layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces des chiens

Le fabuleux destin du Cavalier King Charles

Le fabuleux destin du Cavalier King Charles

Article publié le : 13/04/2022

Le Cavalier King Charles est de la famille des épagneuls. Tous sont réputés pour leur extrême gentillesse et leur joie de vivre. Mais connaissez-vous l’histoire du Cavalier King Charles ? Découvrez le destin royal de ce petit compagnon qui a séduit le monde entier et qui compte parmi les chiens préférés des Français.

 

Cavalier King Charles : un chien au grand cœur

S’il est bien un petit chien au grand cœur, c’est le Cavalier King Charles. Rayon de soleil de la famille, le Cavalier King Charles est un chien dont le seul défaut est… d’aimer tout le monde !

Vous souhaitez en savoir plus sur le Cavalier King Charles ? Comme pour d’autres races, vous trouverez de nombreuses informations sur ce petit chien taillé pour la compagnie dans notre rubrique « Fiches de races » :

- Son caractère,

- Son maître idéal,

- Ses caractéristiques physiques,

- Son entretien,

- Les activités qui lui conviennent,

- Les maladies auxquelles il est prédisposées,

- Les frais vétérinaires à prévoir pour un Cavalier King Charles.

Cavalier King Charles : le chien de ces dames et des rois

Le nom du Cavalier renvoie à ses origines royales. Son histoire est en effet liée à celle de la royauté, à l’instar de celle des autres épagneuls nains anglais.

Le Cavalier King Charles est un chien très appréciés à la cour du roi Henri VIII. Lui et les autres petits épagneuls nains tenaient alors compagnie aux dames.

Le roi d’Angleterre Charles II (1630-1685) en était également un fervent admirateur. Il en possédaient un grand nombre. Tous les épagneuls miniatures bénéficiaient d’un statut privilégié. On rapporte que le souverain élevait même des chiots dans sa chambre. C’est pour lui rendre hommage que ces épagneuls furent baptisés King Charles. 

Cavalier King Charles Blenheim : la légende de la duchesse 

Ces épagneuls ont été divisés alors en plusieurs familles en fonction de leur coloris. L’une des plus célèbres, celle des épagneuls blanc et orange, est appelée Blenheim, en référence à une ville de Bavière située sur la rive nord du Rhin.

Une légende coure quant à cette couleur. On la devrait à la duchesse Sarah, épouse du duc de Malborough. En 1704, ce dernier remporta une victoire importante sur l’armée française lors de la guerre de succession d’Espagne.

Alors qu’elle attendait fébrilement des nouvelles de son mari et qu’elle tenait sur ses genoux une femelle épagneul gestante blanc et orange, la duchesse aurait appuyé fortement sur le front de l’animal.

A leur naissance, les chiots portaient tous sur le front une marque blanche : celle du pouce de la duchesse Sarah !

Les sujets noirs et feu ont été baptisés « King Charles » et les tricolores « Prince Charles ». 

Une récompense offerte pour retrouver le Cavalier King Charles d’antan

Au cours des siècles, les Cavaliers ont été croisés avec d’autres races :

- des carlins,

- des épagneuls japonais,

- et des pékinois

Cela a eu pour conséquence de modifier leur silhouette, en leur conférant notamment un museau plus court.

Avec la mode des faces aplaties (brachycéphales) au XIXème siècle, on assista alors à une production de piètre qualité et de nombreuses dérives. L’ancien type de Cavaliers, au museau plus long, disparut quasiment totalement.

En 1926, l’Américain Roswell Elridge, nostalgique du premier type de Cavaliers, encouragea les éleveurs à revenir vers le type originel avec un museau plus long, un stop peu marqué et un crâne qui ne s’arrondissait pas en dôme. Il eut alors l’idée d’offrir une récompense financière à l’occasion de l’exposition de l’exposition canine de beauté Crufts en Angleterre.

En quelques années, on vit de nouveau des chiens à la morphologie similaire à celle des chiens de la cour des rois au XVIIème siècle.

Le nom définitif de Cavalier King Charles fut donné à l’occasion de la rédaction d’un nouveau standard de race en 1928. Cela a permis de les différencier des King Charles au nez plus écrasé. Il faudra attendre 1945 pour que le Kennel Club distingue les deux races et valide leurs standards respectifs. 

Cavalier King Charles : un des chiens préférés des Français

A son tour, en 1960, la famille royale d’Angleterre va s’enticher du Cavalier King Charles, ce qui ne fera que conforter son succès.

C’est également un Cavalier âgé de 17 mois baptisé Alansmere Aquarius qui va contribuer à la notoriété de la race en remportant  le titre de Best in Show de la célèbre Crufts en 1973.

Dès lors, le Cavalier King Charles va conquérir le monde entier. Il est devenu un des chiens préférés des Français.

7 644 inscriptions au LOF (Livre des origines français) ont été recensées en 2021, ce qui place le Cavalier King Charles à la 8eme position du Top 10. Le Cavalier King Charles s’est démocratisé et son succès ne se dément pas. Après tout, il le vaut bien !

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123RF - Vidéo : SantéVet

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure