layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Nouveau ! SantéVet répond à vos questions

Nouveau ! SantéVet répond à vos questions

Article publié le : 31/07/2020

Depuis quelque temps, nous vous proposons de nous envoyer vos questions et idées de sujets que vous aimeriez voir abordés dans votre Newsletter SantéVet Mag. Des thèmes que vous pouvez par ailleurs retrouver sur notre site dans la partie « L’actu des animaux ». Vous êtes déjà très nombreux à nous avoir fait part de vos suggestions et questions et nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à SantéVet. Voici donc une nouvelle rubrique que nous vous proposons de retrouver régulièrement : « SantéVet répond à vos questions ». Soyez patient ! Nous répondrons à toutes les questions et suggestions que vous poserez au fil des SantéVet Mag au fur et à mesure. Vous êtes l’heureux maître d’un chien, chat ou NAC : nous sommes à votre écoute.

Question #1 - Le retournement d’estomac chez le chien : quelles races de chiens sont concernées, comment éviter cette urgence vétérinaire ?  

Ce sont les chiens de grande taille qui sont le plus concernés par le risque de syndrome de torsion-dilatation de l’estomac (SDTE), que l’on nomme aussi « retournement ».

Ainsi, on peut citer, entre autres : le berger allemand, le rottweiler, le saint-Bernard, le dobermann, le léonberg, le berger de Beauce, le labrador, le boxer

A titre d’exemple, chez le dogue allemand, autre grande trace s’il en est, on estime que 30% d’entre eux souffriront d’un "SDTE" au cours de leur vie.

La torsion-dilatation d’estomac est une urgence vétérinaire prise en charge par l’assurance santé pour chien.

Quelques conseils pour éviter le retournement d'estomac chez le chien

- Fractionnez la distribution des repas en 2, voire 3 fois.

- Laissez en permanence de l’eau fraîche à disposition, mais notez que son absorption en grande quantité peut également elle aussi être à l’origine d’une torsion-dilatation d’estomac chez le chien. Il en est de même pour l’air absorbé lorsque le chien halète.

- Faites en sorte que votre chien mange dans le calme, cela d’autant plus s’il vit avec d’autres congénères et que pour tout ce petit monde, le moment de la gamelle est à même de les ‘’exciter’’ quelque peu ! Le stress est évoqué comme un facteur favorisant de cette urgence vétérinaire qui implique une consultation en urgence.

- Évitez au chien de fournir des efforts après le repas.

- Placez hors de portée les réserves de nourriture pour éviter tout chapardage.

 

Question #2 - Peut-on dormir avec son chat ?

Dans un article consacré à ce sujet que nous avons publié sur notre site, il est indiqué, que selon le Dr Brugère-Picoux, professeur de pathologie médicale du bétail et des animaux de basse-cour à l’école vétérinaire d’Alfort, « de telles pratiques  peuvent favoriser la transmission de maladies par léchage ou par un baiser ou encore via les puces de leurs animaux ».

La maladie des griffes du chat compte elle aussi parmi les risques. « Elle peut fort bien être aussi transmise par léchage, que ce soit celui d’un chat ou d’un chien, mais le risque lié aux puces est également connu. De nombreux articles ont signalé une possibilité de transmission par baiser, léchage d’une plaie ou contact étroit lors d’un reniflement. »

Autres risques : les infections par staphylocoques par léchage et celles dues aux parasites présents sur la fourrure de l’animal. Il est important de traiter régulièremenent votre chat à l'aide d'un antiparasitaire et d'un vermifuge sur les conseils de votre vétérinaire. Ces produits font partie de ceux dont l'achat peut être financé à l'aide du forfait prévention tel que porposé dans routes les formules d'assurance pour chat de SantéVet.

« Les zoonoses dans la chambre sont peu fréquentes, mais le risque est réel », conclut le Dr Brugère-Picoux. « Un respect strict des conditions d’hygiène, la prévention du parasitisme interne et externe (sous un contrôle vétérinaire), en particulier lorsqu’il s’agit d’enfants ou de personnes immunodéprimées. »

Donc il est possible de dormir avec son chat en respectant les règles d’hygiène et dès lors que l’on n’est pas non plus allergique au poil de chat. Car l’animal faisant partie intégrante du foyer, il est difficile d’interdire cette pratique. Et puis le chat qui a accès à la chambre… aimera de lui-même venir.se blottir contre son maître ou un autre personne, même si tous les chats ne sont pas ‘’câlins’’ !

 

Question #3 - Le lapin de compagnie a-t-il besoin d’exercice ? Quels jeux puis-je faire avec lui ?

Oui, le lapin de compagnie a besoin d’exercice tant pour son bien-être que pour sa santé.

Jouer avec votre lapin permet de lui éviter les moments où il s’ennuie, mais aussi les risques liés à l’obésité, justement par manque d’exercices… quand ce n’est pas par la distribution d’une alimentation mal adaptée ou trop riche.

Il faut donc consacrer du temps régulièrement à son lapin, mais… pas n’importe quand. Ainsi lorsqu’il fait la sieste ou qu’il dort, laissez-le en paix. De toute les façons, il risque de vous le faire comprendre ! Il en va de même lorsqu’il mange et bien entendu lorsqu’il fait ses besoins.

Pour l’inciter à jouer, vous pouvez acheter quelques jouets adaptés que l’on trouve dans le commerce. On peut aussi se servir par exemple de cartons ou bien de boîtes pour en faire un parcours. Vous verrez comme il aime sauter et bondir ! Ou encore utiliser des rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout… Comme certains aiment pousser les objets avec leur museau, vous pourrez lui proposer un « bowling » avec de petites quilles de plastique pour enfant, par exemple.

Rapidement, vous connaîtrez quels sont les jeux que votre lapin préfère et donc les choisir. Il y en a même qui adorent les jouets de réflexion et de logique !

Souvenez-vous : ne forcez pas votre lapin à jouer. Mettez-vous à sa hauteur, parlez-lui en douceur, calmement, et évitez les jeux qui l’effraient. Si tel est le cas, laissez-lui le temps de s’y habituer et de voir s’il s’y intéresse. Sinon passez à autre chose ou bien laissez-le revenir à sa cage s’il en a envie… 

Enfin, dans tous les cas, faites-en sorte que votre lapin dispose toujours d’eau fraîche voire de nourriture s’il éprouve le besoin de se désaltérer ou de manger lorsqu’il joue.

 

Posez vos questions de manière anonyme depuis le lien disponible dans votre Newsletter SantéVet Mag, qui est envoyée chaque mois tout au long de l’année.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123rf/Shutterstock

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure