layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Préparer la première nuit d'un chiot à la maison

Préparer la première nuit d'un chiot à la maison

Article publié le : 08/10/2021

Ça y est ! Depuis le temps que vous l’attendiez, il est enfin là, ce petit chiot qui va partager plusieurs années de sa vie avec vous.

Cette petite boule de poils toute mignonne va pourtant vous faire passer des moments difficiles, notamment les premières nuits. Car il ne faut pas oublier qu’il vient d’être séparé de sa mère, de ses frères et sœurs et que pour lui, ce moment est autant une source de joie que d’angoisses.

Voici donc quelques conseils pour le rassurer et faire en sorte que  l’arrivée d’un chiot au sein de votre foyer, se passe le mieux possible pour tout le monde. 

Comment préparer la première nuit d’un chiot à la maison ?

L’arrivée d’un chiot à la maison est pour vous source de joie, mais n’oubliez surtout pas que lui se retrouve seul, sans repères, sans ses frères et sœurs et sans l’odeur de sa mère qui l’a accompagné jusqu’à aujourd’hui. C’est donc tout à fait normal que les premières nuits soient difficiles. Il existe quelques solutions pour l’aider et le rassurer : 

Lui laisser un doudou

Vous pouvez demander au chenil ou à l’éleveur, un morceau de tissu ou un drap sur lequel votre boule de poils avait l’habitude de dormir, il retrouvera ainsi des odeurs qu’il connaît. À défaut, laissez lui un bout de tissu avec votre odeur qu’il pourra conserver. 

Le réveil 

Un réveil mécanique à proximité de son panier est aussi une très bonne solution.  En effet, le « tic tac » de cet objet remplace le cœur de la mère, ce qui rassure et apaise votre chiot.

La bouillotte

Mettez une bouillotte enveloppée dans une couverture dans son panier. Cela va reproduire la chaleur qu’il connaissait auprès de sa mère et de ses frères et sœurs et l’aider à passer de bonnes nuits. 

Un couchage agréable

Faites de son panier un lieu agréable et douillet, un lieu qu’il aura envie de retrouver : ajoutez une couverture, un bout de tissu avec votre odeur, des jouets à disposition. Tout cela va contribuer à son bien-être et calmer ses angoisses. Choisissez un panier plutôt petit, le chiot aime bien se nicher et avoir chaud. Vous en changerez au fur et à mesure qu’il grandit. N’oubliez pas que le panier ou lieu de couchage doit être dans un endroit calme et non un lieu de passage. Et attention : interdiction de déranger le chiot ou le chien adulte quand il dort ! Cela doit être une règle bien établie dans la maison. 

Que faire si un chiot pleure la nuit ?

Comment calmer un chiot qui pleure ? Contrairement aux idées reçues, vous pouvez tout à fait faire dormir votre chiot dans votre chambre durant les premiers jours. (attention dans la chambre ne veut pas dire dans le lit !), à condition d’être conscient que cela constitue une étape, pour amener votre chiot à dormir seul. 

Certains professionnels canins le conseillent, car le chiot a besoin d’une présence et  il est donc rassuré. Bien entendu, cela ne veut pas dire que votre chiot va dormir  dans votre chambre tout le temps. Il s’agit là d’une transition, d’une éducation au sommeil étape par étape : durant quelques jours mettez son panier près de vous durant la nuit, ainsi il se familiarise avec vous et la maison.

Au fur et à mesure il va s’habituer à dormir dans son panier. Déplacez ce dernier vers la porte pour progressivement le sortir de la chambre et atteindre l’endroit souhaité et dédié au couchage de votre chiot.

N’oubliez pas l’apprentissage de la propreté et pour éviter les accidents désagréables, faites lui faire ses besoins juste avant de dormir.

Si vous ne souhaitez pas le  prendre dans votre chambre, alors il faut vous armer de patience car adopter un chiot sous-entend des premières nuits difficiles ! Mais dans ce cas-là, si vous l’entendez pleurer, ne cédez pas, n’allez pas le voir car cela ne ferait que renforcer son comportement (je pleure = mon maître arrive). Bien entendu, si ses pleurs vous paraissent inhabituels ou suspects, allez quand même voir ce qui se passe.

Un diffuseur ou un collier de phéromones peut aussi aider à calmer son stress, mais avant l’achat, demandez conseil à votre vétérinaire. 

Dans tous les cas, ne criez pas et ne le punissez pas. Soyez un bon maître. Votre animal de compagnie est en train d’apprendre l’autonomie, accordez-lui du temps. Il doit s’habituer à un nouvel environnement, comprendre aussi ce que vous attendez de lui et c’est encore un bébé !

Il vous faut donc être patient et attentif et vous verrez que votre chiot va acquérir les bonnes habitudes. Si toutefois vous perdez pied, vous pouvez emmener votre chiot consulter un éducateur canin, qui vous donnera les bonnes bases d’éducation, tout en bienveillance pour votre animal. 

 

Santévet

Ensemble prenons soin de votre animal

Crédit photos : Pixabay

Panier et coussin Éducation chiot

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure