Savannah

  • Taille mâle
    Environ 30 à 45 cm au garrot
  • Taille femelle
    Environ 25 à 40 cm au garrot
  • Poids mâle
    8 à 12 kg
  • Poids femelle
    5 à 7 kg
  • Couleur
    Variée, souvent tachetée comme le léopard
  • Poil
    Court à moyen
  • Longévité
    Environ 12 à 15 ans
  • Risques de maladies
    Peu spécifiques à la race, mais peuvent inclure des problèmes gastro-intestinaux et des maladies rénales
  • Toilettage
    Brossage régulier

Origines de la race Savannah

La race Savannah est le résultat d'un croisement entre un chat domestique et le serval (Leptailurus serval), un félin sauvage africain. 

Dans le début des années 1980, la race Savannah a été développée pour la première fois par Judy Frank, une éleveuse américaine, en croisant un serval mâle avec une chatte domestique de race Siamois.

Les premiers croisements ont donné naissance à des chatons appelés F1 (première génération), F2 (deuxième génération) et F3 (troisième génération). Ces générations avaient une plus grande part de sang de serval et présentaient souvent des caractéristiques physiques et comportementales plus proches du serval.

La race a été officiellement reconnue par les associations félines au début des années 2000. Actuellement, elle est reconnue par plusieurs organisations félines majeures.

En raison de leur apparence unique, les Savannahs sont devenus populaires auprès des amateurs de chats exotiques et des éleveurs. 

Caractère du Savannah

D'un point de vue comportemental, le Savannah est connu pour être extrêmement intelligent et curieux. Il adore explorer son environnement et est souvent décrit comme étant très joueur. Ces chats ont un niveau d'énergie élevé et peuvent se montrer particulièrement actifs.

En termes d'interaction avec les humains, le Savannah est souvent décrit comme étant affectueux et sociable. Ils développent généralement des liens étroits avec leurs propriétaires et peuvent être assez démonstratifs dans leur affection, recherchant souvent le contact physique et les caresses.

En raison de leur héritage génétique avec le serval, certains Savannahs peuvent également présenter des comportements instinctifs comme la chasse ou la vigilance. Avec une socialisation appropriée dès le jeune âge, ils sont généralement amicaux envers les autres animaux domestiques et les enfants.

Le maître idéal pour un chat Savannah

Un propriétaire qui a de l'expérience avec les chats, en particulier avec des races actives et intelligentes, est idéal. Il est important de comprendre les besoins spécifiques des Savannahs en termes de stimulation mentale et physique.

Les Savannahs sont des chats sociaux qui aiment interagir avec leurs propriétaires. Son maître doit être prêt à passer du temps de qualité avec son chat, à jouer avec lui.

Étant donné leur niveau d'énergie, les Savannahs doivent bénéficier d'un espace intérieur suffisamment grand pour explorer et jouer. Un accès à un espace extérieur sécurisé est également apprécié pour qu'ils puissent se dépenser.

Comme ils ont des traits hérités du serval, le propriétaire doit être conscient des comportements instinctifs potentiels de chasse ou de vigilance. Une socialisation précoce peut aider à atténuer ces instincts.

Caractéristiques physiques

Pelage

Le Savannah a un pelage court à moyen, dense et soyeux. Sa robe est souvent tachetée, marbrée ou striée, rappelant celle du léopard ou du serval sauvage. Les couleurs varient et peuvent inclure des tons dorés, argentés, noirs, voire des nuances de roux.

Poids et taille 

Les Savannahs sont généralement de grande taille par rapport aux autres races de chats domestiques. Les mâles peuvent peser entre 8 et 12 kg, tandis que les femelles pèsent habituellement entre 5 et 7 kg. En termes de taille, les mâles peuvent mesurer de 30 à 45 cm au garrot, et les femelles de 25 à 40 cm.

Tête et corps

La tête du Savannah est proportionnellement plus grande que celle des autres chats domestiques, avec des traits souvent angulaires.

Les oreilles sont grandes, hautes et pointues, parfois avec des marques distinctives à l'arrière.

Le corps est long, élégant et musclé, avec une ossature solide et des membres longs et fins.

La queue est de longueur moyenne à longue, souvent épaisse à la base et s'amenuisant vers l'extrémité.

Entretien du Savannah

Toilettage du Savannah

En raison de leur pelage court à moyen, les Savannahs ne nécessitent généralement pas beaucoup de toilettage. Un brossage hebdomadaire peut aider à éliminer les poils morts et à maintenir leur pelage en bonne santé. 

Comme pour tous les chats, il est important de vérifier régulièrement les yeux et les oreilles de votre Savannah pour détecter tout signe d'infection ou d'accumulation de saleté. 

Assurez-vous de fournir à votre chat un griffoir approprié pour lui permettre de faire ses griffes. Vous pouvez également envisager de couper régulièrement ses griffes si elles deviennent trop longues.

Alimentation du Savannah

Fournissez à votre chat une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins nutritionnels. 

Le Savannah est un race de chat facile qui peut manger de tout. Des croquettes de bonne qualité sont plus indiquées qu’une ration ménagère (plats maison) afin d’éviter les risques d’obésité ou de carence.

Tout dépend ensuite de l'activité de votre chat, de son âge, de son état de santé, s’il est stérilisé ou non... Demandez conseil à votre vétérinaire qui pourra évaluer ses besoins nutritionnels, vous conseiller une gamme adaptée et calculer une ration journalière. 

Pendant sa croissance, il est important de lui donner une alimentation spéciale pour chaton pour assurer sa croissance, notamment grâce à une teneur plus élevée en calcium qui renforcera son ossature. Il est conseillé de garder la même gamme et la même marque pour ne pas perturber son système digestif, surtout au début.

À l’âge adulte, le Savannah, surtout s’il vit en appartement, peut rapidement grossir si sa nourriture n’est pas adaptée. L’obésité ayant de graves conséquences, veillez à lui donner un aliment adapté dès son plus jeune âge.

Maladies du Savannah

Les Savannahs sont généralement en bonne santé, mais comme toutes les races de chats, ils peuvent être sujets à certaines maladies ou problèmes de santé. Voici quelques conditions auxquelles les Savannahs peuvent être plus prédisposés :

  • Cardiomyopathie hypertrophique (CMH) : Cette maladie génétique peut affecter le muscle cardiaque et conduire à des problèmes cardiaques, y compris des arythmies ou une insuffisance cardiaque. Il est recommandé de faire tester les reproducteurs pour la CMH afin de réduire le risque chez les chatons.

  • Problèmes gastro-intestinaux : Comme avec de nombreuses races de chats, les Savannahs peuvent parfois souffrir de sensibilités gastro-intestinales, telles que des allergies alimentaires, des intolérances ou des troubles digestifs.

  • Maladie rénale : Les maladies rénales, y compris la maladie rénale chronique, peuvent être un problème chez les Savannahs plus âgés. Un suivi vétérinaire régulier et une alimentation adaptée peuvent aider à prévenir ou à gérer cette condition.

  • Parasites : Comme tous les chats, les Savannahs peuvent être sujets aux parasites externes comme les puces et les tiques, ainsi qu'aux parasites internes comme les vers. Des traitements préventifs réguliers sont essentiels.

  • Obésité : Les Savannahs peuvent être enclins à l'obésité si leur alimentation n'est pas surveillée de près et si leur activité physique n'est pas suffisante.

  • Problèmes dentaires : Comme beaucoup de races de chats, les Savannahs peuvent développer des problèmes dentaires tels que le tartre et la maladie parodontale. Un entretien dentaire régulier, y compris le brossage des dents si possible, est recommandé.

  • Calculs urinaires : Les calculs urinaires sont des petits cailloux qui se forment dans les urines. C'est une affection très fréquente chez les chats qui peut s'avérer assez grave. Ces calculs sont plus ou moins gros, ils se trouvent au départ dans la vessie, mais peuvent ensuite descendre dans l'urètre ce qui peut bloquer l'émission d'urines. Les chats mâles, obèses, nourris avec un aliment de mauvaise qualité, sont les plus touchés.

Médecine préventive chez le Savannah

La vaccination

Le protocole vaccinal est réalisé chez un vétérinaire et permet de protéger le Savannah contre différentes infections.

Les vaccins « classiques » sont proposés dès l’âge de 8 semaines. Il y a 2 ou 3 injections à prévoir pour la primovaccination, puis un rappel tous les ans, lors de la visite annuelle. Ils protègent contre plusieurs maladies :

- Le typhus : aussi appelée panleucopénie féline, c’est une maladie virale secondaire à un parvovirus, très contagieuse à l’origine d’une forte fièvre, de vomissements et de diarrhées. La mortalité est élevée notamment chez les chatons ;

- Le syndrome coryza : secondaire à différents virus (herpèsvirus, calicivirus) et bactéries (chlamydophila felis), c'est une affection très contagieuse à l'origine d'éternuements, de conjonctivite et d'ulcères buccaux. Ceux qui attrapent la maladie peuvent rester porteurs toute leur vie et déclencher des crises plus ou moins intenses et régulières ;

- La leucose : c’est également une maladie virale. La contamination se fait par contact avec un autre chat infecté. Elle provoque une baisse d’immunité chronique et diminue considérablement l’espérance de vie ;

- La rage : maladie très rare mais grave, la vaccination est obligatoire pour voyager à l’étranger.

Les soins dentaires

Pour éviter les désordres bucco-dentaires, il est important de prendre des réflexes dès le plus jeune âge chez le Savannah.

Il peut être intéressant de l’habituer à se faire brosser les dents avec du matériel spécial pour félin. Une alimentation de bonne qualité est également essentielle pour éviter la formation de tartre. Votre vétérinaire regardera les dents de votre animal à chaque visite et pourra éventuellement vous proposer des compléments alimentaires ou un détartrage.

Les chaleurs et la stérilisation

La stérilisation peut être effectuée dès la puberté, après consultation chez votre vétérinaire qui vérifiera que votre chat est apte à subir l’intervention.

Chez la femelle Savannah, les chaleurs peuvent apparaître dès 6-7 mois d’âge. La stérilisation peut être réalisée avant ou après les premières chaleurs. Elle permet d’éviter les chaleurs, les portées non désirées, les risques de tumeurs mammaires et de pyomètre (= infection de l’utérus).

Chez le mâle, la castration permet de supprimer les comportements sexuels (agressivité, fugue, marquage urinaire…), et de prévenir certaines pathologies telles que les affections de la prostate et les tumeurs testiculaires.

Les antiparasitaires

Comme les autres chats, le Savannah peut être sujet à des infestations parasitaires. Des traitements réguliers sont donc nécessaires pour prévenir ces maladies :

- Les antiparasitaires externes : ils permettent d’éviter l’infestation par des puces, des tiques, et existent sous forme de comprimés ou pipettes.

- Les antiparasitaires internes : aussi appelés vermifuges, ils purgent l’organisme des vers.

En fonction du mode de vie, votre vétérinaire pourra vous conseiller sur les produits à utiliser, et à quelle fréquence. Certaines formules d'assurance santé animale prévoient un budget pour les frais liés à la prévention.

Conseil Santévet : s’il y a un bébé ou un très jeune enfant dans le foyer, vous pouvez vermifuger plus fréquemment votre chat.

Espérance de vie du Savannah

L'espérance de vie moyenne d'un chat Savannah est généralement de 12 à 15 ans. Cependant, plusieurs facteurs peuvent influencer cette durée de vie, notamment les soins vétérinaires réguliers, l'alimentation, l'exercice, et la prévention des maladies. 

Prix pour adopter un chaton Savannah en élevage

Le prix pour adopter un chaton Savannah en élevage varie selon la génération (F1 à F7) et la qualité. Les prix peuvent commencer à quelques milliers d'euros pour les générations F4 et augmenter significativement pour les générations F1, allant jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les meilleurs spécimens.

Santévet

Leader de l'assurance santé animale