layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Eternuement inversé : le Reverse Sneezing chez le chien

Eternuement inversé : le Reverse Sneezing chez le chien

Article publié le : 12/01/2022

Vous avez peut-être déjà observé cela :  votre chien fait un bruit semblable au cochon et vous donne l’impression  de s’étouffer ou d’avoir des crises d’éternuements.  En effet, le Reverse Sneezing, que l’on traduit par “éternuement inversé”, est un phénomène fréquent chez les chiens qui peut toucher toutes les races. Si cela peut paraître impressionnant, tellement votre chien fait des bruits bizarres, pas de panique pour autant ! Ce n’est pas grave et votre chien n’en gardera aucune séquelle. Comment reconnaître une crise de reverse Sneezing ? Et que faire si votre chihuahua s’étouffe ? Toutes les explications et conseils de nos experts. 

Qu’est ce que l’éternuement inversé ?

Le Reverse Sneezing, que l’on traduit par “ éternuement inversé”  en français (on dit aussi « internument »,  est une gêne respiratoire passagère, bénigne dans la majorité des cas

Elle est causée par une irritation du nez et du pharynx. Elle se manifeste par une crise au cours de laquelle le chien inspire fortement par le nez et émet des bruits qui ressemblent à des ronflements.

Durant ces crises d’éternuements inversées, le chien allonge le cou et est tendu. Il garde la gueule fermée et inspire plusieurs fois très bruyamment, un peu comme le bruit que ferait un cochon. 

C’est en fait un réflexe mécanique qui est provoqué suite à une sensation d’irritation dans le nez ou le pharynx pour évacuer ce qui le gêne. Cela ressemble à une toux, mais au lieu d’expulser vers les cavités nasales, comme un éternuement normal, le chien aspire pour faire descendre les sécrétions vers le fond de sa gueule, d’où le terme “internuement”. Il peut ensuite déglutir et supprimer ainsi ces éléments irritants. 

Le Reverse Sneezing est une sorte de crise d’éternuements inversé chez le chien. Il est sans danger pour votre animal de compagnie. Cela peut aussi survenir lorsque le chien est en état d’excitation, en mangeant, en buvant ou en reniflant lors des promenades. 

Si vous constatez plusieurs crises par semaine, il est toutefois préférable de consulter votre vétérinaire afin de ne pas passer à côté de causes sous-jacentes, qui pourraient être plus graves (maladie cardiaque, troubles respiratoires…). En cas d’examens plus poussés, sachez que lassurance santé pour chien rembourse les frais vétérinaires. 

Comment arrêter le Reverse Sneezing ?

Il n’y a pas vraiment de traitement pour arrêter le Reverse Sneezing. 

Quand votre chien présente des épisodes d’éternuements inversés, vous pouvez essayer d’y mettre fin en bouchant une ou deux secondes ses narines, mais attention pas plus longtemps !  

Vous pouvez aussi lui masser la gorge pour provoquer une déglutition, mais cela demande une certaine technique. 

Généralement, la crise s’arrête d’elle-même. Mais il peut être très utile de rassurer ensuite votre chien angoissé par ce phénomène, et par les bruits qu’il a pu émettre. 

Les crises de Reverse Sneezing sont occasionnelles et peuvent être causées par un corps étranger (poussière, pollen, etc), des vapeurs de produits toxiques ou encore des pathogènes irritants pour les muqueuses du chien (bactéries, virus).

Il peut aussi arriver que ces éternuements inversés chez le chien soient dûs à une déviation de la cloison nasale, une malformation ou encore une allergie. Mais dans ces cas-là, vous observerez d’autres symptômes comme des halètements, un abattement ou encore de la fièvre. C’est pour cela que si les crises de Reverse sneezing sont trop fréquentes, il est préférable d'aller consulter votre vétérinaire.

Comment savoir si mon chien respire mal ?

En dehors du Reverse Sneezing, votre chien peut présenter des difficultés respiratoires. Vous ferez facilement la différence, car certains symptômes sont reconnaissables, comme une respiration rapide et saccadée, une respiration très bruyante et sifflante avec un mouvement des narines. Vous pouvez aussi remarquer que votre chien tend le cou et ouvre la gueule pour trouver de l’air.

Cette respiration anormale peut avoir plusieurs origines :

  • un problème pulmonaire (pneumonie, oedème…),
  • une obstruction des voies respiratoires,
  • un problème au niveau de la cage thoracique du chien,
  • un problème abdominal.

Si vous observez l’un de ces symptômes, il est urgent de consulter votre vétérinaire afin que votre chien soit pris en charge rapidement. 

Pourquoi mon chien fait un bruit bizarre ?

Si votre chien fait des crises de Reverse Sneezing, il va forcément faire des bruits inhabituels, un peu comme un cochon, tout simplement parce qu’il inspire l’air pour essayer d’évacuer cette gêne qui a provoqué l’éternuement inversé.  C’est donc tout à fait normal, à condition que cela ne dure que quelques secondes et que votre chien retrouve ensuite un comportement normal.

Mais certaines races, notamment les chiens de petite taille (caniche, yorkshire, chihuahua) ou les races de chiens qui ont la face aplatie (bulldog, pékinois, carlin…) respirent fort ou ont tendance à ronfler quand ils dorment. Ce n’est absolument pas grave et cela ne doit pas vous inquiéter.

Les bruits qui doivent vous alarmer sont une respiration bruyante qui ressemble à un ronflement ou un bruit aigu et continu, un peu comme un sifflement lorsque votre chien inspire.

Dans ces cas-là, il est indispensable d'aller consulter votre vétérinaire qui vous prescrira un traitement ou vous recommandera une intervention adaptée.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Pexels

Chien malade

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure