Claude Pacheteau

Mon chien a le nez qui coule : pourquoi et que faire ?

Pourquoi mon chien a le nez qui coule ? L'écoulement nasal chez le chien peut être le signe de diverses affections, allant d'un simple rhume à des infections plus graves. Il est essentiel de déterminer la cause afin de proposer un traitement approprié. Le point dans cet article. 

Comprendre l'écoulement nasal chez le chien

L'écoulement nasal chez le chien peut avoir plusieurs origines. Il peut être lié à une maladie infectieuse, une allergie, une infection nasale, la présence d'un corps étranger dans le système nasal du chien ou encore une tumeur nasale.

La nature de l'écoulement peut également varier : il peut être clair, jaune, vert, avec ou sans saignement de nez.

Cela va dépendre de la cause de cet écoulement. Par exemple, un écoulement clair peut être indicatif d'une allergie, tandis qu'un écoulement contenant du sang peut être un signe de tumeur nasale.

De plus, l'écoulement peut provenir d'une seule narine ou des deux. Un écoulement unilatéral peut être le signe de la présence d'un corps étranger ou d'un problème dentaire.

Enfin, certains problèmes environnementaux, tels que la poussière, la fumée ou les produits de nettoyage, peuvent également provoquer un écoulement nasal chez le chien.

Il est essentiel de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause de l'écoulement nasal et mettre en place un traitement adapté.

Chien qui éternue : est-ce un signe de rhume ?

chien qui eternue nez qui coule

L'éternuement chez le chien peut effectivement être un signe de rhume. Cependant, il peut également être dû à d'autres facteurs. Par exemple, l'irritation des muqueuses nasales causée par la poussière, la fumée ou des allergènes peut provoquer des éternuements. De même, la présence d'un corps étranger dans les voies respiratoires du chien peut aussi être à l'origine d'éternuements répétés.

Quels sont les symptômes d'un rhume chez le chien ?

Des signes qui doivent alerter

Outre l'écoulement nasal et les éternuements, d'autres symptômes peuvent indiquer un rhume chez le chien. Parmi ceux-ci, on retrouve :

- La toux : semblable à celle d'un humain, elle peut être sèche ou grasse.

- La congestion nasale : votre chien peut avoir du mal à respirer ou émettre des sifflements.

- Les yeux qui pleurent : ils peuvent être signe d'une irritation due à l'infection.

- La perte d'appétit : un chien enrhumé peut refuser de manger, ce qui peut entraîner une baisse de poids.

- Un état fébrile, de la fièvre : votre chien peut avoir de la fièvre, ce qui se traduit par une température corporelle élevée et des frissons.

Si votre chien présente ces symptômes, il est recommandé de consulter un vétérinaire. En effet, bien qu'un rhume puisse paraître anodin, il peut affaiblir l'organisme de votre animal et le rendre plus vulnérable à d'autres infections.

Combien de temps dure un rhume chez le chien ?

La durée d'un rhume canin varie généralement entre une et deux semaines. Plusieurs facteurs peuvent toutefois influencer cette durée, comme la gravité de l'infection, le système immunitaire du chien et le type de traitement administré.

Pendant cette période, les symptômes les plus aigus, tels que les éternuements, la toux et l'écoulement nasal, se manifestent souvent au début de l'infection. Cependant, si les symptômes persistent au-delà de deux semaines ou s'ils s'aggravent, il est conseillé de consulter un vétérinaire pour éviter toute complication possible.

Un chien peut-il attraper froid ?

chien et froid

Oui, un chien peut absolument attraper froid et être sensible aux basses températures. Semblable à nous, les chiens sont sensibles aux variations de température et aux conditions climatiques extrêmes. L'exposition à des températures froides pour une durée prolongée peut entraîner un rhume chez le chien.

Les symptômes d'un chien qui a attrapé froid peuvent ressembler à ceux d'un rhume humain, avec une truffe qui coule, des éternuements fréquents, ou même une perte d'appétit.

Il est toutefois important de noter que les virus responsables du rhume chez les humains ne sont pas interchangeables avec ceux qui affectent les chiens. Par conséquent, un chien ne peut pas attraper un rhume d'un être humain et vice versa, sauf exceptions. 

En outre, certains facteurs peuvent rendre un chien plus susceptible d'attraper froid, tels que :

- Leur âge : les chiots et les chiens plus âgés ont un système immunitaire plus faible et sont donc plus susceptibles d'attraper froid.

- Leur état de santé général.

- Leur race : certaines races de chiens sont plus sensibles au froid que d'autres.

Si vous soupçonnez que votre chien a attrapé froid, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour un diagnostic approprié et un traitement. dans tous les cas, et au cas par cas en fonction du chien, il faut le protéger du froid

Quand le nez du chien est bouché : causes possibles

chien nez qui coule

Un nez bouché chez le chien peut être le signe de divers troubles. Parmi les causes les plus courantes, on retrouve :

- Les allergies : tout comme les humains, les chiens peuvent être allergiques à certaines substances, ce qui peut entraîner un nez bouché.

- Les infections : des bactéries ou des virus peuvent infecter les voies nasales du chien, provoquant ainsi une congestion.

- Les corps étrangers : si votre chien inhale un objet étranger, cela peut obstruer ses voies nasales.

- Les tumeurs nasales : bien que rares, elles peuvent causer un nez bouché chez le chien.

Une déshydratation peut également entraîner un nez sec et potentiellement bouché. Il est donc essentiel de veiller à ce que votre chien dispose toujours d'eau fraîche à sa disposition.

Parfois, le sommeil peut également être un facteur. Si votre chien dort dans une position étrange, cela peut entraîner une congestion nasale.

D'autres facteurs plus spécifiques peuvent également être impliqués, tels que les problèmes dentaires, les affections de l'œsophage, les otites moyennes, l'obstruction des voies lacrymales ou certaines affections cutanées.

Il est donc crucial de consulter un vétérinaire si votre chien présente un nez bouché pour déterminer la cause exacte et proposer un traitement adapté.

Nez qui coule chez le chiot : ce qu'il faut savoir

L'écoulement nasal chez un chiot peut être causé par divers facteurs. Comme chez les chiens adultes, le rhume est une cause fréquente.

Les chiots, curieux de nature, peuvent également avoir un écoulement nasal dû à un corps étranger coincé dans leur narine. Les allergies sont aussi courantes chez les chiots, en particulier ceux qui passent beaucoup de temps à l'extérieur.

Les infections bactériennes ou fongiques peuvent également provoquer un écoulement nasal chez les chiots. Notamment, l'aspergillose, une infection fongique nasale, peut être à l'origine de l'écoulement nasal.

Les problèmes plus graves, tels que les tumeurs nasales ou les polypes, sont plus rares chez les chiots mais ne doivent pas être exclus. 

Quelle que soit la cause, un écoulement nasal persistant chez un chiot doit toujours être évalué par un vétérinaire.

La rhinite chez le chien : symptômes et traitement

La rhinite chez le chien correspond à une inflammation de la muqueuse nasale qui peut se manifester par différents symptômes. Les plus courants sont des éternuements, un écoulement nasal, des difficultés respiratoires ou encore une baisse d'appétit. Dans certains cas, une douleur faciale ou une inflammation des yeux peut également être observée.

La rhinite peut avoir plusieurs origines, comme des allergies, des infections ou des irritants environnementaux. Une consultation vétérinaire est nécessaire pour déterminer la cause exacte et mettre en place le bon traitement. En effet, le traitement de la rhinite chez le chien dépend principalement de la cause sous-jacente. Pour une rhinite allergique, par exemple, le premier geste est d'éloigner le chien du facteur allergène.

La grippe chez le chien : symptômes et traitement

examen chien qui tousse

La grippe canine est une affection virale qui affecte les voies respiratoires des chiens. Les symptômes de la grippe chez le chien peuvent être très similaires à ceux du rhume, avec notamment un nez qui coule, des éternuements et une toux. D'autres signes comme la fatigue, une perte d'appétit, de la fièvre ou encore un désintérêt pour le jeu et l'activité physique peuvent aussi être observés.

Pour le traitement de la grippe canine, il est important de consulter un vétérinaire qui pourra prescrire un traitement adapté à votre animal. Ce dernier peut varier en fonction de la gravité des symptômes et de l'état de santé général du chien.

Dans certains cas, un traitement médicamenteux peut être nécessaire pour lutter contre l'infection. En cas d'allergie, un traitement antihistaminique associé à un changement d'hygiène de vie peut être proposé. 

Polype nasal chez le chien : symptômes et traitement

Un polype nasal chez le chien est une masse charnue non cancéreuse qui se développe à l'intérieur de la cavité nasale ou du nasopharynx. Les symptômes peuvent varier en fonction de la taille et de l'emplacement du polype. Parmi les plus courants, on observe :

- Des éternuements répétés

- Une respiration bruyante

- Un écoulement nasal, parfois sanglant

- Une obstruction nasale, pouvant conduire à des troubles respiratoires

Le traitement de cette affection repose principalement sur l'intervention chirurgicale pour retirer le polype. Dans certains cas, des médicaments peuvent être prescrits pour réduire la taille du polype avant l'opération. Après l'intervention, une surveillance régulière par le vétérinaire est nécessaire pour éviter toute récidive.

Quand l'écoulement nasal du chien est vert, jaune ou blanc

Un écoulement nasal coloré chez le chien est généralement le signe d'une infection.

- Vert ou jaune : Ces couleurs peuvent indiquer une infection bactérienne. Un corps étranger coincé dans le nez peut également causer un écoulement de cette couleur.

- Blanc : Un écoulement blanc peut signaler une surinfection bactérienne.

Dans tous ces cas, il est conseillé de consulter un vétérinaire pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Il est à noter que ces écoulements peuvent s'accompagner d'autres symptômes comme des éternuements, une respiration sifflante, ou encore un comportement inhabituel de votre animal.

Toux et nez qui coule : comment aider votre chien ?

chien rhume grippe

Si votre chien a le nez qui coule et qu'il tousse, quelques gestes simples peuvent lui apporter un certain soulagement.

Tout d'abord, assurez-vous que l'environnement de votre chien est propre et sans poussière, qui peut aggraver les symptômes. De plus, évitez de fumer à proximité de votre animal, le tabac pouvant irriter ses voies respiratoires.

Vous pouvez également utiliser un humidificateur pour aider à dégager le nez de votre chien. Rappelez-vous que ces mesures sont complémentaires à un traitement vétérinaire qui sera nécessaire pour traiter la cause sous-jacente de ces symptômes.

Comment moucher son chien en cas de nez qui coule ?

Moucher son chien peut aider à soulager un écoulement nasal. Voici comment procéder :

  1. Préparez votre matériel : Prévoyez un chiffon doux, de préférence en coton, et de l'eau tiède.

  2. Immobilisez doucement votre chien : Cela peut nécessiter l'aide d'une autre personne si votre chien est réticent. Assurez-vous qu'il soit confortable et détendu.

  3. Nettoyez les narines de votre chien : Humidifiez légèrement le chiffon avec de l'eau tiède et essuyez soigneusement l'extérieur des narines de votre chien. Veillez à ne pas insérer le chiffon à l'intérieur des narines, cela pourrait le gêner ou provoquer une irritation.

  4. Observez votre chien : Si votre chien semble inconfortable ou s'il résiste, arrêtez immédiatement. Si l'écoulement nasal persiste ou s'aggrave(saignement de nez) après plusieurs jours, consultez un vétérinaire.

Il faut noter que cette mesure est une solution temporaire et ne remplace pas un diagnostic et un traitement appropriés par un professionnel de la santé animale.

 

En résumé :

Votre chien a le nez qui coule ? Cela peut être le signe de divers problèmes de santé, allant d'un simple rhume à des infections plus graves. Les sécrétions nasales peuvent être claires ou colorées, accompagnées parfois d'un saignement de nez. Il est crucial de consulter un vétérinaire pour un diagnostic précis. Des conditions telles que la toux du chenil, des allergies ou la présence d'un corps étranger dans le nez peuvent être à l'origine de ce symptôme. Dans tous les cas, il convient de consulter san attendre. 

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF