Claude Pacheteau

5 conseils pour garder son chien âgé en bonne santé

Son poil grisonne, il entend ou voit moins bien, il a des difficulté à se déplacer… Tout comme l’humain, le chien senior perd de ses capacités en vieillissant. Mais avec beaucoup d’amour et d’attention, vous pourrez offrir une belle vie à votre compagnon. Comment s’occuper de son chien âgé et le garder en bonne santé auprès de vous Voici nos conseils pour que votre chien passe une retraite heureuse.

À quel âge considère-t-on qu’un chien est vieux ?

Tous les chiens n’entrent pas dans la catégorie des vieux animaux, des seniors au même âge ! Il est faux de croire qu’il suffit de multiplier par 7 l’âge de son chien pour connaître l’équivalence en âge humain. Estimer l’âge de mon chien en âge humain est un peu plus complexe que cela.

La race à laquelle le chien appartient est déterminante. Ainsi, les chiens de petites taille, de petites races vivent plus longtemps que les chiens de grande taille.

Un petit chien peut vivre jusqu’à 15 ans ou 16 ans, voire 20 ans pour certains. Un chihuahua, par exemple – exemple même du chien de petite taille -, peut vivre 15 ans et plus alors qu’un Mastiff ou un Dogue Allemand, des races qui appartiennent à la catégorie des géants (chien de grande taille), ont une espérance de vie moins élevée, de l’ordre d’une dizaine d’années environ.

Si l’espérance de vie des chiens dépend de leur taille, il n’en reste pas moins que les très petits chiens, ceux que l’on nomme les Toys, vivent en général moins longtemps que les petits chiens. La miniaturisationtout comme l’hypertype de manière générale n’est pas à rechercher chez un chien.

C’est un critère à prendre avant de choisir son chien, car rien n’est plus terrible que de faire face à la disparition de son fidèle compagnon, d’autant que l’on n’y est pas préparer, si tant est que l’on puisse vraiment le faire.  

Tous les chiens ne sont pas égaux lorsqu’ils deviennent vieux. Certaines races sont également davantage prédisposées à des troubles et maladies que d’autres, ce qui peut avoir des conséquences sur leur espérance de vie.

Les bâtards qui sont des chiens issus de l'accouplement entre deux chiens de races différentes ou bien de l'accouplement entre un chien de race et un chien d'une origine indéterminée et les corniauds, chiens nés du fruit du hasard et dont on ne parvient pas à déterminer les races qui sont intervenues dans leur création, ont le plus souvent une espérance de vie assez longue comparés à d’autres et sont donc des chiens qui vivent vieux.

 

Quels sont les signes physiques qui montrent qu’un chien prend de l’âge ?

Lorsque l’on connaît bien son chien, on repère assez facilement les signes de vieillissement. On peut ainsi observer :

- L’apparition de poils gris ou blancs au niveau du menton notamment,

- Le poil qui se ternit,

- Un manque de vitalité,

- Des difficultés à se mouvoir,

- Un essoufflement,

- Une baisse ou un manque d’appétit,

- Une altération de la vue,

- Une altération de l’ouïe,

- Des temps de sommeil plus long.

Certains signes peuvent être évocateurs d’une maladie sous-jacente ou déclarée, comme :

- Un amaigrissement ou au contraire une prise de poids,

- Des troubles digestifs et/ou intestinaux (diarrhée, constipation),

- Une augmentation de la soif,

- Des difficultés à uriner ou au contraire une augmentation du nombre des mictions,

 

Quels sont les signes comportementaux qui montrent qu’un chien est vieux ?

Généralement, les problèmes physiques engendrent des troubles comportementaux chez le chien âgé. Parmi les troubles, on peut observer dans ce cas :

- Des problèmes d’orientation,

- Des aboiements sans véritable raison,

- Des marquages urinaires ou des déjections à l’intérieur de la maison,

- De la destruction, ce qui n’était pas du tout le cas auparavant,

- Des signes qui font penser à une dépression,

- Une angoisse lorsqu’il est laissé seul (anxiété de séparation)…

 

L’utilité des bilans de santé chez le vieil animal

 

Quel que soit l’âge du chien, il est évident que plus tôt on repère les symptômes, des troubles, plus tôt une maladie, un problème de santé est pris en charge, plus cela permet de mettre rapidement et efficacement en place le traitement adéquat.

Lorsque le chien prend de l’âge, le risque de survenue de maladies et autres problèmes divers s’accentue. En cela le chien ne diffère pas de l’humain.

Dès lors que le chien prend de l’âge et entre dans la catégorie des seniors, un bilan de santé deux fois par an est recommandé.

Lors de ce bilan de santé, il pourra le cas échéant être nécessaire de pratiquer certains examens. Ainsi, le vétérinaire peut recommander des examens plus poussés tels :

- Une prise de sang,

- Une radio,

- Une échographie,

- Une IRM…

Divers troubles problèmes de santé guettent le vieux chien. L’arthrose tout d’abord, qui est une cause majeure de douleur chronique chez le chien. Il existe de nos jours des traitements afin de soulager la douleur et de ralentir la progression de la maladie. Au rang des maladies pouvant toucher le chien âgé, il y a entre autres également la cataracte,  les problèmes dentaires, l’insuffisance cardiaque, rénale… D’autres problèmes, comme un diabète, sont à redouter. 

Une assurance pour chien permet de couvrir et rembourser les frais vétérinaires qui peuvent rapidement être élevé chez les chiens âgés, notamment en cas d’examens mais aussi de traitement à vie.

Chez SantéVet, une fois votre chien assuré, il sera protégé avec les mêmes garanties, tout au long de sa vie, quels que soient son âge ou sa santé. Faire une demande de devis est gratuit et n’engage en rien. 

Comment garder son chien âgé en bonne santé et le rendre heureux ?

Tout d’abord c’est d’amour et d’attention que votre chien a le plus besoin. Mais cela, en maître responsable et attaché plus que tout à votre compagnon que vous êtes, vous le lui donnez déjà. N’en soyez pas avare lorsqu’il prend de m’âge et redoublez de tendresse à son égard.

Soyez indulgent en cas d’oublis lui qui a été propre et qui l’est moins voire plus du tout désormais. Cela est certainement dû à un problème de santé ou un trouble du comportement que votre vétérinaire aura diagnostiqué.

Essayez si cela est possible de le sortir davantage tout en respectant son rythme. Il existe également des couches pour chiens que certains supportent sans trop de difficultés.

Lors des sorties, soyez prudent les jours connaissant des hausses de température afin d’éviter le coup de chaleur. Mais également les jours de grand froid. Un manteau pour chien pourra protéger votre compagnon des intempéries et éviter qu’il ne prenne froid.

Continuez de stimuler votre « vieux compagnon » et pour cela, c’est aussi à vous de vous adapter. Évitez par exemple de lui imposer des montées ou descentes d’escaliers.

N’abandonnez pas l’idée qu’il a besoin de vous sous prétexte qu’il est âgé et qu’il a besoin d’avoir la paix. Certains chiens restent très jeunes dans leur tête et même très joueurs tout au long de leur vie.

Pensez à lui aménager un endroit douillet au sein du foyer où il peut se reposer et dormir en paix. Un endroit confortable, à l’abris du froid et des courants d’air.

Quels soins apporter spécifiquement ?

Une idée reçue qui a la vie dure et qu’il faut combattre à tout prix : ce n’est pas parce que le chien prend de l’âge qu’il n’a plus besoin d’être protégé. Qui n’a jamais entendu : « Il est vieux, il est immunisé. » ? 

Les défenses immunitaires d’un chien âgé faiblissent et il a donc tout autant besoin qu’un chien plus jeune d’être régulièrement vacciné et vermifugé.

Pour garder son chien âgé en bonne santé, il faut continuer de tenir à jour les vaccins recommandés par le vétérinaire. Le traitement contre les parasites externes (puces, tiques…) et le traitement visant à lutter contre les parasites internes (vers) doivent être poursuivis très régulièrement.

Faut-il modifier l’alimentation de son chien âgé ? Au moindre doute, rapprochez-vous de votre vétérinaire. Tout dépend du type d’alimentation que vous lui donnez.

Dans le cas de rations ménagères (les plats maison), ils devront être supplémentés en vitamines et minéraux.

Trouver le juste équilibre n’est pas facile. C’est pour cela que l’alimentation industrielle (croquettes pour chien et/ou pâtée pour chien de bonne qualité, les deux pouvant être mélangées) permet d’apporter au chien âgé tout ce dont son organisme a besoin, sans risque d’erreur dès lors que l’on respecte les quantités des rations journalières.

Les croquettes permettent de lutter contre la plaque dentaire qui s’accumule. Les pâtée en boîte sont pour certaines spécialement conçues pour les chiens âgés. Appétentes elles incitent les chiens difficiles ou qui ont peu d’appétit à manger. Elles conviennent très bien aux chiens âgés qui ont perdu des dents ou ont des dents en mauvais état.

Bien entendu, pour son plaisir, il faudra continuer de le gâter avec les friandises qu’il aime, distribuées à bon escient. 

Comment appréhender la fin de vie de son vieux chien ?

On voudrait avoir nos chiens toute notre vie à nos côtés. Mais on sait malheureusement que cela est impossible.

La perte de son fidèle compagnon est une épreuve difficile. Un travail est à mener pour faire le deuil de son chien.

Faire euthanasier son chien est une décision difficile à prendre. Il faut en parler avec votre vétérinaire. En fonction des douleurs que peut ressentir l’animal, son mal-être, la dégradation de son état de santé, il ne faut pas se rendre coupable que de vouloir mettre fin à ses souffrances.

L’euthanasie peut se faire ou non en votre présence selon le choix de chacun. Certains vétérinaires acceptent de la pratiquer à domicile. C’est aussi un moment difficile pour le vétérinaire qui connaît le chien qu’il a parfois suivi de longues années.

Il existe des solutions pour dire adieu dignement à son compagnon. Après l’euthanasie, l’incinération individuelle permet de garder les cendres de son chien disparu. Selon son poids, le chien peut être enterré dans votre jardin si vous en disposez, dans un cimetière animalier.

Des députés ont déposé un projet de loi afin d’obtenir le droit d’être enterré avec son chien ou tout autre animal de compagnie pour ceux qui le désireraient.

Avec le temps, on n’oublie jamais son compagnon disparu. Ce n’est pas lui faire offense qu’un jour reprendre un nouveau chien. Il faut pour surmonter la perte de son chien… laisser le temps au temps.

 

Garder son chien âgé en bonne santé, c’est lui offrir une fin de vie heureuse, lui qui a tant donné à ses maîtres. C’est prendre en compte les soucis qui peuvent l’affecter et lui offrir les meilleurs soins possibles pour éviter toute souffrance et assurer son bien-être. Enfin, c’est continuer de vivre comme si de rien n’était sauf… à lui donner encore plus d’amour et de tendresse.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF – SantéVet / C. P.