layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Soins et entretien

Comment et quand laver son chien ou chat

Comment et quand laver son chien ou chat

Article publié le : 28/11/2018

Dès lors que l’on utilise un shampoing adapté, il est possible de laver son chien ou son chat dès que nécessaire. Plus tôt il sera habitué, plus facile sera cet entretien. 

Le pH des chiens et chats est différent de celui des humains. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de n’utiliser que des shampoings adaptés. 

Il n’y a pas de règle toute établie quand au rythme des lavages. Une fois par mois en moyenne… ou davantage. En fait, tout dépend de l’état de salissure du poil. 


Différents produits sont disponibles, en fonction de la nature du poil. 


Démêler avant de laver


Chez les chiens et chats à poil long un bon démêlage avant de procéder au lavage est indiqué. Les bourres et les nœuds seront également coupés au préalable. 

Le bain n’est pas toujours une partie de plaisir, notamment pour le chat et le maître devra rendre certaines précautions afin d’éviter les coups de griffes ou morsures. 

Chez le chien, cela se passe généralement assez facilement. Dans tous les cas, plus tôt on habitue son chien ou son chat à être lavé, plus cela peut faciliter la tâche par la suite. 

Il faut procéder en douceur et avant tout vérifier que l’eau ne soit pas trop chaude (ni trop froide). Les gestes ne seront pas brusques et il est tout à fait possible de rassurer son compagnon en lui parlant avec douceur. 


Mouiller, frictionner, rincer et sécher


Après avoir bien mouillé l’animal (en évitant les yeux et les oreilles), on applique le produit (sur la ligne du dos) et l’on fera bien mousser. Sans oublier le ventre, les pattes, le cou… Un temps de pose de quelques minutes peut être recommandé. 

Ensuite, un bon rinçage devra permettre l’élimination de tout le produit. Une seconde application de shampoing si le chien ou le chat est vraiment sale peut être effectuée, toujours suivie d’un bon rinçage (l’eau doit devenir claire, ce qui indique que tout le shampoing est bien éliminé). 

Le chien ou chat a souvent le réflexe de s’ébrouer. Mais cela ne suffit pas au séchage. Celui-ci sera la dernière étape d’un bon lavage. A la serviette ou bien encore à l’aide d’un sèche-cheveux, en veillant à la température de l’air soufflé par l’appareil. Ne pas approcher ce dernier trop près du corps de l’animal, et ne pas diriger l’air vers sa tête. 

Lorsque la température extérieure est basse, l’animal pourra être gardé au chaud (la belle saison est propice, car elle peut faciliter le séchage). Dans tous les cas, attention lors de la sortie qui peut suivre un lavage, car il n’est pas rare de voir alors un animal se rouler – et donc de resalir – une fois lavé ! Ce qui fait immanquablement rager les maîtres… 

Un après-shampoing adapté, là aussi en fonction de la nature du poil, pourra être utilisé. 

Enfin, chez les animaux âgés ou bien encore convalescents, il sera possible d’utiliser un shampoing à sec. Demandez conseil à votre vétérinaire et à son équipe. 

A noter qu’il est possible d’acheter le shampoing de son compagnon chez le vétérinaire grâce au forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale (mutuelle pour chien, mutuelle pour chat). 


Des shampoings spécifiques à certaines maladies

Il existe également des shampoings que le vétérinaire peut être amené à prescrire en cas de problèmes cutanés notamment. Seuls ou en complément d’un traitement. 

Ce type de shampoings étant considéré comme des médicaments vétérinaires, sont remboursés par la mutuelle pour animaux dans le cadre d’une consultation auprès du spécialiste de la santé animale. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : 123rf

Laver son chien Laver son chat
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure