L'actu des animaux

Maladies et prévention

Vers du chats : ils sont dangereux pour lui et pour vous !

Vers du chats : ils sont dangereux pour lui et pour vous !

Article publié le : 14/03/2017

Partagez sur :

Traiter son chat contre les vers (parasites internes) est indispensable. C’est la base même de la prévention avec le traitement contre les parasites externes et la vaccination. Un chat contaminé par les vers ne se « remarque » pas forcément. Cela peut être dangereux aussi bien pour sa santé que pour celle de son entourage. Petite plongée dans ces parasites intestinaux qui empoisonnent la vie de nos chats et contre lesquels il est essentiel de lutter… 

 

Chez le chat – tout comme chez le chien d’ailleurs -, il existe plusieurs types de vers. Des parasites internes qui colonisent les intestins et/ou le tube digestif et contre lesquels il est essentiel de protéger son animal.

 

Des vers plats et des vers ronds dans les intestins et le tube digestif de votre chat

 

Il s’agit principalement des vers plats ou longs (ténia, cestodes), et des vers ronds (ascaris, ankylostomes).

Les échinocoques sont transmissibles à l'Homme, occasionnant alors de graves maladies. Il faut toujours, hormis la vermifugation selon les recommandation du vétérinaire afin de chasser tous les vers, avoir une bonne hygiène.

 

Une bonne hygiène, surtout avec les enfants !

 

Cela passe par un lavage des mains après avoir manipulé ou caressé son compagnon. Les enfants doivent apprendre cette mesure de bon sens, car ils n’ont pas toujours conscience du danger que représentent les vers intestinaux du chat. Comme de plus, ils sont proches de leur animal – le matou est souvent un copain de jeu voire un « confident – la proximité est grande. Et les enfants ont également la « manie » de porter leurs mains à la bouche. Quand ce n’est pas se laisser « léchouiller » par leur chat ou par un autre !

Le Dipylidium (‘’vers solitaire’’), est dans une moindre mesure que les autres vers transmissible à l'Homme ; il se retrouve lui aussi dans les intestins des chats (et des chiens).

Ces vers peuvent être visibles dans les selles ; ils sont parfois mobiles et rampent ! On pourrait les comparer en quelque sorte à des grains de riz crus.

Si là aussi l’application régulière d’un vermifuge est essentielle, il ne faut pas non plus oublier de traiter le chat contre les puces à l’aide d’un antiparasitaire. Car ce vers est transmis par les puces. Un enfant peut tout à fait se contaminer en avalant – même sans s’en rendre compte – une puce porteuse du Dipylidium. C’est ce que rappelle le site de l’ESCCAP (une association de parasitologie vétérinaire) dans le point qu’il a établi sur les vers chez nos animaux domestiques, les risques qu’ils encourent tout comme leur entourage.

Il n’y a pas que des vers ronds qui peuvent coloniser l’intestin de votre chat ! Gare aussi aux vers plats du genre ténia. Chez le chat (et une fois encore chez le chien), il existe de nombreux Taenia dans les deux espèces.

 

Chat et chien : à chacun son vermifuge

 

Attention, on ne traite pas un chat avec le même produit qu’un chien. Il est important d’avoir l’avis du vétérinaire quant à celui à utiliser, son mode d’application et sa fréquence.

Votre vétérinaire vous conseillera le produit le plus facile à administrer ou à appliquer à votre chat. Celui qui est le mieux adapté à votre compagnon.

 

Un vermifuge à large spectre pour lutter contre tous les vers

 

Il vous recommandera un vermifuge à large spectre, capable de lutter contre tous les vers, ce qui est le cas de la plupart des produits vétérinaires. Un vermifuge n’est pas forcément efficace pour lutter contre tous ceux qui peuvent contaminer votre chat. Votre vétérinaire connaît bien les risques encourus et les produits qu’il sera amener à vous prescrire, tout en le faisant évoluer (changer) dans le temps.

 

Vermifuges : les acheter à l’aide de l’assurance santé animale du chat

 

Si vous avez souscrit une « mutuelle » pour votre chat, vous pourrez d’ailleurs utiliser le forfait prévention (SantéVet en propose un dans toutes ses formules d’assurance santé animale) afin d’en financer l’achat.

 

A retenir

- Manger de l’herbe pour un chat ne va pas permettre de le vermifuger et de lutter contre les vers. « Il se purge », a-t-on souvent l’habitude d’entendre dire ! Mais seul un vermifuge adapté permettra de protéger votre compagnon, vous-même et toute votre famille.

- Evitez de donner à votre chat: viande ou viscères crus.

- Un vermifuge ne vas pas rendre votre chat malade ! C’est là aussi une idée reçue. D’ailleurs après un séjour en pension ou dans un endroit où il a été en contact avec d’autres animaux, vous pouvez fort bien vermifuger de nouveau votre chat avant la date d’échéance suivante (à noter dans vos tablettes !). Il en est de même si vous pensez avoir un jour oublier son vermifuge.

- Votre chat peut tout à fait avoir des vers sans que vous ne vous en aperceviez. Les ankylostomes sont par exemple des vers beaucoup plus petits que les ascaris et que l’on ne peut pas facilement distinguer à l'œil nu.

- Des vomissements, de la diarrhée ou encore le frottement de ses fesses sur le sol peuvent vous alerter d’une contamination par les vers. Consulter sans attendre. 

- Chez le chaton, le vétérinaire recommandera généralement de le vermifuger une fois par mois jusqu'à ses 6 mois ; ensuite, à l'âge adulte, c'est son mode de vie (chat d'intérieur, chat ayant accès à l’extérieur, cohabitation avec d’autres animaux, etc.), qui lui permettra de déterminer la fréquence de la vermifugation (de 2 à 4 fois par an) et le traitement à utiliser.

- N’achetez pas de vermifuge sans avoir les conseils et les recommandations de votre vétérinaire.

- Le vétérinaire, en cas de doute, peut tout à fait vous proposer un examen des selles afin de mettre en évidence la présence ou non de vers chez votre chat. Un examen que prend en charge l’assurance santé animale de votre compagnon !

- La vermifugation du chat améliore son système immunitaire, tout en évitant la transmission de maladies plus ou moins graves, les problèmes digestifs et ceux dermatologiques.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf

Vermifuge Puce Diarrhée Vers du chat

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back