layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Affections respiratoires du chien: consulter rapidement

Affections respiratoires du chien: consulter rapidement

Article publié le : 12/07/2022

Tout comme nous, les chiens peuvent développer des maladies respiratoires causées par une infection (virus ou bactérie), mais aussi par des parasites, des allergies, des polluants… Les symptômes sont variables en fonction de la maladie, mais nécessitent souvent l’intervention du vétérinaire. Faisons ensemble un petit tour d’horizon pour mieux connaître les maladies respiratoires et les signaux qui doivent vous alerter. 

 

Quelles sont les principales maladies respiratoires chez le chien ?

Il en existe plusieurs. Nous allons voir les plus courantes. Pour chacune d’entre elles, au moindre symptômes, il est important de consulter rapidement votre vétérinaire. 

Les infections pulmonaires

Deux maladies, d’origine virales ou bactériennes, peuvent affecter les bronches chez le chien et générer une toux et des difficultés à respirer :

- la toux du chenil : elle est très contagieuse et très présente dans les lieux où les chiens vivent en communauté. Elle est provoquée par une bactérie ou plusieurs formes de virus et elle est la cause de problèmes respiratoires importants. Heureusement, il existe un vaccin annuel pour protéger votre chien.

- la maladie de Carré : cette maladie virale et très contagieuse, peut malheureusement impacter plusieurs organes chez le chien (appareil respiratoire, urinaire ou digestif, mais aussi le système nerveux. Il existe également un vaccin. 

Les maladies parasitaires

En cause, un ver rond angiostrongylus, qui migre vers les poumons du chien. Ce dernier est essoufflé et présente une toux persistante. Cela peut être aussi dû à un champignon microscopique qui se loge dans les poumons et entraîne des troubles de la respiration et des pneumonies.

La bronchite

La bronchite est une maladie qui survient en cas d’inflammation des bronches. Elle peut être chronique, si elle dure plus de 2 mois. La toux est causée par la surproduction de mucus qui s’accumule dans les bronches. Mais la bronchite peut aussi être causée par une irritation des bronches (allergie, inhalation de produits irritants ou de poussière, etc)



L’asthme

L’asthme est une maladie respiratoire qui peut être sournoise, car asymptomatique au début. Les symptômes observés ensuite sont un essoufflement à l’effort, une température corporelle plus élevée, une fatigue générale du chien, une toux sèche et persistante et une respiration sifflante. 

L’œdème pulmonaire

Les poumons du chien se remplissent de liquide qui proviennent des vaisseaux sanguins et prennent peu à peu la place de l'air. Le chien a beaucoup de mal à respirer et peut souffrir de lésions pulmonaires. 

La fibrose pulmonaire

La fibrose pulmonaire peut être due à une prédisposition génétique ou être secondaire à une maladie du chien. Elle se caractérise par la rigidification progressive des tissus des poumons, ce qui entraîne une gêne respiratoire. 

La tumeur pulmonaire

La tumeur pulmonaire est issue d’un cancer d’un autre organe dont les métastases sont parties se loger dans les poumons du chien. S’ensuit pour le chien une perte d’appétit, un amaigrissement, un manque d’entrain et une toux. Les chiens brachycéphales sont plus sensibles à cela. 

Le collapsus trachéal

Il s’agit d’une maladie respiratoire chronique, qui est plus courante chez les chiens de petite taille (Yorkshire, Caniche, Chihuahua, etc). En fait, il s’agit de  l’aplatissement des anneaux trachéaux qui provoque une diminution du diamètre de la trachée et donc un rétrécissement des voies respiratoires. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire. 

Quand faut-il consulter le vétérinaire ?

Il faut impérativement consulter votre vétérinaire au moindre signe de faiblesse ou de problèmes respiratoires chez votre chien. Les symptômes qui doivent vous alerter sont l'essoufflement, une toux, une respiration sifflante ou trop rapide ou encore trop lente, de la fièvre et des difficultés évidentes pour respirer.

Notez tout ce que vous pouvez observer (par exemple s'il y a en plus des vomissements, ou un manque d’appétit) afin de pouvoir expliquer le plus précisément possible à votre vétérinaire ce qui se passe.

Il pourra ensuite effectuer des examens comme une radiographie pulmonaire, une échographie ou des analyses de selles pour poser son diagnostic et mettre en place  un traitement adapté. L’assurance santé pour chien peut prendre en charge tout ou partie des examens réalisés. 

Il est cependant important de pouvoir prendre les devants et protéger votre animal en le vaccinant chaque année contre certaines maladies, dont les maladies respiratoires. Prenez soin de lui, en veillant à ce que son environnement soit propre et sain. Et offrez-lui une alimentation saine et de qualité, adaptée à son âge et à sa condition physique, pour son bien-être général.


SantéVet 

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Pixabay

Chien malade Vaccination Antiparasitaire

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure