layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Printemps : de A à Z les dangers pour nos chiens et chats

Printemps : de A à Z les dangers pour nos chiens et chats

Article publié le : 22/02/2021

Le 20 mars, c’est sur fond de Covid-19 et de réchauffement climatique que nous allons, cette année, attaquer le printemps. La vie d’après, qui n’est plus tout à fait comme avant, mais une saison qui présente comme à l’accoutumée et comme les autres, son lot de dangers spécifiques. Mais aussi de précautions qu’il convient de prendre 365 jours par an. Pour préserver la bonne santé et le bien-être de nos chiens et chats, mettre en place les mesures de prévention qui les protégeront, voici un abécédaire de ce qu’il faut retenir... de A à Z. 

A comme… allergies saisonnières

Presque la moitié des propriétaires de chiens et chats ne savent pas que leur compagnon peut, tout comme nous, souffrir d’allergies saisonnières

Et dans ce domaine, le printemps est « roi » ! Au moindre signe, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Non seulement une allergie peut être très gênante pour l’animal. Mais en retardant de la soigner, elle peut s’aggraver et entraîner d’autres problèmes. Ainsi, un grattage ou léchage excessif chez chien ou chat peut entraîner des pertes de poils, des plaies plus ou moins profonde. Il faudra, en plus de traiter l’allergie après en avoir déterminé la cause, que le vétérinaire vous prescrive des soins supplémentaires.

B comme… Bouleversements climatiques

Si l’on a assisté à de fortes chutes de neige en février, on peut s’attendre à un printemps doux, avant un été très chaud. Avec le changement climatique, tout est bouleversé.  On peut observer un nombre de parasites présents dans notre environnement en nette augmentation. Et une présence dans des régions où l’on n’avait pas l’habitude de les rencontrer, restant actifs plus longtemps et tout au long de l’année. Cela impose donc de traiter son chien ou son chat contre les parasites externes avec régularité. Pour le protéger, mais aussi protéger ceux qui l’entourent.

C comme… Chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires, qui apparaissent au printemps, sont un véritable fléau et plus seulement dans le sud de la France. Pour l’environnement, mais aussi pour les animaux de compagnie – principalement les chiens – lorsqu’ils ont le malheur de s’en approcher de trop près. Responsables de vives réactions, leur contact constitue une véritable urgence vétérinaire.

D comme… Dirofilariose

Un moustique est responsable de la transmission de la dirofilariose, aussi appelée « ver du cœur ».

On l’observe notamment dans les régions humides où le climat doux et/ou chaud. Dans les zones à risques, sa fréquence est plus faible chez le chat. C’est une maladie sournoise, car les premiers signes apparaissent longtemps après la contamination.

Pour protéger son chien ou son chat, il est possible d’utiliser des répulsifs spécifiques. Un traitement médical préventif peut aussi être prescrit. Il est différent pour le chien ou le chat. Demandez conseil à votre vétérinaire.

E comme… Épillets

Les épillets se « faufilent » partout et peuvent pénétrer n’importe quel orifice lorsqu’ils s’accrochent aux poils d’un chien ou d’un chat : narines, oreilles, yeux, vulve de la chienne, fourreau du mâle, anus, sacs anaux, coussinets…

On ne s’aperçoit pas toujours immédiatement de la présence d’un épillet et un abcès peut se former. Plusieurs examens et interventions sont parfois nécessaires pour effectuer son retrait. Chaque année, de très nombreux maîtres en font la lourde expérience le printemps venu. Il est possible de prendre quelques précautions. Tout d’abord, bien inspecter son animal au retour de promenade ou de sortie, aussi bien d’un champ que d'une pelouse.

F comme… Forfait prévention

Si vous disposez d’une formule d’assurance pour chien ou d’une assurance pour chat telles que celle proposées par SantéVet, vous pourrez être remboursé(e) jusqu’à 100 % de vos frais vétérinaire.

Vous disposerez également d’un forfait prévention renouvelable chaque année. Il s’agit d’un budget que vous pourrez utiliser chez le vétérinaire de votre choix pour financer l’achat de produits de soin et/ou d’entretien, mais aussi pour certaines interventions, comme la stérilisation, par exemple.

G comme… Gastro

La gastro-entérite, ce n’est plus la saison, pensez-vous ? Détrompez-vous ! Même si pour les humains son incidence a été en chute libre, certainement dû aux mesures barrières imposées par la pandémie de Covid-19 et de ses variants, il n’en demeure pas moins que les chiens, un peu moins les chats, peuvent être frappés par une gastro-entérite.

La gastro-entérite aiguë concerne davantage le chien que chez le chat. Plusieurs causes sont possibles : une origine alimentaire, l’ingestion d’un produit toxique, une origine infectieuse (virale ou parasitaire)... Certaines mesures de prévention contre la gastro-entérite chez le chien et le chat peuvent être prises. 

Diarrhée, vomissements qui sont des signes de la maladie (voire d’une autre) doivent vous alerter pour vous rendre chez votre vétérinaire. 

H comme… Habitation

Il est important d’avoir une bonne hygiène de l’environnement de votre chien ou de votre chat. Les puces mais aussi certaines tiques peuvent envahir votre habitation. Pensez à laver régulièrement les couchages de vos compagnons. Désormais on trouve des plaids, coussins, paniers, etc. de toutes formes, tailles et couleurs se lavant facilement à 20° ou 40° en machine.

Le passage de l’aspirateur permet d’éliminer de 30 à 60 % des œufs et de 10 à 20 % des larves de puces, même s’il ne suffit pas à déloger celles enfoncées profondément dans les moquettes.

En cas d’infestation, vous pourrez vous procurer chez votre vétérinaire un fogger afin d’éliminer les parasites de votre habitation. Il vous conseillera sur son utilisation, car il faudra alors prévoir d’éloigner un temps vos animaux et… vos plantes.

En matière d’hygiène, pensez également à laver les accessoires de votre chien ou chat. Pour entretenir la litière de votre chat, n’utilisez pas d’eau de Javel. Ou bien alors rincez soigneusement le bac avant d’y déposer la nouvelle litière. 

Là où vivent des animaux, il existe des solutions pour détacher et/ou laver « bio » la maison.

Enfin, d’une manière générale, lavez-vous les mains après avoir « manipulé » votre compagnon. Ce nettoyage est devenue désormais plus qu’une habitude avec la Covid-19 !

I comme… Intoxication

Le printemps est propice aux intoxications. Lorsque l’on dispose d’un jardin, il est fréquent de couper, planter, mais aussi traiter… Placez hors de portée de votre chien ou chat les engrais, pesticides, insecticides… et les produits contre les nuisibles (rats, souris, limaces…).

De nombreuses plantes sont toxiques pour les chiens et chats : le muguet, laurier rose, digitales, plantes à bulbe…

A l’intérieur de la maison, le chat peut facilement sauter sur un meuble où une plante est posée. Attention aux plantes d’appartement toxiques pour lui.

J comme… Jardin

Les outils avec lesquels votre chien ou votre chat pourraient se blesser seront mis hors de portée, eux aussi comme les produits de traitement. Pensez à vérifier que votre clôture le cas échéant ne présente pas de brèche pour prévenir tout risque de fugue.

K comme… Kit !

Il est essentiel avant de choisir une race de chien ou chat, de vous renseigner sur ses spécificités, ses besoins. Cela est essentiel afin d’être certain qu’il va correspondre à votre mode de vie.

Ne cédez pas à l’achat « impulsif ». En périodes de confinements et de restrictions, les chiots et les chatons se sont vendus « comme des petits pains », selon l’aveu de nombreux éleveurs. En ce qui concerne les adoptions, la SPA a pour sa part enregistré 37 667 adoptions en 2020, avec un taux de retour des animaux adoptés historiquement bas : 3,8 %. Elle déplore toutefois que les NAC (Nouveaux animaux de compagnie) ont connu une hausse de leurs abandons de 16 % sur les 8 derniers mois.

Veillez à poursuivre correctement le travail de socialisation. Profitez des premiers beaux jours du printemps, dès que vous en avez le temps, pour permettre à votre chien de se dépenser. Et même tant que le couvre-feu durera, dites-vous bien que votre chien a besoin de garder de l’activité, d’avoir des interactions avec l’extérieur.

Parfaire l’éducation de votre compagnon demande de la patience, certainement davantage pour le chien que pour le chat, afin de lui inculquer les bonnes manières, poser les interdits, lui apprendre les ordres de base.

Chiens et chats n’arrivent pas dans votre foyer en kit ! Pour vous aider, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire, voire pour le chien vous rapprocher d’un éducateur. 

L comme… Leishmaniose

La leishmaniose fait partie de ces maladies émergentes dans des zones où elles étaient jusqu’alors inconnues. C’est encore du fait du réchauffement climatique. Le phlébotome, un minuscule insecte proche du moustique, est le vecteur de la leishmaniose canine, qui peut être mortelle.

Il existe des moyens de protéger son chien contre la leishmaniose. La prévention est essentielle. La première précaution à prendre est l’utilisation d’un insecticide que vous prescrira votre vétérinaire. Ensuite, un vaccin développé et disponible depuis 2011 divise par 4 les risques de développer la leishmaniose. 3 injections sont nécessaires à 3 semaines d’intervalle puis un rappel annuel. Le chien sera protégé 4 semaines après la 3ème injection. Il est donc important de tenir compte de ce délai et de commencer la vaccination le plus tôt possible. Comme tout autre vaccin, un chien assuré permettra à son maître d’utiliser le forfait prévention afin de financer le coût de l’acte vétérinaire. 

M comme… Mue

Tout comme en automne, le printemps est la saison où chiens et chats vont changer de robe. Le poil va alors tomber davantage. Il est donc nécessaire d’augmenter le rythme des brossages en fonction de la nature du poil de votre compagnon. Et pas seulement pour ne pas en retrouver partout dans la maison. Mais aussi afin d’éviter la formation de nœuds et bien éliminer les poils morts. Les boules de poils peuvent occasionner une occlusion intestinale. Le chat, qui fait sa toilette minutieusement, risque d'en ingurgiter s'il n'est pas suffisamment brossé/peigné. 

A noter que tout au long de l’année, l’entretien du poil favorise par ailleurs une bonne circulation sanguine. Ce n’est donc pas qu’une question d’esthétisme.

N comme… Noyade

Le printemps permet pour ceux qui en disposent la remise en marche des piscines. Il est important d’en sécuriser l’accès. Les noyades sont malheureusement fréquentes. Non pas que les chiens ne sachent pas nager – et encore ce n’est pas le cas de tous, mais il leur est parfois impossible de sortir du bassin et ils finissent par s’épuiser. Ce type d’accident peut concerner aussi les chats. Pour ces derniers, ce sont souvent les réservoirs d’eau de pluie qui sont en cause.

La noyade et les troubles qui s’en suivent lorsque l’on y est confronté constituent une urgence vétérinaire. Connaître les gestes de premier secours est une précaution loin d’être inutile. 

O comme… Œufs de Pâques

Ils sont traditionnels à Pâques, souvent en chocolat. Chocolat que l’on trouve sous cette forme au printemps mais aussi sous d’autres tout au long de l’année.

Le chocolat noir est le plus toxique et selon le poids de l’animal et la quantité ingéré peut être mortel.

Cette intoxication survient souvent par « chapardage ».

P comme Parasites externes et internes

Puces et tiques reviennent en force au printemps. La lutte contre ces hôtes indésirables pouvant transmettre de graves maladies doivent faire l’objet d’une prévention sans relâche tout au long de l’année. Il existe plusieurs moyens de protéger votre chien ou votre chat et votre vétérinaire, selon le mode de vie de votre compagnon vous prescrira l’antiparasitaire externe le mieux adapté.

La lutte contre les parasites concerne celle que l’on doit également mener très régulièrement contre les parasites internes (vers) à ‘aide d’un vermifuge ciblé

Chien et chat ne peuvent pas être traités avec les mêmes produits. La raison pour laquelle il est très prudent de s’en remettre à votre vétérinaire. 

Q… comme « Quelle heure est-il ?

Dans la nuit du 28 mars, nous devrons une fois de plus passer à l’heure d’été. Ce n’est pas que le changement d’heure pour les chiens et chats présente un réel danger, mais dans tous les cas certains peuvent être perturbés dans leurs habitudes. Et perturber aussi le rythme auquel leurs maîtres les ont habitués. Il faut aussi penser à devancer le changement d’heure dans le cadre de la prise de certains médicaments. Progressivement, quelques jours à l’avance, vous pouvez préparer votre chien ou chat au changement d’heure…en douceur, car à 2h00 du matin, il sera 3h00.

R comme… Risque de chute

Au printemps, les fenêtres, balcons, terrasses… se rouvrent. Attention aux risques de chute pour les chats qui adorent sauter sur les rebords en tout genre.

En cas de chute, un chat ne retombe pas systématiquement sur ses pattes, c’est une idée reçue. De graves blessures, traumatismes  - parfois non visibles à l’œil nu – de lourdes séquelles peuvent résulter d’une chute.

Attention également aux fenêtres oscillo-battantes, car souvent les chats s’y retrouvent coincés. Elles sont dangereuses et doivent être sécurisées.

SantéVet a penser aux chats « acrobates » vivant exclusivement en appartement ou dans l’intérieur d’une maison avec sa formule Cat Indoor, qui vient compléter les 5 autres formules d’assurance santé pour chat.

S comme… Soins indispensables

Au printemps à la lettre « M », nous avons évoqué la mue et la nécessité de bosser davantage votre chien ou votre chat. Mais il existe d’autres soins de prévention indispensables qu’il ne faut pas négliger : antiparasitaires externes et internes, vaccins, en premier lieu. Mais également soins courants : nettoyage des yeux, dents, oreilles, coupe des griffes… Vous pouvez pour tout cela demander conseil à votre vétérinaire.

T comme… Torsion d’estomac

Les sorties peuvent commencer à être plus nombreuses dès le printemps. Idéal pour que votre chien puisse se défouler et vider son trop plein d’énergie ! Attention à la torsion dilation d’estomac, véritable urgence à laquelle sont souvent confrontés les vétérinaires et qui est mortelle en quelques heures si elle n’est pas prise en charge à temps.

Elle concerne en premier lieu les chiens de grande et très grande taille. Les efforts après avoir mangé ou bu sont la cause de la torsion dilatation d’estomac chez le chien. C’est pourquoi il est conseillé de limiter la prise alimentaire avant que le chien ne fournisse des efforts. Mais le stress est également soupçonné d’être un facteur déclencheur. Comme celui provoqué à cause d’une prise de repas trop rapide lorsque plusieurs chiens sont ensemble et que s’installe une « compétition ».

U comme… Urgences vétérinaires

Une urgence vétérinaire peut arriver n’importe quand et parfois lorsque l’on ne s’y attend absolument pas. C’est alors la panique ! SantéVet, conscient de l’importance d’être à l’écoute des maîtres qui lui font confiance  -95 % des clients SantéVet se déclarent satisfaits* - propose donc dans toutes ses formules d’assurance SantéVet Urgences,un service d’assistance téléphonique accessible 24h/24, 7j/7, dispensé par Vetadom, un service d’urgences vétérinaires.

V comme… Vétérinaire

Votre vétérinaire est l’interlocuteur privilégié. Il vous connaît ainsi que votre chien et/ou chat et vous conseillera pour toutes sortes de questions. Il vous prescrira les traitements les mieux adaptés.

Une assurance santé pour chien ou une assurance santé pour chat vous permettra d’offrir les meilleurs soins possibles à votre compagnon tout au long de sa vie. Et si vous devez, comme par exemple lors d’un déplacement être amené à consulter, vous pouvez tout à fait choisir là également votre vétérinaire.

WXY comme… Quelle lettre de nom pour les chien et chats en 2021 !

Là, on sèche ! Pour les noms de chiens qui correspondent chaque année à une lettre de l’alphabet, les lettres K, Q et Z sont exclues. Si vous faites l’acquisition d’un chien ou d’un chat à compter en 2021, la lettre de l’année 2021 est le « S ».

Z… comme Zoonoses

Les zoonoses sont des maladies transmissibles de l’animal (chien et chat compris) à l’homme et inversement. En toute saison. Parmi les principales zoonoses que peuvent transmettre les chiens et chats, on trouve : la maladie des griffes du chat, la teigne, la gale, la toxocarose, des infections digestives…

La prévention est donc indispensable. Il est donc tout d’abord nécessaire de respecter des gestes simples d’hygiène : lavage des mains après contact avec un animal, lavage et désinfection après morsure et/ou griffure. Il est très important également de veiller à ce que votre compagnon soit à jour de sa vaccination avec au moins les vaccins conseillés. Et de le traiter aussi régulièrement contre les parasites externes et internes.

* Enquête réalisée auprès de nos clients France (Juillet 2016).

 

SantéVet

Ensembles, prenons soin de votre animal

Photos : Shutterstock

Panier et coussin Tique Puce Leishmaniose Allergie Chenille processionnaire Moustique et insecte

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure