dans une discipline de ce niveau et d’obtenir le fameux Brevet qui ouvre les portes à la compétition.

Il est important de s’inscrire dans un club afin de s’entourer de professionnels compétents en la matière. Ne mord pas qui veut et n’importe comment : c’est pourquoi il est coutume de dire que cela est à réserver à certains maîtres et que tout le monde ne peut pas prétendre pratiquer le mordant sportif avec son chien. 

C’est un sport avant toute chose et n’aurait donc aucune utilité pour celui qui a fait l’acquisition d’un chien pour la compagnie. 

Quel sport comporte du mordant sportif ? Ils sont nombreux et les races, si elles « rivalisent » entre elles, ne présentent pas toutes les mêmes compétences et prédispositions. On sait, par expérience, que les Bergers Belges Malinois sont experts dans ce domaine, tout comme le sont les Bergers Allemands. Mais le Rottweiler et le Dobermann, entre autres, se débrouillent aussi très bien.  

 

Du Ring au Campagne

 

Les règlements qui régissent les sports canins incluant du mordant sont complexes.  Ce n’est pas un sport que l’on peut pratiquer en dilettante, car il demande d’y consacrer du temps ; beaucoup de travail, d’entraînement et de patience sont nécessaires. On retrouve le mordant sportif dans le Ring, en premier lieu. Les premières épreuves se sont déroulées en Belgique en 1896 et la France a vu ses premiers « ringeurs » apparaître vers 1930. Ce sport comporte trois échelons (de I à III et noté respectivement sur 200, 300 et 400 points) composés de diverses épreuves dont le mordant conduisant au prix de champion de travail. 

Mais la beauté du chien compte aussi puisque pour que le titre soit homologué, le chien devra également décrocher un « Très bon » en exposition canine de beauté. 

C’est en 1990, que la Société Centrale Canine a adopté le programme du Mondioring, une autre discipline de haut niveau qui comprend du mordant et pour laquelle un groupe de travail spécialisé (Groupe de Travail du Mondioring) a été mis en place au sein de la CUN (Commission d’Utilisation Nationale) de la SCC.

Trois types d’épreuves composent ce sport de haut niveau : assouplissement, exercices de saut, et mordant avec attaque de face et fuyante, défense du maître, attaque de face (fuyante ou arrêté avec accessoire), garde d’objet… 

Le RCI (Règlement de Concours International) est également une discipline variée qui comporte du mordant sportif. Issu du programme de sélection allemand (le Schutzhund), il a été au départ mis en place pour le Berger Allemand ; il est aujourd’hui accessible à toutes les races soumises au travail.

Tout comme les autres sports, il met en avant les prédispositions et aptitudes des chiens, dans de nombreux domaines comme la sociabilité (le point d’orgue de tout sport), l’olfaction (avec des épreuves de pistage) et la combativité. Ce qui caractérise cette discipline, mais l’on pourrait dire que cela est valable pour toute autre dès lors qu’elle est exercée en respectant le chien, est « l’obéissance dans la soumission et la soumission dans la joie », selon la formule consacrée. 

A signaler également le Campagne, qui désigne non pas une balade en forêt, mais d’une des plus complètes des disciplines canines ouverte également aux races de travail. A la défense, aux sauts et à l’obéissance viennent s’ajouter des épreuves de pistage et de travail à l’eau. 

 

Des races de chiens qui n'ont pas le droit de mordre

Une circulaire en date du 22 décembre 1999 a exclu des disciplines comportant du mordant les races suivantes : Collie, Bearded Collie, Berger Polonais de Plaine, Schnauzer moyen, Dogue Argentin, Shar Peï, Dogue du Tibet, Terrier Noir de Russie, American Staffordshire Terrier, Bull Terrier. 

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

Photos : élevages des Fonds de Gueule et de L'Aire d'Alsace

Race de chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure