layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoPageRaceSlug/

Bouledogue Français

Race de Chien : Bouledogue Français

 

À le voir aujourd'hui trôner dans les salons, peut-on croire que le Bouledogue Français (à ne pas confondre avec le Bouledogue Anglais), alors appelé « chien de boucher » ou « chien des forts des Halles », était au XIXème siècle, le chien préféré des quartiers populaires parisiens.

Mais il a rejoint rapidement le grand monde et est devenu un vrai chien de compagnie.

 

Caractéristiques physiques du Bouledogue Français

Le pelage du Bouledogue Français

Le pelage du Bouledogue Français est fait d’un poil court et lisse. Il peut être bringé (pelage de plusieurs couleurs), blanc et bringé (caille), ou fauve.

La taille du Bouledogue Français

Ramassé dans toutes ses proportions, ce petit molossoïde peut mesurer entre 24 et 35 cm. C’est donc un chien idéal pour les personnes vivant en appartement.

Le visage du Bouledogue Français

Doté de grandes oreilles au bout arrondi, le museau écrasé du Bouledogue Français est souvent ce qui fera craquer leur propriétaire. Néanmoins, il est important de garder à l’esprit que sa face plate est une modification engendrée par l’Homme et que cela cause de nombreux problèmes respiratoires chez le Bouledogue Français. Ses yeux sont ronds et foncés.

 

Caractère et comportement du Bouledogue Français

Petit mais courageux et plein d’affection

Affectueux et hypersensible, ce petit chien est aussi extrêmement courageux et défend votre domicile sans se rendre compte de sa petite taille. Comme il est devenu un chien à la mode, on ne compte plus les élevages de mauvaise qualité qui préfèrent fournir du volume, plutôt que de réaliser un travail de sélection indispensable. Restez vigilants.

Sportif du dimanche

Plein de joie de vivre, c'est un compagnon charmant, adapté à la vie citadine et peu exigeant en exercice physique : son plus grand plaisir sera de passer la soirée sur vos genoux. Il n'a qu'un seul défaut : sa face plate qui le prédispose au ronflement lorsqu'il dort.

 

Le maître idéal du Bouledogue Français

Toute personne acceptant d'offrir une présence quotidienne à ce chien qui ne supporte pas la solitude. Une personne âgée pourra le choisir sans aucun problème (le Bouledogue Français est un chien qui sait rester calme).

 

Maladies du Bouledogue Français : les troubles respiratoires

De nature plutôt robuste, le Bouledogue Français ne présente pas de prédisposition aux maladies cardiaques. Cependant, il souffre régulièrement de problèmes respiratoires et squelettique.

Les troubles respiratoires chez le Bouledogue Français

Le Bouledogue Français fait partie des races “brachycéphales”, c’est-à-dire qu’il a le museau plat (dû une manipulation génétique humaine). Cette face aplatie a souvent pour conséquence des problèmes de respiration et notamment une respiration bruyante chez le Bouledogue Français. 

Cette truffe aplatie lui occasionne régulièrement deux principaux problèmes respiratoires, opérables par chirurgie, selon leur gravité :

- la sténose des narines : le Bouledogue Français compense sa difficulté à respirer par les narines en respirant par la bouche. Les narines finissent alors par se fermer : c’est une malformation congénitale.

- l’élongation du voile du palais (l’entrée du larynx est plus ou moins obstruée du fait de l’excès de volume du voile du palais)

Le manque d’air peut causer des apnées du sommeil (une mauvaise oxygénation du cerveau due à des apnées de plusieurs secondes, entraînant ainsi de la fatigue) et des syncopes.

Les autres maladies chez le Bouledogue Français

Du fait de ses yeux proéminents, le Bouledogue Français rencontre fréquemment des problèmes oculaires : ses yeux sont ainsi beaucoup plus sensibles aux irritations.

Le Bouledogue Français est également souvent victime de maladies du squelette et en particulier au niveau de sa colonne vertébrale (risque élevé d’hernies discales). Pour éviter de trop solliciter ses vertèbres, il est déconseillé de faire monter ou descendre les escaliers à un Bouledogue français de manière intensive, ou encore de le faire sauter.

On retrouve également des maladies infectieuses comme la maladie de Carré (troubles digestifs, respiratoires, nerveux ou cutanés), la parvovirose, la toux du chenil, la rage ou encore les leptospiroses chez le Bouledogue Français.

Le Bouledogue Français peut également présenter des problèmes de peau (atopie, démodécie, eczéma, pyodémodécie, histiocytome, gale sarcoptique, teignes , mycoses…). Ses “rides” au niveau du visage le rendent plus sujet aux infections : pensez donc à lui nettoyer régulièrement le visage.

L’inflammation des coussinets est également une maladie fréquente chez le Bouledogue Français. Elle peut trouver son origine dans : une allergie, un trouble du comportement (chien anxieux qui se lèche les pattes au point de les mutiler), la présence d’une tumeur, une simple irritation, une conformation anormale des coussinets, des brûlures ou encore des gelures

 

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123RF

Carte d'identité

Taille mâle : 27 à 35 cm

Taille femelle : 24  à 32 cm

Poids mâle : 9 à 14 kg

Poids femelle : 8 à 13 kg

Couleur

Bringé, blanc et bringé (caille), fauve

Poil

Ras et brillant

Longévité

11 ans

Risque de maladies

Yeux proéminents qui le rendent sujet aux irritations; atopie ; mise-bas difficile; problèmes vertébraux; craint la chaleur en raison de sa face camuse qui rend sa respiration parfois difficile

Alimentation

Environ 140 g de croquettes par jour

Toilettage

Brossage hebdomadaire ; nettoyage soigné des plis de sa peau

 

Race de chien Chien de compagnie

Partagez cet article