layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Chiens et chevaux s’entendent-ils bien ensemble ?

Chiens et chevaux s’entendent-ils bien ensemble ?

Article publié le : 11/09/2020

Chiens et chevaux peuvent-ils vivre ensemble ? Absolument. C’est une grande complicité qui unit les chiens et les chevaux. La cohabitation est tout à fait possible et les races canines qui aiment partager des moments avec des équidés (chiens et poneys) sont nombreuses et variées : des chiens de berger aux terriers en passant par les molosses voire les chiens de compagnie. Tout est question de socialisation, d’éducation et de surveillance. A l’heure où dans l’actualité les actes incompréhensibles de cruauté que l’on peut qualifier de monstrueux commis envers des chevaux (mais aussi des poneys) se multiplient, la présence d’un chien peut être un excellent moyen de monter la garde… et faire en sorte que cesse cette barbarie pour laquelle les enquêteurs n’excluent aucune piste.

Les passionnés de chevaux sont dans leur très grande majorité des amoureux d’animaux au premier rang desquels les chiens.

Les chiens : « amis » des cavaliers et des propriétaires de chevaux

En effet, il n’est pas rare que les propriétaires de chevaux ainsi que les cavaliers possèdent un chien. Ils partent en balades à leur côté ; les chiens dorment parfois dans les écuries aux côtés des chevaux. On voit des chiens auprès de chevaux également lors de compétitions.

Des peintures de maîtres aux cow-boys : chiens et chevaux sont côte à côte

Si l’on remonte dans le temps, on trouve de nombreux tableaux de maîtres ou d’inconnus représentant chiens et chevaux ensemble. Et cela pas uniquement dans le cadre de chasse à courre. Un domaine où là aussi chiens et chevaux se côtoient.

Enfin, que dire des cow-boys ! Que ce soit au cinéma ou dans la réalité, c’est la même constatation de complicité entre les deux espèces.

Bergers, terriers, molosses, chiens de compagnie... chiens et chevaux font bon ménage

On voit toute sorte de races de chien, y compris des bâtards, qui vivent en parfaite harmonie auprès de chevaux. Le Jack Russel Terrier apparaît sans conteste la race préférée des cavaliers. Mais il n’est pas le seul. Les chiens de berger également : border collie, berger australien, corgi, berger allemand par exemple.

Des terriers aussi. A eux viennent s’ajouter les retrievers : labrador et golden.

Les molosses ne sont pas en reste (mastiffphoto ci-dessus -, cane corso, rottweiler…) ni les terriers de type bull (American Staffordshire Terrier, Staffordshire Bull Terrier photo ci-dessous).

N’oublions pas non plus les petits chiens de compagnie à l’instar (et il n’est pas le seul) du Cavalier King Charles – il porte bien son nom ! Pas étonnant de sa part quand on connaît l’extrême gentillesse dont fait preuve ce chien. Avec lui, tout le monde est un ami potentiel, ce qui peut d’ailleurs constituer un danger parfois. Ou encore, et toujours entre autres, de plus grands comme le dalmatien (race anciennement classée dans le groupe des chiens de compagnie et qui fait désormais partie des « chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées » (groupe 6 dans la nomenclature officielles des instances cynophiles).

Que toutes les autres races nous pardonnent de ne pas être citées ! ; cette liste est bien loin d'être exhaustive. 

Chiens, chevaux, poneys... sous conditions : socialisation, éducation et surveillance

En fait l’essentiel pour qu’un chien puisse cohabiter avec un cheval ou encore un poney est qu’il soit correctement socialisé, bien dans sa tête. Faire les présentations sous surveillance, en douceur est recommandé.

Ensuite, faire en sorte que cette surveillance soit de tous les instants afin que chacun garde sa place, sans débordement. Le chien doit être bien éduqué afin de répondre au rappel et à la marche au pied.

Les chiens : de bons gardiens sur qui compter

Selon la race à laquelle ils appartiennent, les chiens peuvent se montrer être d’excellents gardiens. D’autres dont la destination n’est pas la garde peuvent être de… bonnes « sonnettes » d’alarme.

Des auxiliaires précieux contre les actes de cruauté se multipliant envers les équidés

A l’heure où malheureusement les actes de cruauté envers des chevaux et des poneys se multiplient et où les propriétaires, responsables de centres équestres sont de plus en plus nombreux à mettre en place des rondes de garde et une surveillance accrue, les chiens s’avèrent être de précieux auxiliaires.

Nous n’entrerons pas dans les détails (très sordides) de ces actes pour l’heure impunis, les enquêteurs n’excluant aucune piste. Mais souhaitons que la présence de chiens amis des chevaux permettent, à leurs côtés, de les protéger en attendant que les coupables soient interpellés.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123rf / Shutterstock

Race de chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure