Corinne Petitfils

Pourquoi est-ce-que mon chat tousse ?

Votre chat tousse ? Généralement, ce comportement est sans gravité. Malgré cela, il est important de surveiller car cela peut être le symptôme d'un problème de santé plus grave. Il est essentiel de rester attentif sur l'état général de votre animal. Quoi qu'il en soit, dans le moindre doute, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire. 

Est-ce grave si mon chat tousse de temps en temps ?

Lorsqu'un chat tousse, il veut se débarrasser de quelque chose qui irrite ses voies respiratoires. Ce réflexe est un mécanisme de défense qui permet d'expulser de l'air de manière brutale pour dégager le larynx, la trachée ou les poumons. 

Les différents types de toux 

Exactement comme chez l'humain, les félins présentent 2 types de toux :

  • La toux sèche émet peu de mucus. Elle est provoquée par un obstacle qui bloque le passage de l'air ou en cas d'asthme.
  • La toux grasse, quant à elle, s'accompagne d'une production de mucus. Cela permet de capturer les agents pathogènes présents dans l'organisme pour pouvoir les éliminer. 

Il faut bien différencier la toux et une tentative de vomissement. Malgré cela, l'animal peut tousser si fort que cela engendre un vomissement. C'est le cas d'une toux émétisante.

À la différence du chien, les maladies cardiaques ne sont que très exceptionnellement à l'origine de toux chez le chat.

Les causes infectieuses

Si la toux chez un chaton s'accompagne d'une conjonctivite et de lésions muqueuses, il est fort probable que votre animal ait le coryza. Cette maladie infectieuse est très fréquente chez les chats. Ses symptômes sont comparables à un rhume chez l'humain. C'est une maladie bénigne mais très contagieuse. Elle se transmet par les éternuements avec les gouttelettes infectées. Un chaton qui a attrapé le coryza, conserve la maladie "dormante" en lui tout le long de sa vie. Celle-ci peut malheureusement se transformer en maladie chronique. Il est à noter qu'un chat même guéri peut tout de même transmettre la maladie, et ce, pendant un long moment.

Si vous suspectez votre petit compagnon d'avoir le coryza, une consultation chez votre vétérinaire est urgente. Celui-ci vaccinera votre ami félin contre cette maladie si ses symptômes ne s'améliorent pas. L'association de plusieurs agents pathogènes  (l'Herpès virus félin de type 1 et le calicivirus félin) peut provoquer le coryza.

Les virus (herpèsvirus de type 1 (FHV-1) et calicivirus félin) ainsi que les bactéries (chlamydiose féline, mycoplasme, bordetella bronchiseptica, Pasteurella et Klebsiella) impactent le développement de la maladie. En effet, les écoulements des yeux et des narines font suite aux très fortes conjonctivites provoquées par la chlamydiose féline. Accompagné des nombreuses quintes de toux, les complications pulmonaires et respiratoires sont fréquentes et peuvent être très graves.

Votre compagnon peut également être porteur de parasites qui se développent dans ses voies respiratoires en créant des inflammations qui blessent les poumons.

Les causes non infectieuses

L'absorption d'un corps étranger est le plus fréquent cas de toux chez les félins. Ces derniers peuvent avoir avalé un morceau de ficelle ou un brin d'herbe qui reste bloqué dans les voies respiratoires. Ceux-ci restent parfois collés sur le palais ou dans le tube digestif, ce qui déclenche une forte toux, comparable à un étouffement. 

D'autre part, la toux peut provenir d'une lésion des voies respiratoires, une inhalation de gaz (ou de fumée de cigarette) ou un syndrome asthmatiforme félin. Ce syndrome provoque des bronchites chroniques suit à une forte inflammation des bronches. Cette toux est assez facilement reconnaissable. La respiration sifflante termine avec un son d'étouffement ou d'essoufflement. Quoi qu'il en soit, cela nécessite un rendez-vous chez le vétérinaire. Le remboursement des frais de consultation sont pris en charge par votre assurance santé chat de Santévet.

Un épanchement pleural peut provoquer une toux ainsi qu'une difficulté à respirer. L'espace entre les poumons et la paroi thoracique (cavité pleurale) a accumulé un liquide

Quand faut-il consulter ?

Si ces symptômes accompagnent la toux chez votre chat, il est essentiel de consulter un vétérinaire :

  • État général : fatigue passagère, perte d'appétit ou/et de poids, fièvre (elle ne doit pas dépasser 39°C), aspect des muqueuses.
  • Si la toux provoque des douleurs, que cette dernière est accompagnée de perte de sang, de pus ou de mucus.
  • D'autres symptômes respiratoires : un écoulement nasal, des difficultés à avaler, un étouffement

Quels examens devra subir mon chat 

Pour déterminer l'origine de la toux du chat, votre vétérinaire procédera certainement à des examens d'imagerie médicale avec des radios du thorax. Des analyses seront effectuées pour rechercher des virus, des parasites ou des bactéries. Il pourrait également devoir subir des examens cardiaques.

Pourquoi mon chat tousse comme s'il s'étouffait

Il a une boule de poils coincée dans la gorge

Les félins sont des animaux très propres qui se toilettent souvent. Lors des périodes de mues, ils perdent beaucoup leurs poils et une fois avalés, cela peut former des boules (trichobézoards). Ces dernières restent bloquées dans l'estomac et gêneront votre félin. Pour les expulser, votre petit compagnon toussera ou vomira. Ce cas est très fréquent chez les chats à poils longs comme le Persan et l'Angora Turc

Il a des vers

Des parasites peuvent également provoquer de la toux chez les chats. En effet, les vers du poumon (Aelurostrongylus abstrusus, Troglostrongylus brevior ou Capillaria aerophila) peuvent provoquer des réactions inflammatoires et abimer les poumons. Suite à l'évolution de l'infection, les larves qui sont remontées par la trachée sont par la suite avalées. À ce stade, le chat contaminera son environnement par ses selles et le cycle recommencera. La vermifugation des félins est essentielle pour les maintenir en bonne santé. 

Il a une bronchite 

Suite à une bronchite, on peut observer un rétrécissement des bronches. Dans ce cas, votre chat est peut-être asthmatique. Il aura des réactions allergiques à un ou plusieurs allergènes présents actuellement dans son environnement. L'asthme félin se représente par une forte toux pouvant être sifflante et des difficultés à respirer. Il est évident qu'une consultation chez votre vétérinaire est indispensable. 

Mon chat a une trachéite

Si votre compagnon présente une toux intense qui s'accompagne de quintes, il peut avoir une trachéite ou une laryngite. C'est une inflammation qui fait suite à une irritation, une infection ou à l'ingestion d'un corps étranger. 

Pourquoi mon chaton tousse beaucoup et éternue

Les chats possèdent environ 60 millions de cellules olfactives. C'est-à-dire, deux, voire trois fois plus que nous. C'est pour cette raison qu'ils sont plus sensibles que nous aux odeurs. Les poussières, les sprays ou encore les parfums peuvent les agresser et les faire éternuer. 

Les chats peuvent aussi réagir face aux changements de températures. En effet, un air sec ou humide peut provoquer des éternuements. Ce sont des réflexes courants qui se déclenchent très facilement chez les félins. 

Malgré cela, si votre compagnon, en plus d'éternuer tousse beaucoup, il faut rester vigilant et ne pas attendre pour aller consulter. Cela peut dégénérer rapidement en inflammation respiratoire.

Pourquoi mon chat tousse comme s'il allait vomir ?

Les trichobézoards (boules de poils compactées) font suite à une accumulation de poils avalés lors des séances de léchage. Ces derniers peuvent rester bloqués dans l'œsophage de votre compagnon qui tousse et vomit pour les faire ressortir. Il régurgite ce qui pourrait produire une occlusion intestinale. L'état de santé actuel du chat n'est, dans ce cas, en rien compromis.

Pour parer à ce problème, en plus d'un brossage régulier, une alimentation spécifique peut alors être instaurée. Demandez conseils à un professionnel. 

Comment soulager un chat qui tousse ?

Avant tout, il faut savoir que l'intensité de la toux ne fait pas sa gravité. Une petite toux faible et quasi silencieuse peut être parfois plus grave qu'une toux sonore et puissante. L'état général de l'animal doit être pris dans son ensemble.

Quoi qu'il en soit, il est déconseillé de donner des antitussifs à son compagnon félin sans l'avis d'un professionnel. La toux chez le chat est un mécanisme de défense qui peut cacher une maladie sous-jacente.

Quels sont les traitements de fond ?

Lorsqu'un animal tousse, le traitement dépend de l'origine. Si c'est une maladie infectieuse, le vétérinaire lui prescrira un vermifuge ou un antibiotique. Si votre félin présente des réactions allergiques, il devra suivre un traitement antihistaminique et une désensibilisation. Si c'est la présence d'un corps étranger qui provoque cette toux, il se peut qu'une opération soit nécessaire. 

Traiter les symptômes

Les expectorants et les bronchodilatateurs permettent de soulager la toux. En cas de syndrome asthmatiforme, votre félin recevra certainement de la cortisone. Si l'état général de votre compagnon le préconise, le vétérinaire lui proposera éventuellement des compléments vitaminés. Cela renforcera son système immunitaire. 

Des produits naturels peuvent être utilisés en complément et non en remplacement des traitements vétérinaires.

  • Le miel permet de soulager les problèmes respiratoires. Malgré sa forte tenue en sucre, le miel présente de nombreux d'avantages.
  • Le gingembre a des effets thérapeutiques reconnus pour améliorer les maladies respiratoires (bronchites, asthme). Une légère infusion de 2 ou 3 tranches ajoutée à son eau de boisson ou une pincée de gingembre râpée dans son alimentation peut aider à dégager les bronches.

Quels traitements préventifs peuvent aider mon chat

La meilleure prévention reste :

  • La vaccination. En effet, les vaccins contre le calicivirus félin, l’herpèsvirus de type 1 (FHV-1) et la chlamydiose féline sont conseillés pour éviter ces problèmes de santé.
  • La vermufigation permet d'éliminer les parasites et ainsi d'éviter leur propagation.
  • L'hygiène. Un nettoyage complet et minutieux de sa litière évite la propagation des vers, c'est essentiel.
  • Si votre compagnon tousse jusqu'à se faire vomir seulement pour éjecter ses boules de poils, le meilleur moyen d'éviter cela est de le brosser régulièrement. Ces séances de toilettage doivent être des moments de plaisir partagés et non subis. Pour plus de simplicité, il est conseillé d'habituer votre chat dès son plus jeune âge à ces brossages. 

 

Un chat qui tousse doit être surveillé de près. Cela peut être passager et sans gravité. Malgré cela, cette toux peut être le symptôme de maux bien plus graves. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter un vétérinaire. 

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : Pixabay