L'actu des animaux

Trucs & astuces des chiens

Comment faire pour dire "je t'aime" à mon chien ?

Comment faire pour dire "je t'aime" à mon chien ?

Article publié le : 10/01/2023

Vous voulez dire à votre compagnon "je t'aime mon chien",  mais ne savez pas comment ? Découvrez nos conseils pour lui exprimer votre affection et lui montrer tout l'amour que vous lui portez et qu'il mérite. Apprenez également à communiquer avec votre compagnon et savoir s'il est vraiment heureux.

Bien utiliser son nom pour lui parler

La communication avec votre compagnon passe par l'utilisation de son nom pour lui parler. C'est pourquoi le choix de ce dernier est important. S'il est de pure race, son nom doit commencer par une lettre bien définie. Par exemple, 2023 est l'année des noms en "U" pour les chiens inscrits au LOF (Livre des origines français).

Il faut choisir un nom fort, deux syllabes maximum est l'idéal. Son nom ne devra pas avoir la consonance d'un ordre, du moins il ne devra pas être utilisé dans le cadre d'une injonction et encore moins pour le réprimander. 

Rien en vous empêche de donner un petit surnom. C'est d'ailleurs souvent celui qu'on l'utilise pour lui faire un compliment ou de lui dire justement qu'on l'aime. Le ton et la manière de s'exprimer est un des moyens de dire à votre chien que vous l'aimez. 

Avoir tendance à parler "bébé" à son chien n'aurait rien d'inquiétant selon une équipe de chercheurs et sans répercussions sur la santé mentale de l'animal. Les chiots y seraient plus réceptifs que les adultes, sans doute que ces derniers attendent d'autres signaux. 

Utilisez le langage chien pour lui dire "je t'aime"

Savez-vous parler chien ? La communication canine est somme toute assez simple. Tout d'abord, l'intonation que vous allez employer à toute son importance. Cela ne diffère finalement pas de l'intonation usitée entre humains où l'on comprend le sens des choses selon le ton employé. Il est donc sensible à la manière dont vous lui parlez. 

Inutile de faire de grandes phrases. de toutes les façons, ce n'est pas sûr qu'il les comprendrait vraiment. Soyez bref. Pour capter son attention, vous pouvez commencez par l'appeler par son nom. Automatiquement, ses oreilles vont se dresser et il saura que vous vous vous adressez à lui. À moins que cette fois là il ait décidé de bouder, ce qui peut arriver parfois !

Pour lui parlez, faites en sorte d'utiliser toujours le même mot pour le même ordre demandé par exemple. Sinon il risque de ne pas s'y retrouver !

Vous pouvez également associer un geste à la parole. Il sera même possible à force d'habitude qu'il s'exécute au geste sans que vous n'ayez à parler. 

Votre regard est aussi un moyen de parler à votre compagnon. Et il perçoit bien lorsque vous froncez les sourcils que vous n'êtes pas content. d'autant que vous utilisez alors un ton bien spécifique en même temps en vous exprimant. 

Votre posture permet aussi de communiquer avec lui. Pour lui parler alors qu'il est par exemple sur le canapé, préférez vous mettre à sa hauteur plutôt que de vous adressez à lui en lui parlant de haut. Il y a des chiens que cela peut gêner. 

Lui montrer votre amour, pas seulement avec des friandises !

Il y a de nombreuses façons de dire à son compagnon qu'on l'aime. Lui faire plaisir en lui donnant des friandises en fait bien entendu partie. Mais attention, l'amour ne se cantonne pas à lui en distribuer à tout-va. Cela ne doit pas devenir pour lui un signe d'affection de votre part. 

La distribution des friandises doit être modérée. Sinon, il va n'avoir de cesse que de vous en réclamer. D'autre part, les friandises ne sont pas bonne pour sa santé si elles sont en trop grande quantité en plus de ses rations journalière. Le surpoids et l'obésité chez le chien est à l'origine de maladies et peut en aggraver d'autres. 

Si l'animal n s'attache à son maître, l'inverse va de pair ! Et la présence d'un chien apporte beaucoup de choses à l'Homme. Pour les enfants, il va être le compagnon de jeu, le confident. Il va être celui qui accompagne au quotidien une personne seule (à condition de ne pas le traiter comme un humain), une personne en situation de handicap... 

Une étude japonaise a d'ailleurs expliqué que lorsqu’un maître et son chien se regardent, le taux d’ocytocine qui est l'hormone du plaisir et du bien-être augmente chez les deux individus ! L'amour inconditionnel de l'un pour l'autre existe donc bien. 

Comment dire je t'aime à mon chien et le rendre heureux ?

Le chien n'est pas doté de parole. Il dispose de plusieurs moyens pour communiquer et nous faire part de ce qu'il ressent, entre autres. Et il est par ailleurs capable de comprendre ce que l'on ressent pour lui, du moins nos émotions. 

Un simple geste va permettre de lui signifier l'affection qu'on lui porte. C'est le cas des caresses qu'il aime tant ! Les caresses sont une des toutes premières choses à laquelle on pense lorsque l'on veut dire à son compagnon à 4 pattes qu'on l'aime. 

Il y a des endroits où les chiens aiment particulièrement être caresser :

- le ventre,

- le crâne,

- les oreilles,

- le dessus de la truffe... 

Il y en a même qui d'ailleurs n'ont de cesse de les réclamer un signe d'affection qu'on sur porte en "grattant" la main du maître pour qu'il continue encore et encore !

Lorsqu'il attire votre attention, que ce soit par exemple pour jouer, pour sortir car il doit faire ses besoins, parce qu'il a faim... le simple fait d'être à son écoute et de s'exécuter le rendra heureux. C'est pour lui un signe d'affection. 

Et l'inverse également. C'est-à-dire qu'il aura plaisir à répondre à un ordre que vous lui donnez et de vous voir satisfait. 

Tous ces "petits riens" quotidiens contribuent au bien-être de l'animal, renforce la connivence entre lui et son maître et permet donc de vivre en parfaite harmonie. 

Comment savoir si mon chien a des sentiments, de l'affection et m'aime vraiment ?

Comment savoir si mon compagnon m'aime vraiment et qu'il est "amoureux" ?

D’après une étude menée par des chercheurs de l’université d’Atlanta (Géorgie, États-Unis), qui ont réussi à déterminer que la partie du cerveau du chien associée à l’affection était pratiquement identique à celle des hommes.

Le plaisir des retrouvailles et la tristesse de la séparation dès lors qu'elle n'engendre pas un trouble du comportement et qu'elle n'est donc pas pathologique. 

Pour sa part, il dispose des plusieurs "outils" pour vous parler, pas seulement lorsqu'il aboie : 

- sa queue,

- son regard (qui ne craque pas quand il fait les yeux doux ou malheureux!)

- ses bisous et ses léchouilles,

- le placement de ses oreilles, ses aboiements,

- ses pleurs,

- son attitude en général... 

Lorsqu'on aime son animal de compagnie on le connaît bien, on connaît son langage corporel et on repère de ce fait très vite lorsqu'il est heureux ou malheureux, lorsque quelque chose lui fait plaisir ou au contraire que quelque chose ne va pas. 

Mais certains signes peuvent être trompeurs dans son langage corporel. Votre chien remue-t-il la queue uniquement parce qu'il est heureux ? Une étude sur le comportement du chien a conclu que le sens du battement de queue correspondait à une émotion précise ! D'un côté une émotion positive, de l'autre négative.

La vitesse du battement est aussi un indice, bien entendu, mais aussi la hauteur à laquelle il place son fouet. Plus il bat la mesure en hauteur et plus les battements sont rapides signifie qu'il est davantage excité que simplement heureux. 

Autre attitude qui peut être trompeuse dans son langage corporel : lorsque le chien baille, cela ne signifie pas systématiquement qu'il est, comme nous, fatigué. Cela peut être un signal d'apaisement qu'il envoie. Il peut aussi bailler parce qu'il est stressé ou qu'il s'ennuie. 

Idem pour les léchouilles qui peuvent exprimer la douleur, le besoin d'attention, être un signe d'apaisement... ou la cause d'un trouble du comportement. 

Comment choisit-il son maître ?

Peut-il avoir des préférences lorsqu'il a plusieurs maîtres, comme dans un couple par exemple ?

Suivant l'éducation reçue, il est possible qu'il reconnaisse davantage l'autorité d'un des membres d'une famille. Mais cela ne peut pas dire pour autant qu'il obéit à un seul maître ou qu'il en aime profondément qu'un seul. 

Dès lors que l'on s'occupe corectement de son animal, que dans un couple chacun y met du sien, le chien aura de l'affection pour tous.

L'idée selon laquelle il n'aurait qu'un seul maître a la vie dure ! Même s'il a souvent tendance à s'attacher un peu plus à la personne qui lui témoigne le plus d'attention. Ce qui est bien normal et finalement logique. Un des deux maîtres qui oublirait de le nourrir, de changer son bol d'eau, de le sortir lorsqu'il en a envie, de jouer avec lui... trouverait naturellement moins grâce à ses yeux. 

En revanche, s'il a compris qu'il obtiendrait par exemple plus facilement une friandise de la part d'une personne en particulier, il s'adressera de préférence à celle qui va... céder ! Les chiens ont vite fait de repérer les failles. C'est pourquoi la socialisation du chiot doit être poursuivie sans relâche dès son arrivée dans son nouveau foyer et son éducation menée avec rigueur, tout en justesse. 

Nos compagnons ont suffisamment de coeur pour aimer plusieurs personnes. Et ils rendent au centuple l'amour qu'on leur porte. 

En combien de temps s'attache-t-il à son maître ?

La mère apprend au chiot le détachement. Cela est essentiel au bon développement du chiot par la suite. Pour autant, une bonne socialisation du chiot implique qu'il n'en soit pas séparer trop tôt. 

Le meilleur ami de l'Homme est un animal sociable. Il a besoin de relations avec les autres. Dès qu'il quitte l'élevage, le chiot s'attache généralement rapidement à son maître. Le maître va remplacer la mère qu'il a quittée. Il existe des exceptions chez des sujets difficiles, plus réservés ou indépendants que d'autres. 

Si le chiot semble oublier ses frères et soeurs qu'il ne reconnaîtra pas par la suite, lorsqu'il est placé dans un nouveau foyer, nombreux sont les exemples où des animaux habitués à vivre avec un congénère, un chat (ou d'autres animaux de compagnie) ressentiraient comme un manque lorsqu'il disparaît. 

Le piège à éviter est qu'il s'attache trop à son maître. On parle alors d'hyper attachement. Car il risque alors d'être fort malheureux lorsqu'il se re retrouve seul. Il peut développer un trouble du comportement dû à l'anxiété de séparation. Ce qui nécessite dans la plupart des cas de faire appel au vétérinaire comportementalisme pour résoudre le problème. 

Que ressent-il quand il change de famille ?

Le changement de propriétaire peut influer sur le comportement de l'animal. Il peut tout à fait être triste comme "déboussolé" de la séparation ou de la perte de son maître et de se retrouver dans un nouvel environnement avec de nouvelles personnes auxquelles il va devoir s'habituer et construire peu à peu une nouvelle relation. 

Certains événements peuvent avoir un impact sur le comportement et le plonger dans un sentiment de tristessetel que cela peut conduire à la dépression. On pourrait citer l'exemple, parmi les plus connus, de Hatchi qui attendait tous les soirs son maître, décédé, à la gare. Il y a également l'histoire de Greyfriars Bobby, un Skye terrier qui n'a plus quitté la tombe de son maître décédé. Un véritable culte à Édimbourg (Écosse), sa ville d'origine où une statue à son effigie a même été érigée.

On relate aussi souvent le cas de chiens venant sur la tombe de leur maître. Cela peut s'expliquer par l'hyperattachement de ces derniers pour leurs maîtres qui relevèrent pour certains d'un trouble du comportement avant tout. 

Pour sa santé et son bien-être, il est important de ne pas laisser la situation empirer. Le vétérinaire, après avoir éliminé toute cause médicale pourra vous aider à trouver des solutions au problème de comportement du chien. Cela passe parfois par des choses simples comme davantage d'attention, de sorties, des jeux, etc. 

Il ne faut pas oublier que nos compagnons peuvent être de véritables "éponges" et qu'il en existe de plus sensibles que d'autres. Donc l'important est de ne pas laissez paraître vous-mêmes vos émotions, tant que faire se peut. 

En résumé :

Comment dire je t'aime à son chien? Il y a de très nombreuses façons et occasions pour le faire et lui prouver chaque jour. 

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF

Éducation chiot Trouble du comportement

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau

Claude Pacheteau

> Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure