layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Chiens préférés des Français en 2016 : les bergers en tête

Chiens préférés des Français en 2016 : les bergers en tête

Article publié le : 23/07/2018

Avec près de 7,3 millions de chiens sur son territoire, la France fait partie des pays européens ayant la plus forte population canine, juste après le Royaume-Uni (8,5 millions) et la Pologne (près de 7,6 millions). Si le Livre des Origines Français (LOF) répertorie 354 races de chiens, 22% des nouveaux chiots inscrits appartenaient à seulement 5 races en 2015. Et les bergers sont en tête.

Les races les plus représentées en France en 2016 d’après les statistiques publiées par la SCC (Société Centrale canine), qui a en charge l’inscription des chiens de pure race au LOF – Livre des Origines Français, seul livre reconnu pour l’espèce canine en France - restent les bergers.

Ainsi, le berger allemand arrive en tête du classement officiel (il est indétrônable !). Suivi des bergers belges. Tandis que le berger australien est en 5e position des races les plus représentées.

Aux 3e et 4e places, on retrouve respectivement le golden retriever et l’American Staffordshire terrier (amstaff). Malgré la loi de janvier 99 sur les chiens dits "dangereux" et les nombreuses obligations imposées aux maîtres, (assurance responsabilité civile, permis de détention, évaluation comportementale, etc.) celui-ci ne cesse de voir ses effectifs augmenter. Même si d'être à la mode n'est pas nécessairement une bonne chose  ! Il entraîne dans son sillage son ancêtre, le Staffordshire bull terrier (appelé aussi staffie pour les intimes), et qui n’est pas pour sa part concerné par la loi de janvier 99 sur les chiens dits "dangereux". Ces races ont totalisé chacune plus de 9 000 naissances en 2015.

Si l’on se réfère au nombre de naissances enregistrées dans le LOF en 2015, le top 20 des chiens préférés des Français n’a connu que peu de changement par rapport à l’an passé (voir encadré).

Avec respectivement 10 751 et 9 852 inscriptions, les bergers allemands et belges restent en tête, malgré un nombre de naissances en recul de l’ordre de 4 % par rapport à l’année précédente.

Suivent, dans un mouchoir de poche, trois races. Avec 9 231, 9 163 et 9 035 enregistrements, les golden retriever, American Staffordshire terrier et Berger australien ont vu leurs inscriptions respectivement augmenter de 4,4%, 6,4% et 7,6% par rapport à 2014.

C’est cependant du Staffordshire bull terrier que vient le plus gros changement : avec 8 227 naissances. Soit une augmentation de 20,9% par rapport à 2014. La race prend la 6eme place devant le labrador (7 352 naissances). Il faut dire que, depuis 2008, les inscriptions de staffies ont été multipliées par 4 !

Le Livre des Origines Français de la SCC permet notamment à des races méconnues ou à faible effectif de se maintenir en identifiant leurs lignées.

En effet, seule une soixantaine de races représente 80% des naissances chaque année.

En 2015, 150 races n’atteignent pas les 100 naissances et 80 sont en dessous de la barre des 20 chiots !

Il existe donc un grand nombre de races à faibles effectifs et donnant lieu à peu de naissances, dont la pérennité́ est largement conditionnée par les efforts faits par les amateurs des races en question.

 

Des races de chiens dont on parle peu !

 

Parmi les races canines dont on parle peu, il existe une cinquantaine de races françaises très anciennes. Ces chiens constituent le patrimoine de la cynophilie de notre pays, avec des races représentatives de différentes régions :

  • Si tout le monde sait ce qu’est un Montagne des Pyrénées grâce à Belle et Sébastien!, peu de gens connaissent l’existence du Berger des Pyrénées à face rase.
  • De nombreuses races françaises de chiens courants font partie des races à très faible renouvellement (quelques dizaines à centaines de chiots par an tout au plus) : Bleu de Gascogne, basset Fauve de Bretagne, Ariégeois, Griffon vendéen, etc.
  • Dans le groupe des chiens d’arrêt (groupe 7), si l’épagneul breton est toujours une valeur sûre, l’épagneul picard ou le braque d’Auvergne se font rares.
  • Le golden retriever et le labrador font figure de vedettes au sein du groupe 8, celui des chiens d’eau rapporteurs de gibier. Mais qui connaît le Barbet, une vieille race française ? Seulement 54 chiots Barbet ont été inscrits au LOF en 2015...

  

Le Top 20 des chiens de pure race préférés des Français en 2016

1 - Berger allemand (10 751)

2 - Berger belge (9 852)

3 - Golden retriever (9 231)

4 - American Staffordshire terrier (9 163)

5 - Berger australien (9 035)

6 - Staffordshire bull terrier (8 227)

7 - Labrador (7 352)

8 - Cavalier King Charles (6 698)

9 - Chihuahua (6 279)

10 - Bouledogue français (6 261)

11 - Setter anglais 5 389)

12 - Cocker spaniel anglais (5 085)

13 - Epagneul breton (4 804)

14 - Cane corso (4 738)

15 - Yorkshire terrier (4 634)

16 - Beagle (4 048)

17 - Bouvier bernois (3 718)

18 - Teckel (3 386)

19 - Berger de Beauce (3 180)

20 - Shih-Tzu (3 126)

Source : SCC ; entre parenthèses : nombre des naissances (inscriptions au LOF, Livre des Origines Français) en 2015.

 

Inscriptions au LOF 2015 en légère baisse

Cela faisait cinq années que les inscriptions au LOF (Livre des Origines Français) étaient en hausse. En 2015, une légère baisse est constatée : 215 510 enregistrements ont été répertoriés par la SCC (Société Centrale Canine). Soit 1,3 % de mois que l'année précédente. Le nombre des naissances des chiens de pure race rejoint donc son rang de 2013.

Il est possible que la nouvelle loi sur la commercialisation des animaux de compagnie (vente de chiots et de chiens) bouleverse ce palmarès. Mise en place au 1er janvier 2016, ses effets se feront peut-être ressentir sur les résultats de 2016.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Lof Race de chien Chien dangereux Vente chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back