layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Ne perturbez pas le sommeil de votre chien !

Ne perturbez pas le sommeil de votre chien !

Article publié le : 23/09/2015

Qu’il semble calme dans son panier ou sur sa couche, plongé dans un profond sommeil. Le repos est indispensable tant au chiot qu’au chien adulte, pour son bien-être physique et psychologique. Il faut donc le respecter. 

Qu’il semble calme dans son panier ou sur sa couche, plongé dans un profond sommeil. On en oublierait presque les bêtises que le chiot a faites dans la journée ou les pleurs de la nuit ! Le repos est indispensable tant au chiot qu’au chien adulte, pour son bien-être physique et psychologique. Il faut donc le respecter. 

Bien que l’animal nous donne toujours l’impression de récupérer très rapidement de ses efforts ou d’un état de fatigue ou d’être frais et dispo en un quart de tour, il a besoin de ce sommeil réparateur sans quoi il pourrait présenter certains troubles du comportement. 

C’est la raison pour laquelle il est fortement déconseiller de vouloir rendre la pareille à un chien qui ferait la « java » une partie de la nuit ou de la journée en venant le perturber à son tour. 

De tous les carnivores, le chien est celui qui dort le moins. Un chiot peut dormir jusqu’à 98 % de son temps, une moyenne qui baisse au fur et à mesure qu’il grandit pour s’établir à 65 % à l’âge adulte et pour le restant de sa vie. 

Le sommeil du chien se décompose en cycles, eux-mêmes composés de deux phases : le sommeil profond puis le sommeil paradoxal. 

Le sommeil profond est celui qui débute chaque phase. Bien que l’activité cérébrale soit ralentie, le chien préserve tout son tonus musculaire durant celle-ci. 

 

Et de plus il rêve ! 

 

Avec le sommeil paradoxal, qui s’approche davantage de l’état de veille, l’activité de certains muscles se met à diminuer. A noter que le sommeil paradoxal est plus important chez le chiot (90 %) que chez l’adulte (40 % environ). 

Une phase de sommeil paradoxal s’étend en moyenne sur six minutes et ce, toutes les vingt minutes. C’est durant cette phase que le chien rêve, ce qui peut surprendre le maître qui ne connaît pas très bien la vie du chien. 

Le chien présente la particularité de pouvoir bouger pendant qu’il rêve. A quoi rêve donc notre chien lorsqu’il se met à remuer les pattes ou que son corps sursaute, qu’il se met à japper ou bien alors pousser un soupir dont on ne sait si c’est l’extase ou le désappointement qui en est la cause ? Poursuit-il un chat ou bien un congénère ? Lui seul le sait. 

Insomnies et hypersomnie (le fait de trop dormir) sont des pathologies que l’on rencontre aussi chez le chien. Mais un chien somnambule, ça on en a encore jamais vu ! 

Quoiqu’il en soit, un chien normalement constituer peut dormir n’importe où, cela lui importe peu ; il est capable de dormir sur un tas de cailloux comme le veut l’expression populaire.

 

A retenir

Evitez de placer la couche du chien dans des endroits surchauffés ou en plein courants d’air. 

Si vous installez une niche dans le jardin, ne serait-ce pour qu’il en profite dans la journée, faites en sorte qu’elle ne soit pas exposée aux intempéries et calculez son emplacement en prenant compte de l’orientation de la maison.

Veillez aussi à la maintenir propre.

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com 

Panier et coussin Sommeil
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure