layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Soins et entretien

Pour un poil de chat… sans nœuds

Pour un poil de chat… sans nœuds

Article publié le : 07/02/2018

Les chats à poil mi-long ou long - et même ceux à poil court - demandent une certaine attention. Non seulement pour éviter les nœuds, mais aussi pour la beauté de l’animal, tout simplement. 


Choisir un chat impose de se renseigner sur son entretien. En effet, un persan, par exemple, sera plus exigeant que tout autre chat à poil mi-long ou court. Car aucun chat ne se passe d’un minium de brossage. 


Les poils courts ne sont en effet pas dispensés d’un entretien régulier. Ces moments que vous consacrerez à votre chat – l’idéal est de l’habituer très rapidement à être brossé – constitueront des moments de complicité. Vous pouvez en faire une sorte de jeu, avec récompenses, caresses et félicitations à la clef ! 


Le brossage n’est pas très contraignant, mais il faut s’y tenir. Les bourres et les nœuds sont non seulement disgracieux mais peuvent aussi faire souffrir l’animal. 


Un gant, une carde ou une étrille


Côté matériel, chez les chats à poil court, vous pouvez utiliser un gant ou bien encore une étrille en caoutchouc. Chez ceux à poil mi-long ou long, vous choisirez une carde. Il s’agit d’une brosse à picots très souples. Un peigne (dents fines et/ou espacées) viendra compléter la panoplie. 


Le rythme des brossages sera bien entendu fonction de la nature du poil : de mensuel pour le court (rythme accentué en période de mue), il s’établit à une fois par semaine en moyenne pour le mi-long et à deux fois pour le long. Il deviendra quotidien lors des mues. 


Le plus facile est de poser le chat sur une table afin qu’il soit à votre hauteur. Commencez par l’arrière de l’animal, en brossant dans le sens du poil puis en remontant. Passez ensuite au peigne. N’oubliez pas les culottes et le derrière des oreilles. 


Les nœuds seront démêlés à l’aide des doigts sans avoir recours au début au peigne sous peine de lui faire un beau trou dans sa fourrure ! En cas de nœuds « serrés » – ce qui ne devrait pas arriver – il faudra alors s’aider de petits ciseaux en faisant très attention. La peau du chat est très fine.


Il arrive chez les maîtres les moins attentifs pour leurs chats que, faute d’entretien, ces derniers doivent être tondus. Cela est regrettable. Mieux vaut alors trouver un bon toiletteur car si les nœuds sont pratiquement « collés » à la peau, la technique est délicate. On se retrouve ensuite avec un chat nu. 



Lorsqu’il avale des boules de poil

Les chats qui sortent peu voire pas du tout subissent moins les variations de température que d’autres. Ils peuvent donc perdre leur poil de manière plus régulière tout au long de l’année en dehors des périodes « traditionnelles » de mue. 


Souvent, les chats se lèchent. La formation des boules poils qu’ils ingèrent (on les nomme « trichobézoards ») peut alors être source de troubles comme des vomissements ou de la constipation.



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Vomissement Laver son chat Constipation Toilette
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure