layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Chien, chat, NAC : SantéVet Mag répond à vos questions

Chien, chat, NAC : SantéVet Mag répond à vos questions

Article publié le : 11/04/2022

Vous avez des questions concernant votre chien, chat ou NAC ?  SantéVet vous y répond chaque mois dans votre newsletter SantéVet Mag. Envoyez simplement votre demande de manière anonyme, tout comme vos remarques et suggestions. 

Question #1 – Mon berger allemand âgé de 8 ans éprouve des difficultés à sauter sur le canapé, un de ses endroits favoris pour s’installer. S’il souffrait d’arthrose existe-t-il des traitements efficaces ?

Le fait d’avoir du mal à sauter fait effectivement partie des signes de l’arthrose. Cela peut s’accompagner d’autres symptômes comme :

- Avoir du mal à se déplacer,

- Avoir du mal à se lever,

- Avoir des difficultés à monter ou descendre les escaliers,

- Être plus lent lors des promenades…

Seul votre vétérinaire pourra poser le diagnostic d’une atteinte d’arthrose chez votre chien. Ne tardez pas à prendre rendez-vous et consulter.

L’arthrose chez le chien n’est pas seulement douloureuse. Elle a également des répercussions sur le bien-être de l’animal, sur son état psychologie.

La médecine vétérinaire a fait de nombreuses avancées en matière de traitement de la douleur et dans le développement de nouveaux traitements contre l’arthrose

Puisque votre berger allemand est couvert par une formule d’assurance santé pour chien que vous avez souscrite chez SantéVet, les frais vétérinaires sont pris en charge à hauteur de celle-ci. Ainsi, vous pourrez offrir à votre compagnon les meilleurs soins possibles afin d’une part de le soulager de la douleur chronique dont il souffre et d’autre part lui redonner joie de vivre. 

Question #2 – Nous sommes parents d’une petite fille de 3 ans et venons d’adopter un chaton Ragdoll. Tous deux s’entendent à merveille. Il lui fait souvent des bisous. Est-ce que cela peut présenter un danger sachant qu’il est correctement traiter contre les parasites et vacciné ?

Le Ragdoll est un chat très doux dont le nom signifie littéralement « poupée de chiffon ». Rien d’étonnant donc que votre chaton s’entende très bien avec votre fille et qu’une grande complicité se soit installée entre eux.

Le chat, tout comme le chien, aime témoigner de son affection pour ses maîtres en lui faisant des léchouilles. Il le fait aussi pour :

- Attirer votre attention,

- Parfois pour sentir ce que vous avez mangé et porté à votre bouche !

La flore buccale des chats renferme entre autres des bactéries. Un germe baptisé Capnocytophaga canimorsus est particulièrement dangereux. Si cette bactérie est transmise par morsure, elle peut également l’être par voie orale lors d’un léchage.  

La salive des chats n’est donc pas sans danger et peut transmettre des maladies. Il est important d’apprendre et d’insister sur les mesures d’hygiène élémentaires, même si votre chat est protégé contre les parasites internes (vers) et les parasites externes (puces, tiques..) et à jour de ses vaccins.

Il faut donc éviter autant que possible que votre enfant ne se laisse trop lécher par votre chat et qu’il ait pour réflexe de bien se laver les mains après l’avoir manipulé.

Enfin, la litière du chat doit faire l’objet d’un entretien régulier.

Question #3 – Nous envisageons d’adopter un lapin et commençons à préparer son arrivée. Quelle est la meilleure alimentation conseillée pour assurer la bonne santé d’un lapin ?  

Le lapin de compagnie est un herbivore. Il a en fait peu de besoins pour être alimenté correctement. Mais l’alimentation doit respecter certaines règles pour maintenir un lapin en bonne santé.

Des granulés spécialement élaborés et de haute qualité lui conviendront parfaitement. Il faudra y ajouter du foin (là aussi de bonne qualité), de la verdure qui peut se composer de feuillages en évitant choux, blettes, épinards, cresson… et de l’eau fraîche qui sera régulièrement renouvelée.

Le foin est indispensable, car c’est grâce notamment à cela que le lapin, comme d’autres rongeurs, va entretenir ses dents. Cela contribue en effet à leur usure, ce qui est important afin d’éviter notamment les malocclusions.

Cette affection (qui peut aussi bien être héréditaire qu’acquise) est une mauvaise concordance des dents du haut et du bas. C’est souvent une mauvaise alimentation qui en est la cause et impose alors un limage. Ce problème a aussi des répercussions sur le transit intestinal. Si vous constatez un arrêt de transit, il ne faut pas hésiter à consulter votre vétérinaire sans attendre.

Des branchages permettront au lapin de grignoter. On pourra lui donner du noisetier, hêtre, pommier ou encore tilleul ou saule.

Pour éventuellement lui faire plaisir et toujours avec modération, il est possible de lui offrir quelques fruits sans pépins ni noyaux. Mais il ne faut pas distribuer à votre lapin de :

- Chocolat,

- fruits secs,

- pain,

- gâteaux…

Ce sont des aliments toxique pour le lapin.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Chien malade Arthrose Puce Tique Vaccination

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure