layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Staffie : pourquoi les Français l’aiment-ils autant ?

Staffie : pourquoi les Français l’aiment-ils autant ?

Article publié le : 12/03/2021

Qui aurait prédit quelques années en arrière que le Staffordshire Bull Terrier, aussi baptisé « Staffie », connaisse une telle progression en France au point de se hisser en 2020 au deuxième rang des races enregistrant le plus de naissances ? Plusieurs raisons peuvent expliquer cet engouement pour celui que les Anglais, détenteurs de son standard, ont surnommé « Nanny Dog ». Mais un qualificatif qui ne doit pas être galvaudé et servir de prétexte à la vente de n’importe quel chiot. Un Staffie digne de ce nom doit être choisi avec une certaine prudence.

Longtemps, le Berger Allemand est celui qui était considéré comme le « roi ». Il caracolait chaque année en tête du Top 10 des races préférées des Français, enregistrant le plus d’inscriptions au LOF (Livre des Origines Français).

2020 est toujours marquée par la prédominance du Berger Australien qui arrive en tête. C’est d’ailleurs la seule race à dépasser la barre des 15 000 inscriptions depuis le Berger Allemand en 1996.

Mais qui aurait prédit que le ‘’petit’’ Staffordshire Bull Terrier parvienne à rafler la seconde position du trio de tête avec ses 12 221 naissances, coiffant au poteau le Chien de Berger Belge (12 144 inscriptions au LOF), at autres ténors qui autrefois comptaient parmi les 3 premiers, à l’instar du Labrador puis du Golden Retriever ?

Un record pour le Staffie : plus de 6 000%

d’augmentation du nombre des naissances en 16 ans !

 

Une race à la mode, avec les dérives que cela entraîne

On sait que les modes sont éphémères et en matière de races de chien cela n’échappe pas à la « règle ». Des modes qui n’ont pas que des avantages, car favorisant le plus souvent une production anarchique, voire médiocre. Ce qui n’est pas pour servir les races en question. D’où l’importance de prendre le temps de bien choisir un chiot, quelle que soit la race à laquelle il appartient.

Pour les Staffie, comme les autres, les futurs maîtres ont la possibilité de se rapprocher du club de race (Staffordshire Bull Terrier Club de France), ce qui est vivement recommandé en vue de son acquisition (voir encadrés).

Il est impératif de choisir un chiot inscrit au LOF, au risque de se retrouver avec un chien présentant des problèmes de comportement et, pire encore, avec un chien qui serait considéré comme faisant partie de la première catégorie telle que définie par la loi de janvier 1999 sur les chiens dits « dangereux ». Effectivement, les critères physiques du Staffie pourraient alors correspondre à ceux définis pour la première catégorie.

Le Staffie n’est pas concerné par la loi sur les chiens dits « dangereux »

A l’engouement que portent les Français pour le Staffie, plusieurs raisons. Tout d’abord, il attire bien entendu les maîtres ayant une préférence pour les chiens de type bull.

Ensuite, le Staffordshire Bull terrier n’est pas concerné par la loi de janvier 1999 sur les chiens dits « dangereux ». Donc aucune obligation telles que celles imposées aux détenteurs de chiens de première et deuxième catégorie, qui sont pour le moins « pesantes ». Comme c'est le par exemple de l’American Staffordshire Terrier (Amstaff) ; ce dernier est différent du Staffie, ce sont deux races à part. Lorsqu'il n'est pas inscrit au LOF, l'Amstaff entre en première catégorie et en deuxième lorsqu'il l'est. 

On peut ajouter à cela, qu’à condition qu’il soit correctement socialisé dès son plus jeune âge à l’élevage d’où il est issu, puis par la suite par son nouveau maître, et qu’il soit éduqué dans les normes, le ‘’petit’’ Staffie et un chien digne de confiance pouvant vivre en famille. Les Anglais le surnomme « Nanny Dog » (nounou), car effectivement il est proche des enfanst et se montre aussi très ‘’prévenant’’ avec les personnes âgées. Sous réserve encore une fois d’une bonne socialisation et éducation.

Dynamique, il aura besoin qu’on lui permette de se défouler et vider son trop plein d’énergie très régulièrement.

Dynamique, le Staffie aime pratiquer de nombreux sports et activités

Avec lui, outre les grandes promenades, on peut envisager de nombreuses activités. Que l’on s’y lance de manière ludique ou bien en vue de compétitions : Agility, Flyball, Frisbee, canicross, caniVTT. Le Staffordshire Bull Terrier a plus d’une corde à son arc et surprend même.

On le retrouve en effet dans des sports et activités dans lesquelles on ne l’attendrait pas spécialement : le cavage (recherche de truffes), le sauvetage (grâce à son bon flair) , ainsi que le broussaillage, une épreuve de travail mettant en valeur les qualités de chasse du chien (lapin ou sanglier). Le Staffie est aussi un bon élément en médiation animale.

En bref, toute sa vie, le Staffie a la réputation de garder une propension marquée pour le jeu, le sport et... la tendresse qu’il peut apporter.

Nanny Dog : les mises en garde du club de race

« Fuyez tout de suite les éleveurs mettant en avant le terme ‘’nanny dog’’ pour vous vendre un chiot tout en oubliant de vous parler du chien dans son ensemble et des risques liés à toutes les races envers les enfants ou les adultes lorsque les chiens ont une mauvaise socialisation et une mauvaise éducation », met en garde le Club de race (Staffordshire Bull Terrier Club de France).

« En effet comme dans toutes les races, le Staffie peut s'avérer un chien de caractère aussi bien envers l'humain que toute autre espèce animale. Un Staffie n'est ni une peluche ni une nounou pour les enfants, c'est un chien avec toutes les spécificités liées à son histoire. » 

Une victime de la mode

La mode pour telle ou telle race de chien a de lourdes conséquences sur celles-ci. Outre une production de piètre qualité que le futur maître devra à tout prix fuir, l’effet de mode engendre des abandons.

Le Staffie n’y échappe pas malheureusement. Aussi, il existe une association, Staffie Rescue, qui existe depuis octobre 2010. Son action principale : placer les Staffies de tout âge qui lui sont confiés. L’association cherche donc pour se faire des familles d’accueil car ne disposant pas de refuge, et des délégués pour la représenter dans leur département respectif.

Ses points faibles

Le Staffordshire Bull Terrier fait partie des races prédisposées à l’alopécie des robes diluées (ARD) et la dysplasie folliculaire des poils noirs (DFPN). Il s’agit de maladies de peau responsable d’une alopécie (perte de poils). Diffuse pour l’ARD et davantage localisée pour la DFPN.

La prévalence de la DFPN n’est pas connue pour l’heure bien que l’on rencontre de plus en plus de cas.

Si l’origine génétique ne semble faire aucun doute, le mode de transmission n’est toutefois pas clairement établi.

La couleur bleue prédispose le Staffie au développement de l’ARD, c’est pourquoi elle n’est pas encouragée par le club de race, autorisée par les Anglais détenteurs du standard mais par exemple interdite par les Allemands.

Afin de limiter l’extension de cette maladie, « il est déconseillé de faire reproduire les chiens atteints, les chiens ayant déjà engendré des chiens touchés, les frères et sœurs de chiens malades, les chiens issus d’un parent atteint », préconise le club de race (Staffordshire Bull Terrier Club de France). Le club a par ailleurs lancé une étude anonyme afin de « référencer les Staffords atteints d’ARD et de DFPN ; ceci afin d’établir une base de données les concernant et de faire une étude des pedigrees ».

Le club de race met en garde les futurs maîtres et recommande par ailleurs, entre autres en vue d’acquérir un Staffie digne de ce nom, de  vérifier d’autres points : « Les parents doivent être impérativement identifiés ADN, et testés pour deux maladies génétiques  connues chez le Stafford : le L2-hga - maladie neurologique - et la Cataracte Héréditaire –HC-. Le test de surdité -P.E.A.- est aussi indispensable pour les chiens à robe blanche ou à dominance de blanc. Produire aujourd’hui des chiots issus de parents non testés est inacceptable et démontre l’incompétence du producteur. »

Pour en savoir plus sur le Staffie…

Staffordshire Bull Terrier Club de France

​Siège Social :

Les Sables

18330 Vouzeron

Présidente :

Françoise Meslé

@-mail : francoise.mesle.sbtcf@gmail.com

 

Le Top 3 des chiens préférés des Français en un coup d'oeil

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Shutterstock / 123RF

Lof Race de chien Éducation chiot

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure