layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Pensez à inspecter les oreilles de votre chien ou chat

Pensez à inspecter les oreilles de votre chien ou chat

Article publié le : 19/01/2021

On ne le fait pas systématiquement. Pensez-vous à inspecter régulièrement les oreilles de votre chien ou de votre chat ? Ne serait-ce que pour vous s’assurer qu’elles sont propres. Car leur nettoyage éventuel fait partie de l’entretien courant. Mais d’autres maladies d’oreilles peuvent affecter vos animaux de compagnie, comme des otites ou bien une gale auriculaire, entre autres. Cela demande alors des soins spécifiques après visite chez votre vétérinaire. Dans tous les cas, il ne faut jamais attendre pour consulter.

Votre chien ou votre chat ne se gratte pas les oreilles, ne penche pas la tête lorsqu’il mange ou ne la secoue pas, aucune odeur désagréable ne se dégage de ses oreilles. Du coup, on oublie assez souvent de prendre le temps de caler son animal – lorsqu’il est petit – sur ses genoux ou bien en le laissant au sol pour les plus grands afin d’inspecter les oreilles.

Ne pas nettoyer les oreilles de votre chien ou chat si elles ne sont pas sales !

Comme nous, les oreilles de votre chien ou chat doivent être nettoyées. Mais pas tous le temps. Seulement lorsqu’elles sont sales, lorsque cela est nécessaire. Sinon, cela va conduire à un déséquilibre de la flore bactérienne. Certains vétérinaires recommandent un nettoyage théoriquement une fois par semaine, d’autres tous les 15 jours, davantage en hiver qu’en été. Cela est en fait variable d’un animal à l’autre et peut dépendre de son mode de vie, de l’anatomie de ses oreilles (tombantes ou dressées).

Pour entretenir les oreilles de son chien ou de son chat, il existe des lotions disponibles chez votre vétérinaire. Elles sont spécialement adaptées pour l’entretien courant. Vous disposez d’une assurance santé pour chien ou d’une assurance pour chat ? Vous pourrez alors financer l’achat de ces produits à l’aide du forfait préventionqui est renouvelé tous les ans.

Habituez votre chien ou chat au nettoyage d’oreilles avant qu’il ne souffre d’un problème

Le nettoyage des oreilles est comme celui des yeux, des dents, de la coupe des griffes. En habituant votre chien chat à cet entretien, cela plus facile par la suite, notamment s’il venait à souffrir d’une gale des oreilles, d’une otite ou de toute autre maladie touchant ses oreilles. Des maladies que prend en charge jusqu'à 100 % l’assurance santé animale.

  

Instillez, massez, essuyez : le nettoyage d’oreilles en 3 étapes

Le nettoyage ou le soin des oreilles de votre chien ou de votre chat s’effectue de la même façon au départ. Il faut tout d’abord instiller le produit, masser, laisser l’animal se secouer la tête – ce qu’il fait généralement – puis nettoyer et essuyer à l’aide d’un coton ou à la rigueur du papier absorbant. A la fin, le chien ou chat peut aussi se secouer la tête de nouveau, cela est normal. Il peut être nécessaire de répéter l’opération. Une canule peut être utilisée après avoir instillé le produit pour l’aspirer, même si la technique est moins évidente d’utilisation.  

N’oubliez pas de le récompenser à l’aide d’une petite friandise. Il aime certes les caresses mais une friandise est bien meilleure ! Ainsi, cela ne deviendra pas ce que l’on pourrait comparer à un jeu où le chien ou chat prend nécessairement du plaisir bien entendu, mais au moins la contrainte pourra être moins « forte ».

N’utilisez jamais de coton-tige

Pratique pour nous, le coton-tige est « dangereux » pour le chien ou chat du fait de leur conduit auditif différent du nôtre. On risquerait d’enfoncer davantage le cérumen, voire de blesser le tympan. Il ne faut pas l’utiliser. Votre vétérinaire peut le faire ; il connaît bien l’anatomie de l’oreille des animaux de compagnie.

N’oubliez pas qu’en cas de maladie des oreilles, votre animal souffre et que cela est douloureux pour lui. Il faut alors être très doux dans les manipulations. Ce n’est pas une partie de plaisir.

Outre le nettoyage, en cas d’otite ou de gale des oreilles (voire d’une autre maladie), il sera nécessaire le plus souvent d’appliquer une pommade auriculaire ou des gouttes prescrites par votre vétérinaire. Ou bien parfois des antibiotiques, des antifongiques ou encore des antiinflammatoires.

Tout comme pour le soin courant, le jour de la consultation, il pourra vous montrer les bons gestes pour soigner votre chien ou chat. La fréquence et la durée du traitement devront être rigoureusement respectées

 

De nombreuses maladies des oreilles chez le chien et le chat

Il existe plusieurs formes d’otites : externes, internes et moyennes. Les chiens à oreilles tombantes sont prédisposés aux otites.

Par ailleurs, certaines races produisent plus de cérumen que d’autres. C’est le cas du cocker, springer ou encore labrador. Le risque d’otite est plus élevé.  Quant à la gale d’oreilles, elle est très contagieuse entre animaux, entre espèces (chien, chat, furet). Elle n’est pas grave en soi mais doit tout de même être soignée rapidement afin d’éviter toute complication mais aussi notamment pour le bien-être de l’animal.

Il en existe en fait trois formes. La gale otodectique aussi appelée otodectose (gale des oreilles) est une maladie parasitaire. C’est un acarien qui en est la cause (Otodectes cynotis). Plus « sérieuses » : la gale démodécique qui est due à un acarien (Demodex folliculorum) et est généralement transmise à la naissance par la mère. Il est déconseillé de faire reproduire un animal atteint de démodécie ; enfin la gale sarcoptique qui est due à un acarien (sarcopte). Elle est très contagieuse entre animaux et c’est de plus une zoonose.

Outre l’otite et la gale auriculaire, d’autres problèmes peuvent survenir chez le chien et le chat aux niveaux des oreilles.

Organe sensible et essentiel, il ne faut pas attendre en cas de doute pour consulter votre vétérinaire. Une maladie soignée trop tardivement peut entraîner une surdité.

Au rang des maladies touchant les oreilles, citons : les infections bactériennes, les dermatites à malassezia, une anomalie de la sécrétion de la séborrhée et de la kératine résultant par exemple d’une maladie de Cushing ou bien d’une hyperthyroïdie, une tumeur...

Une odeur désagréable se dégageant des oreilles de votre chien ou de votre chat doit vous alerter. Tout comme une rougeur, des grattements excessifs, une attitude anormale... Il ne faut pas attendre pour consulter.

Un grattage excessif peut occasionner des plaies qui viendront s’ajouter au problème d’oreilles en lui-même, compliquant alors la situation.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Gale Otite Démangeaison Démodécie Gale des oreilles
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure