Maryline Pattin

Comment prendre la température de mon chien ?

Si votre chien vous paraît anormalement fatigué, s’il semble avoir chaud ou que son comportement est différent de celui qu’il a d’habitude, il a peut-être de la fièvre. La meilleure façon de prendre la température de votre compagnon, c’est de procéder par voie rectale, à l’aide d’un thermomètre électronique à embout souple. Mais il n'est pas forcément évident qu'ilse montrer coopératif. Alors, comment procéder pour prendre la température du chien ? Et que faire en cas de fièvre ? Voici quelques conseils. Alors, comment procéder ? Et que faire en cas de fièvre ?  Voici quelques petits conseils.

Quelle est la température corporelle normale du chien ?

La fièvre, appelée pyrexie par les vétérinaires, se définit comme une température corporelle supérieure à la normale.

En bonne santé la température normale du chien est comprise entre 38°C et 39°C. Cependant, la température chez le chien n’est pas forcément signe de maladie.

Chez certaines races, des situations de stress ou un effort important peuvent faire hausser la température du chien. En cas de doute, consultez votre vétérinaire.

Quelle différence entre fièvre et hyperthermie chez le chien ?

On parle d'hyperthermie lorsqu'il y a augmentation de la température. Que la température du chien dépasse 41,5°, ce qui est rare. Dans ce cas, cela est le plus souvent lié au coup de chaleur. Il s'agit d'une hyperthermie qualifiée de sévère. Le coup de chaleur constitue une urgence vétérinaire. Cela peut entraîner de graves lésions irréversibles. 

À l'inverse, on parle d'hypothermie lorsque la température du chien en dessous de la normale. L'hypothermie est qualifié de sévère en dessous 36/36,5°. En dessous de 35°, l'hypothermie est critique et met en jeu le pronostic vital du chien.

Les chiots sont très sensibles à l'hypothermie, une surveillance est donc de rigueur. La capacité des chiots à se réchauffer est plus faible que celle des adultes. Les chiots, tout comme les chatons d'ailleurs, sont donc très vulnérables. 

Quelles peuvent être les causes de la fièvre chez un chien malade ? 

De nombreuses causes peuvent être à l'origine de la fièvre . Parmi les principales* :

- Infections : par des bactéries, des virus, des protozoaires…,

- Maladies inflammatoires, maladies d’origine immunitaire : pancréatite, anémies hémolytiques à médiation immune,

- Tumeurs,

- Traumatismes, nécrose.

Quels sont les symptômes d'un chien malade en cas de fièvre ?

“Comment savoir si mon animal a de la fièvre” ? C’est certainement la question que vous vous posez.

La santé de votre animal est importante pour vous et c’est bien normal. Si vous n’avez pas de thermomètre à disposition, il y a néanmoins des symptômes que vous pourrez observer facilement et qui sont certainement liés à la fièvre chez votre compagnon :

- Sa respiration est plus rapide que d’habitude

- Sa truffe est chaude et sèche, avec des écoulements nasaux

- Ses pattes peuvent être chaudes au toucher, ainsi que l’arrière des oreilles

- Ses gencives sont gonflées, rouges

- Il peut vomir ou avoir des diarrhées

Attention toutefois, certaines races réagissent plus vite que d’autres aux chaudes températures durant l’été. Cela peut donc être juste un coup de chaud.

Dans ce cas, donnez à boire à votre compagnon et surveillez son comportement et en cas de doute, consultez votre vétérinaire !

Les signaux qui doivent vous alerter chez le chien

Vous connaissez bien votre animal, aussi certains signaux doivent vous faire comprendre que l’état général de votre chien n’est pas au mieux : il mange moins voire plus du tout, il a des tremblements, il est abattu, ses yeux sont vitreux…

Tous ces symptômes peuvent faire penser à une inflammation ou une infection. Il est donc nécessaire de procéder à une prise de température pour en être sûr.

Comment faire pour prendre correctement la température rectale de votre chien ?

Pour prendre correctement la température rectale chez votre chien, privilégiez un moment calme. Faites-le seul si vous vous en sentez capable ou demandez de l’aide à un membre de la famille pour le tenir en telle situation. Évitez d’être nombreux autour de lui, cela ne pourra que le stresser.

Humidifiez légèrement le bout du thermomètre avec de l’eau ou de la vaseline et enfoncez doucement dans l’anus en maintenant l’arrière train.

Pendant ce temps-là, parlez-lui, rassurez-le. Essayez de tenir ainsi quelques minutes. Si vous ne bougez pas et que vous êtes tranquille, votre chien ne devrait pas trop s’agiter.

Une fois la température corporelle prise, pensez à le récompenser, surtout s’il s’est montré coopératif. Caressez-le et félicitez-le, il se sentira en confiance, d’autant plus s’il est malade.

Comment savoir si un chien a de la fièvre sans thermomètre ?

Est-ce qu'une truffe chaude est synonyme de fièvre, de température corporelle ? Pas nécessairement comme le laisserait penser cette idée reçue. Ce n'est pas un bon indicateur de l'état de santé. Il peut avoir la truffe chaude selon la situation, en cas de température extérieure élevée comme lors de certaines conditions météorologiques, en cas de canicule par exemple, de fatigue, de stress... Si une truffe chaude peut être un signe de fièvre, de maladie, il faut consulter le vétérinaire si cela s'accompagne d'autres symptômes comme une perte d'appétit, un abattement, etc. 

Un chien qui a la truffe fraîche et humide n'est pas nécessairement un animal en très bonne santé. Pas plus que l'idée reçue et qui a la vie dure qui veut qu'un chien a la truffe chaude et sèche lorsqu'il est malade.

Température du chien : à quel moment consulter le vétérinaire ?

Si vous n’avez pas le matériel adéquat pour prendre la température, une visite chez le vétérinaire s’impose, Car il est nécessaire de savoir si votre petit compagnon fait ou non de la température. Très souvent, une hospitalisation est nécessaire car elle peut imposer des examens afin d'en trouver la cause et poser un diagnostic précis. 

Comment faire baisser la température du corps ? 

Il ne faut pas chercher à tout prix à refroidir le chien comme cela doit se pratiquer dans le cas d'un coup de chaleur. la température agit en quelque sorte comme un système de défense de l'organisme. De même, il ne faut pas pratiquer d'automédication. L'utilisation par exemple d'anti-inflammatoires, d'aspirine ou encore de paracétamol peut s'avérer très dangereux. Seul le vétérinaire peut prendre la décision d'y avoir recours, la raison pour laquelle il faut prendre rendez-vous à la clinique.  

La température du chien se situe, à la normale, entre 38°C et 39°C. À partir du moment où il dépasse ce seuil, vous pouvez essayer de le soulager à l’aide de serviettes humides ou un bain tiède (attention pas un bain froid qui serait un vrai choc thermique), mais si vous voyez que son état ne s’améliore pas, il est préférable de consulter votre vétérinaire.

En cas de fièvre chez le chien, restez attentif, observez bien votre animal. Ne pratiquez pas l’automédication. Au moindre doute, le vétérinaire est le seul qui pourra examiner votre animal et faire le bon diagnostic.

*Source : Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF