layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Le ver du cœur chez le chien et le chat

Le ver du cœur chez le chien et le chat

Article publié le : 08/06/2022

La maladie des vers du cœur, appelée dirofilariose, est une maladie très grave pour nos compagnons, chiens et chats. Elle est due à un ver, le Dirofilaria Immitis, qui migre vers les artères pulmonaires et se développe. La transmission de ce parasite se fait suite à une piqûre de moustique qui est lui-même infecté. Cette maladie progresse lentement, mais son issue est fatale si la prise en charge est trop tardive. Comment savoir si votre animal a des vers du cœur ? Comment agir ? Toutes les réponses de nos experts dans cet article.

Qu'est-ce que la maladie des vers chez le chat ou le chien ?

Le terme médical est la dirofilariose. C’est une maladie cardiaque qui peut toucher les chiens et les chats, mais aussi d’autres animaux comme le furet, le renard et le loup. Transmise par la piqûre d’un moustique infecté par le ver Dirofilaria immitis, elle est cependant non contagieuse entre animaux. 

Après la piqûre, les larves déposées sur l’épiderme de l'animal migrent rapidement vers le cœur. Puis elles s’installent dans les artères pulmonaires et y vivent pendant plusieurs années, en effet l’évolution de la maladie est lente. Elle a cependant des conséquences très graves et entraîne une insuffisance cardiaque et parfois une mort subite

Cette pathologie est davantage observée dans les zones où il y a beaucoup de moustiques, comme les zones tropicales et subtropicales. Cependant, la propagation du parasite dépend des facteurs environnementaux. Des pics saisonniers sont observés dans l’hémisphère nord, notamment autour du bassin méditerranéen et dans toute l’Europe du Sud de façon générale, entre mars et octobre.

Quels sont les symptômes de la dirofilariose ?

Les premiers signes de la maladie des vers du cœur ne se manifestent que très longtemps après la contamination. Il est donc impératif d’être attentif et de connaître les symptômes qu’elle peut provoquer.

Il faut aussi savoir que les signes évoluent en fonction de la progression de la maladie. 

Au premier stade de la maladie

Au tout début, vous allez observer un ou plusieurs des signes cliniques suivants :

- une fatigue importante et un gros manque d'entrain

- une toux

- une perte de poids importante

- des problèmes cutanés

- un affaiblissement des muscles

- un épanchement pulmonaire (liquide dans les poumons)

- des pertes de connaissances ou syncopes

- enfin, votre animal peut développer une insuffisance rénale (hausse de l’urée et de la créatinine)

Au second stade de la maladie

La maladie a évolué et s’est aggravée. Votre chien ou votre chat peut alors présenter les signes suivants :

- un affaiblissement général très important

- une anorexie

- une léthargie

- des urines très foncées

- des problèmes neurologiques

- un rythme cardiaque rapide qui augmente le risque d’un arrêt cardiaque

En fait, la gravité des symptômes varie en fonction du nombre de vers. Plus ils sont nombreux et plus la situation va s’aggraver. La présence de ces vers peut provoquer la formation d’un caillot qui va boucher une artère ou une veine. 

Au moindre doute, consultez votre vétérinaire en urgence. Si la prise en  charge du chien ou du chat  est rapide, il a toutes les chances de sauver l’animal.

Quel est le traitement de la maladie des vers ?

Pour établir le diagnostic, le vétérinaire va pratiquer plusieurs examens, qui peuvent être pris en charge par l’assurance santé chiens ou assurance santé chats :

- analyses sanguines

- échographie et radiographie du coeur et des poumons

Si la maladie est confirmée, le traitement mis en place est de longue durée. Le chien et/ou le chat doivent être mis au repos pendant 30 à 40 jours et doit être bien contrôlé par le vétérinaire.

En effet, il s’agit de détruire les larves par le biais de traitements sous forme orale ou injection et si les vers sont adultes , il s’agit alors d’injections intramusculaires. 

L'administration de ces traitements nécessite une surveillance de l’animal pendant une période minimale de 12 heures, car ce sont des traitements très puissants. La destruction des larves ou des vers adultes  peut provoquer une défaillance cardiovasculaire chez le chien ou le chat.  Un séjour en clinique vétérinaire s’impose, pour le bien-être de votre compagnon. Ce séjour peut être pris en charge par l’assurance santé animale

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire si l’invasion du cœur est massive.  C’est une intervention très risquée, longue et coûteuse, qui ne peut être effectuée que dans une clinique vétérinaire spécialisée. Là encore, l’assurance santé animale peut vous permettre d’alléger vos dépenses. Néanmoins, une prise en charge tardive peut laisser des séquelles à l’animal.

La dirofilariose est une maladie à ne pas négliger et sa prise en charge doit être rapide, car il en va de la survie de votre chien ou de votre chat. Pour prévenir cela, vous pouvez utiliser des colliers ou pipettes antiparasitaires et insecticides. Demandez conseil à votre vétérinaire, surtout si vous devez partir en vacances dans des régions concernées.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Pixabay

Chien malade Vers du chien Vers du chat Moustique et insecte

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure