layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Cavalier King Charles : le petit roi de la compagnie

Cavalier King Charles : le petit roi de la compagnie

Article publié le : 02/07/2021

Tendre, très équilibré, joueur, fidèle, le Cavalier King Charles a vraiment toutes les qualités. Son seul défaut est… d’aimer tout le monde !

Voilà un chien sans soucis. Tendre, très équilibré, joueur, fidèle… il a vraiment toutes les qualités. Son seul défaut est… d’aimer tout le monde ! Ne voyant nul part le danger, un chien agressif par exemple, son maître doit parfois prendre garde. Rayon de soleil de la famille, ce chien se destine à toutes sortes de foyers. 

C’est un chien de compagnie que vous recherchez, qui soit à la fois câlin, extrêmement gentil, éveillé, dynamique ? Vous recherchez un chien facile à éduquer et qui ne pose aucun problème particulier ? C’est alors vers le Cavalier King Charles qu’il faut vous tourner. 

Que vous habitiez en ville ou à la campagne, en maison ou en appartement, cela ne sera absolument pas une contrainte pour ce chien qui jouit d’une grande faculté d’adaptation. 

S’il est bien un petit chien au grand cœur, c’est le Cavalier King Charles. Son regard ne le trahit d’ailleurs pas et on peut lire dans ses yeux l’océan de gentillesse qui inonde ce chien fait et taillé pour la compagnie. 

Le Cavalier King Charles est de la famille des épagneuls, qui sont tous réputés pour cette extrême docilité. Il en a donc hérité et depuis des générations, il ne fait pas preuve d’avarice pour la dispenser autour de lui. 

Tout le monde trouve grâce à ses yeux : ses maîtres en tout premier lieu, sans qui il ne pourrait pas vivre. Sans être particulièrement collant, il recherche leur compagnie à la fois pour se rassurer, mais aussi en leur témoignant par quelques léchouilles, mouvements de queue immodérés, câlins sur les genoux, etc. tout l’amour qu’il leur porte. 


Une joie de vivre contagieuse


Les autres membres de la famille ensuite et les enfants en particulier. Il cohabite avec les bambins avec une harmonie qui fait plaisir à voir. Tellement doux, patient et gentil qu’il est important de réfréner les plus turbulents d’entre eux, car il est prêt à subir bien des tracasseries de leur part. 

Enfin, les autres animaux : chats, poissons rouges, oiseaux, rongeurs… il leur ouvre toutes grandes les pattes et grand son cœur.

Qu’ils vivent sous le même toit que lui ou bien qu’ils soient simplement de passage, ses hôtes et ses colocataires peuvent être rassurés de l’accueil qu’il leur sera fait et des bons rapports qui s’instaureront avec lui. 

Un papillon qui virevolte, un caillou dans l’eau, une brindille de paille qui se courbe sous le vent… un rien amuse le Cavalier King Charles.

Tout est pour lui prétexte à satisfaire sa curiosité et est une invitation au jeu. Joyeux, enjoué et joueur, il est en permanence de bonne humeur.

Il faudrait vraiment une grosse contrariété pour altérer cette joie de vivre qui est très contagieuse : en effet, il la communique sans compter à son entourage.   


Sa carte d’identité

Pays d’origine : Grande-Bretagne

Taille : non précisée dans le standard, de 32 à 36 cm environ (indicatif).

Poids : de 5,4 à 8 kg. 

Poil : Poil : long, soyeux, sans boucles.  On admet une légère ondulation.  Franges abondantes.

Couleurs : noir et feu, rubis, blenheim, tricolore. 


Conseils d’éducation

Ce n’est pas parce que c’est un grand gentil qu’il faut faire l’impasse sur son éducation ou être laxiste. Mais il apprend vite et bien. 

Pas dominant pour deux sous, il ne cherche pas à prendre la place du « chef ». Pour lui, la vie est réellement un long fleuve tranquille sur lequel il se laisse embarquer. 

Cette propension à trouver tout le monde beau et gentil lui joue parfois même des tours : il est capable d’aller au devant des chiens trois fois plus gros que lui sans une once de méfiance, pour jouer une fois de plus ou bien faire connaissance. 

De même, il accueillerait avec la même délicatesse que celle dont il fait preuve pour les siens les premiers cambrioleurs venus dans sa maison ! Pour cette raison, gare à ne pas le laisser seul dans un jardin : il est en effet capable de suivre tout le monde dès qu’on lui dit le moindre mot doux ! 


Santé et entretien

Son entretien n’est absolument pas. Un bon brossage régulier est suffisant, en prenant soin d’insister au niveau des oreilles et de la queue. 

Un bain pourra être donné lorsque c’est nécessaire en utilisant un shampoing adapté. 

Comme chez toutes les races à oreilles tombantes, il conviendra de les inspecter régulièrement, surtout s’il va fureter dans les sous-bois ou les broussailles afin de veiller à ce que des saletés ou les épillets ne viennent pas s’y loger. 

Il faut également lui nettoyer le coin des yeux. La petite tendance qu’ils ont à couler pourrait en effet laisser quelques marques disgracieuses à la longue. Un peu de vaseline sous l’œil permettra d’éviter cette oxydation en rendant le poil de cet endroit imperméable. 

Enfin, surveillez son hygiène buccale, car l’on note chez certaines lignées une propension des dents à s’entartrer plus rapidement que chez d’autres. 

Une maladie cardiaque héréditaire est apparue depuis quelques années dans la race : une dégénérescence de la valve mitrale, appelée outre manche la dysplasie de la valve mitrale (MVD). Il est important de choisir un bon élevage et demander les résultats des tests des géniteurs.


Il aime…

- Tout le monde, sans distinction. 

- La vie, un rien l’amuse. 

- Les câlins et il les rend au centuple. 

… il n’aime pas

- La solitude. 

- La brutalité et l’injustice dans son éducation. 

- Etre dissocié du noyau familial.  




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : Chantal Tranchant  - Elevage La Fieffe au songeur - www.fieffeausongeur.com - Fotolia.com

Race de chien

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure