L'actu des animaux

Trucs & astuces des chiens

Est-ce que les chiens ont froid et comment les protéger ?

Est-ce que les chiens ont froid et comment les protéger ?

Article publié le : 18/10/2022

S’ils résistent de manière générale assez bien aux baisses de température, les chiens peuvent avoir froid et le ressentir tout comme nous. Bien entendu, certaines races sont plus sensibles que d’autres au froid. De nombreux critères sont à prendre en compte pour la résistance au froid des chiens.

À partir de quelle température un chien a-t-il froid ?

De manière générale, dès que la température ambiante descend en dessous de 8° C et se rapproche de plus en plus de 0° C, on estime que les chiens peuvent alors ressentir le froid. Et ce n’est pas parce que vous avez froid que votre chien ressent la même chose que vous !

Et tout comme nous, les chiens supportent mieux un froid sec qu’un froid humide et n’apprécie pas le vent froid non plus.

Est-ce que les chiens ont froid et certaines races sont-elles plus sensibles que d’autres ? 

Certaines races supportent mieux le froid que d’autres. Elles sont réputées pour affronter des températures basses. Parmi elles, citons entre autres :

- Le Siberian Husky,

- L’Alaskan Malamute,

- Le Saint-Bernard,

- Le Terre-Neuve,

- Le Bouvier Bernois

- Le Chow-Chow,

- Le Samoyède

En fait, tout va dépendre en grande partie de la nature du poil du chien et de la présence ou non de sous-poil. Des races de chiens telles que le Chihuahua, le Chien Chinois à Crête, le Whippet ou encore le Chien Nu du Mexique sont sensibles aux basses températures.

En fait, toutes les races ne sont pas égales face au froid même si elles sont rustiques pour la grande majorité d’entre elles.

L’état de santé, l’âge du chien, son mode de vie sont également des critères qui vont influencer la sensibilité au froid des animaux.

Les chiens souffrant d’obésité ou d’embonpoint sont étrangement souvent très frileux, tout comme ceux qui sont maigres.  Un chien habitué à vivre la plupart de son temps à l’intérieur a un mode de vie « particulier » et pourra donc se révéler sensible au froid.

Vous remarquerez d’ailleurs que certains chiens, tout comme les chats, cherchent les sources de chaleurs. Ceux-là n’hésitent pas à se rapprocher d’un radiateur ou de toute autre source de chaleur, la cheminée y compris ! Mais pas assez près pour risquer de s’y brûler tout de même. D’autres se glissent sous le premier plaid à leur portée !

Comment savoir si mon chien à froid ? Tout comme chez l’humain le chien peut :

- se mettre à trembler,

- se mouvoir plus lentement du fait de la rigidité des muscles, mais aussi si votre chien souffre d’arthrose,

- présenter une truffe ou une peau sèche…

Et la nuit, les chiens peuvent-ils avoir froid ? Tout autant voire davantage que la journée les chiens peuvent souffrir du froid durant la nuit, principalement en hiver.

Un chien habitué à vivre dehors tout au long de l’année pourra continuer à y rester en hiver lors des baisses des températures. Il faudra alors que sa niche soit bien isolée de toute part et placée à l’abri des courants d’air.

Quelles conséquences a le froid sur la santé de mon chien ?

Tout comme nous, nos animaux de compagnie peuvent attraper un coup de froid et attraper un rhume. Normalement, un rhume chez le chien disparaît en quelques jours. Il faudra surveiller et prendre la température du chien afin de vérifier qu’il n’a pas de fièvre.

Quels sont les symptômes d'un rhume chez le chien ? On peut observer : 

- une fatigue générale,

- des éternuements,

- une quinte de toux,

- un écoulement nasal,

- un peu fiévreux,

- une perte d’appétit...

Si tel est le cas, il est recommandé de consulter afin de s’assurer de l’absence d’une pathologie respiratoire qui pourrait être plus grave pour la santé du chien.

À noter qu’en cas d’exposition prolongée au froid, le risque pour le chien est de tomber en hypothermie.

L’hypothermie chez le chien est une urgence. Elle survient dès lors que la température corporelle du chien passe en dessous de la température corporelle normale, soit en dessous de 36° C/36,5° C.

Un chien peut-il sortir dehors lorsqu’il fait trop froid ? 

Oui, le chien peut sortir. Il ne faut d’ailleurs pas priver le chien de balade sous prétexte que les températures sont en baisse. Il suffit juste d’adapter le temps de promenade qui demeure une nécessité tant pour leur bien-être que pour leur santé.

Il existe de nombreuses activités à pratiquer avec son chien en hiver, des plus ludiques aux plus sportives.

Comment protéger mon chien du froid ?

Il est possible de protéger son chien du froid. Il existe dans les magasins spécialisés et les boutiques en ligne des accessoires qui permettent de protéger le chien des baisses des températures comme les manteaux, des bottines spécialement adaptées.

Un manteau pour protéger mon chien du froid est-il utile ?

Un manteau pour chien est tout à fait conseillé aux chiens frileux, fragiles, malades, convalescents ou âgés. Le marché propose de nombreux modèles de manteaux de très bonne qualité qui protègent efficacement les chiens.

Vous pourrez trouver des lotions tannantes afin de protéger les coussinets de votre chien contre les gerçures et les crevasses provoquées par le froid. Des morceaux de glace se logent facilement dans les coussinets, entre les doigts. Cela est particulièrement utile si vous habitez des endroits régulièrement enneigés ou si vous vous rendez aux sports d’hiver avec votre compagnon.

Une crème pour protéger les oreilles du chien contre les otites provoquées par le froid pourra vous être également recommandée. Les chiens à oreilles naturellement dressées sont sensibles à ce genre d’otite dite « otite a frigore » dans le jargon médical.

Si vous avez souscrit une assurance santé pour chien, vous pourrez utiliser votre budget prévention pour financer entre autres ce type de produits de soin et d’entretien.

Si le chien n’a pas de protection, il sera nécessaire après une balade ou partie de jeu dans la neige d’inspecter les coussinets du chien et si nécessaire les passer sous l’eau tiède avant de bien les sécher. Au retour de promenade, le chien devra également être correctement séché, en insistant sur le dessous du ventre.

En présence de neige, attention dans ce cas à ce que votre chien n’en ingère pas, ce qui pourrait occasionner diarrhée et/ou vomissements, voire risque d’intoxication à cause de la présence de sel de déneigement souvent utilisé.

Il est possible en hiver d’augmenter la ration de votre chien selon son degré d’activité. Votre vétérinaire pourra vous conseiller. 

N’ayez pas les yeux rivés sur le thermomètre extérieur en vous demandant à partir de quelle température un chien a-t-il froid ? Il suffit juste de respecter la nature de votre chien. Les chiens sont bien plus robustes et courageux que nous le pensons parfois !

 

SantéVet

Ensemble prenons soin de votre animal

Photos : 123 RF / Illustration : SantéVet

Chien malade Vomissement Intoxication

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure