layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Pipette antiparasitaire chien : comment l'utiliser

Pipette antiparasitaire chien : comment l'utiliser

Article publié le : 11/11/2015

Pour protéger votre chien contre les parasites externes, le vétérinaire pourra vous conseiller l’utilisation d’un produit adapté se présentant sous forme de pipette (spot-on) dont l'achat peut être financé par l'assurance santé animale. Son application est simple. Pour être efficace, il faut respecter le mode d’administration. 

Les puces sont présentes tout au long de l’année. Outre les piqûres responsables de démangeaisons, elles peuvent aussi chez certains chiens provoquer des allergies s’ils y sont sensibles. De même, les puces sont vecteurs de maladies. Il existe par ailleurs d’autres parasites pouvant être dangereux (tiques, moustiques, insectes…). 


Protéger tous les animaux de la maison


Des protections simples et efficaces (antiparasitaires) existent. Demander l’avis de votre vétérinaire. Il vous conseillera sur le traitement le mieux adapté pour votre compagnon et sa fréquence d’administration. Il pourra également vous conseiller sur la manière de l’appliquer afin d’obtenir une protection optimale. 

Attention, chiens et chats ne doivent pas être traités avec les mêmes produits. Certains convenant aux chiens sont contre-indiqués chez le chat. D’où là encore l’importance d’avoir l’avis du vétérinaire. 


Des antiparasitaires financés par l’assurance animaux


L’achat des antiparasitaires peut être financé grâce au forfait prévention contenu dans certaines formules d'assurance santé animale (mutuelle chien, mutuelle chat). 

Certains traitements se présentent sous la forme de pipettes que l’on appelle également spot-on. Leur utilisation est simple. 

Pour une bonne efficacité, le produit doit être appliqué en suivant quelques consignes. Suivant le poids de l’animal une à deux pipettes peuvent être nécessaires à chaque traitement. 

Elles seront réparties entre les omoplates pour les chiens de petite et moyenne taille. Chez un chien de plus grande taille, l’application se fera également le long du corps (en plusieurs points sur la ligne de dos) jusqu’à la base de la queue ou bien en deux points seulement (omoplates et base de la queue). 

Il est facile d’utiliser une pipette, car la technique contrairement à la prise d’un cachet n’est pas « perturbante » pour le chien. 

Placez-le debout au dessus de lui. Des systèmes permettent l’ouverture rapide et facile de la pipette. 


En contact avec la peau


Ecartez bien les poils, l’idéal étant d’apercevoir la peau. Placer l’embout de la pipette directement sur celle-ci et pressez afin d’en déverser le contenu. Répétez l’opération si besoin sur les autres endroits. 

Pressez délicatement afin que le produit se repartisse bien sur la peau du chien sans risque de couler sur les flancs. Assurez-vous également de presser correctement la pipette afin que tout le contenu en soit déversé. 


En cas de baignade ou de shampoing


Bien que certains antiparasitaires soient résistants à l’eau, il est recommandé de ne pas laver le chien afin qu’il se soit pas mouillé juste avant l’application et quelques jours après (un shampoing pourra être effectué en moyenne 48 heures par !s l’application de la pipette). 

Si le chien vient à se baigner ou bien à être mouillé (par la pluie par exemple) de manière trop fréquente, il pourra être indiqué de le traiter de nouveau. Là aussi, le vétérinaire vous conseillera. 

En instillant le produit entre les omoplates et sur la ligne du dos, le chien n’a pas le risque de se lécher. Pour le maître, il suffira de se laver les mains après avoir procédé à l’application de l’antiparasitaire. 


SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Tique Puce Moustique et insecte Antiparasitaire
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure