Corinne Petitfils

Mon chien est infesté de puces. Que dois-je faire ?

Mon animal de compagnie se gratte frénétiquement ou présente des petits points noirs sur le corps. Mon chien est peut-être infesté de puces. Comment s'en assurer ? Vous trouverez ici des réponses sur les traitements et la prévention pour prendre soin de votre ami canin. 

Comment savoir si mon chien est infesté de puces ?

Voit-on des boutons suite à une piqûre de puce ? 

Ces parasites apprécient tout particulièrement se poser sur la zone des lombaires, le bas du dos et les pattes. Si après avoir écarté les poils du chien vous percevez un petit point rouge entouré d'une zone claire et plus foncée en son centre, il est fort probable que ce soit des piqûres. De plus, si votre compagnon se gratte plus que d'habitude, les recherches doivent continuer.

Peut-on voir les crottes ou les œufs de puces ?

Les excréments de puces peuvent très facilement se voir. Malgré cela, si votre ami canin a la fourrure très dense, comme le Bobtail, la tâche sera plus ardue. Pour rechercher les crottes de ces parasites, il faut pouvoir récupérer les petits points noirs qui tombent lors du brossage.

Ces derniers sont des déjections. Il suffit de les mettre sur un linge humide pour voir apparaître des tâches marron/rouge. Ces crottes sont imbibées du sang de votre chien. En effet, les puces sont des insectes hématophages, c'est-à-dire qu'elles se nourrissent de sang des mammifères.

Lors de fortes infections, un bain permet de voir et de sentir les petites boules. Ces dernières fondent au contact de l'eau et laissent une trace rougeâtre sur la peau. 

Les œufs ou les larves, sont quant à eux, invisibles à l'œil nu. Pour pouvoir les voir, il faudrait s'équiper d'un microscope.

Quels sont les symptômes ?

 

chien infestation pucesEn surveillant le comportement de votre compagnon, si vous vous apercevez qu'il se gratte plus que d'habitude, il faut s'alarmer. En effet, les piqûres de ces insectes provoquent des démangeaisons pouvant devenir insupportables chez certains hôtes.

Ce dernier peut se mordiller les boutons allant même jusqu'à s'arracher les poils et créer des plaies de léchage. Suite à cela, il peut apparaître des croûtes et même une alopécie. Rendu à ce stade-là, votre compagnon présente généralement un comportement agité car ces démangeaisons sont insoutenables.

Malgré cela, certains chiens, beaucoup moins sensibles que les autres, peuvent être infestés sans présenter de comportements associés.

Peut-on savoir comment mon chien a attrapé des puces ?

Peuvent-elles avoir été transmises par un chat ?

 Il y a différentes espèces de puces. Celles du chat, nommées moins communément Ctenocephalides felis sont celles qui sont retrouvées  à 90 % sur les mammifères et donc sur nos compagnons. Ces dernières apprécient tous les mammifères au sang chaud, et malheureusement, même les humains.

La puce du chien se nomme Ctenocephalides canis et sont généralement beaucoup moins rencontrées sur nos amis canins que les Ctenocephalides felis.

Pouvant se contaminer mutuellement, il est capital de traiter tous les animaux de la maison en même temps. Suite à une infestation de puces, leurs lieux de couchage doivent eux aussi subir un traitement.

Les hérissons sont porteurs de puces

puces herisson et chien

Ces sympathiques petits mammifères font malheureusement partie des éventuels porteurs de ces parasites. Les puces du hérisson grouillant sur leur corps, peuvent facilement contaminer un chien ou un chat un peu trop curieux. Nos compagnons sont très joueurs et peuvent se rapprocher de ces petites boules  sans se méfier.

Est-ce grave si mon chien a des puces ?

Peuvent-elles transmettre des maladies ?

Ces parasites peuvent malheureusement apporter des maladies à nos animaux de compagnie. En effet, le ténia (ver plat) peut contaminer un chien si ce dernier ingurgite une puce qui contient une larve.

En se mordillant suite aux démangeaisons, il peut très facilement avaler une de ces parasites. Les larves du ténia, appelées également Dipylidium caninum, passent du stade larvaire au bout de trois semaines en vers adultes dans l’intestin de votre compagnon canin.

Ce dernier peut alors présenter une fourrure terne, parfois vomir des vers, avoir un abdomen douloureux et des diarrhées dans lesquelles il est possible de voir des anneaux de larves en forme de grains de riz. Vous pouvez voir votre compagnon faire le signe du traîneau en se frottant l'arrière-train sur le sol pour calmer les démangeaisons. Cette forme de ténia ne peut pas contaminer l'homme. 

Peuvent-elles être transmises aux humains ?

chien puces et enfants

Vous pouvez malheureusement être contaminé par votre animal. Les piqûres sont généralement alignées et se présentent, comme pour votre compagnon, sous forme de petits points rouges entourés d'une marque blanche. Les puces ne vivent pas sur les humains, mais dans la fourrure des animaux. Elles se reproduisent alors sur votre compagnon poilu, les œufs tombent et contaminent le panier du chien, les tapis, les sièges de voitures... C'est de cette façon que vous risquez d'être piqué.

Si votre animal de compagnie a des puces, il y a de grandes chances qui vous soyez piqué un jour ou l'autre. Il est essentiel de traiter tout votre environnement  : lit, panier de votre compagnon, tapis...

Allergie aux piqures de puces

Malheureusement, votre compagnon peut présenter une allergie aux piqûres :  la dermatite par allergie aux piqûres de puces (DPAPP). C'est un problème d’hypersensibilité à la salive chez le chien. À ce moment-là, il présentera au niveau de la piqûre, de très fortes démangeaisons pouvant aller jusqu'au sang. Il se grattera de manière compulsive et bien plus qu'un animal non allergique. Vous pourrez alors observer des lésions cutanées et des zones sans poils sur la peau, car l'individu infesté se lèchera énormément. Des plaies et donc des croûtes apparaitront. 

Si vous pensez que votre compagnon présente une DPAPP, il est essentiel de consulter un vétérinaire. Ce dernier réalisera alors des examens dermatologiques mettant en évidence cette forme d'allergie. Il est évident qu'il faudra traiter urgemment votre compagnon et son environnement. 

Comment se débarrasser rapidement des puces ?

Des traitements vétérinaires très efficaces

pipette chien infestation puces

Les traitements proposés chez les vétérinaires sont efficaces. Pipettes, sprays, shampooings, colliers... Le choix est large. Il faut tout de même prendre des précautions car la peau du chien est sensible et suivre les conseils du vétérinaire. Il vous conseillera quant à la fréquence et le mode d'utilisation. Le vétérinaire vous recommandera le traitement le mieux adapté en fonction de l'âge de votre chien et son mode de vie. 

Tous les animaux de la maison doivent être traités. Pour rappel, il ne faut pas traiter un chat avec le même produit que celui destiné au chien. Cela est très dangereux et est d'ailleurs mentionné sur les emballages des antiparasitaires vétérinaires. Une autre raison pour laquelle les recommandations du vétérinaire sont importantes. 

Si vous disposez d'une assurance santé pour chien, vous pouvez utilisez le budget prévention pour financer, entre autres, l'achat des produits de soin et d'entretien. Toutes les formules d'assurance santé animale de Santévet proposent cette somme qui est renouvelée automatiquement chaque année, jusqu'à 150 € selon la formule choisie. Le budget prévention est utilisable dès la souscription

Est-ce que le vinaigre blanc tue les puces ?

Il existe heureusement des solutions naturelles. Malgré cela, ces remèdes n'ont pas été validés scientifiquement.

Concernant le vinaigre, il a été tout de même prouvé que les puces n'aiment pas leur odeur. De ce fait, on peut en déduire que cette technique fait partie des mesures préventives.

Il est tout d'abord possible de prévenir une infestation en mélangeant un volume d'eau et un volume de vinaigre blanc (le vinaigre de cidre est très efficace lui aussi) dans un pulvérisateur et de déposer ce mélange sur la fourrure. Après avoir fait pénétrer le produit en frottant bien les poils, votre compagnon sera alors bien protégé, 

chien puces shampoing

Lorsque votre animal est contaminé, il faut agir au plus vite. Il peut être utile de donner un bain accompagné d'un bon shampooing adapté. Puis de vaporiser sur tous les poils le mélange d'eau et de vinaigre blanc ou de cidre, à l’aide d’un pulvérisateur en évitant la truffe, le contour des yeux et l’intérieur des oreilles.

Il est intéressant de bien insister sur la base de la queue, où s'installent facilement les parasites. Laissez poser le produit une quinzaine de minutes. Après cela, peigner votre ami avec un peigne anti puces aux dents très serrées afin d’éliminer toutes les indésirables. Rincez-le à nouveau à l’eau tiède, puis brossez le pelage quand votre compagnon est bien sec pour éliminer les individus adultes morts.

Si malgré cela, certains parasites ont résisté, il est possible de recommencer cette même procédure quelques jours plus tard. 

Existe t-il des solutions naturelles pour le traitement et la prévention ? 

Les solutions naturelles existent :

- L'huile essentielle de Lavande est antiseptique, cicatrisante et antiparasitaire.

- En prévention, ajouter de la levure de bière dans l'alimentation de votre ami canin lui donne une odeur détestée par les puces.

- La meilleure prévention est de surveiller de près le pelage de votre compagnon. Une inspection et un brossage régulier permettent de se rendre compte de la présence de parasites et de régler le problème au plus vite avant l'infestation. Traiter régulièrement son chien selon les recommandations du vétérinaire mettra à l'abri votre compagnon. 

Grâce à ces conseils, vous saurez comment protéger efficacement votre compagnon contre ces parasites. Un chien infesté de puces n'est pas bien dans sa peau. Pour son bien-être et donc le vôtre, mais aussi pour sa santé, surveillez-le de près !

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF