Claude Pacheteau

Un vaccin contre la leishmaniose chez le chien

La leishmaniose chez le chien est une maladie grave.  Un vaccin est disponible pour aider à prévenir cette maladie. À quels chiens s'adresse la vaccination, à partir de quel âge et selon quel protocole ? Quel est l'efficacité et les autres mesures de prévention à prendrepour éviter tout risque de contamination ? Toutes les réponses dans cet article.

La leishmaniose canine : c'est quoi au juste ?

leishmaniose chien sud France

La leishmaniose canine est une maladie parasitaire grave transmise par le phlébotome, un petit insecte volant, via la piqûre. Elle est causée par un parasite microscopique, le Leishmania infantum.La période d'activité des phlébotomes s'étend d'avril à octobre.

Cette maladie est particulièrement présente dans le pourtour méditerranéen et peut provoquer des symptômes variés chez le chien, allant de troubles cutanés à des affections viscérales.

À noter que sous l'effet du réchauffement climatique, l'insecte responsable de la leishmaniose gagne du terrain et remonte aussi bien désormais vers le Nord où sa présence a été signalée. 

La transmission de la leishmaniose se fait lors de la saison chaude, de mai à octobre, lorsque les phlébotomes sont actifs. Les zones rurales, notamment les régions rurales rocailleuses, sont des lieux de prédilection pour ces moustiques qui se reproduisent dans les murs en pierre sèche et les tas de bois.

Malgré la présence de ces vecteurs, tous les chiens ne sont pas égaux face à la maladie. Certains facteurs peuvent augmenter le risque d'infection :

- Les chiens à la peau fine ou à poils courts sont plus vulnérables aux piqûres.

- Les chiens âgés ou affaiblis sont plus susceptibles de développer la maladie une fois infectés.

Si elle n'est pas détectée et traitée à temps, la leishmaniose canine peut être fatale pour l'animal. Il est également à noter que la leishmaniose est une zoonose, c'est-à-dire une maladie qui peut être transmise de l'animal à l'homme, ce qui souligne l'importance de la prévention de cette maladie. La contamination humaine peut survenir également par la piqûre de l'insecte. 

Pourquoi vacciner son chien contre la leishmaniose

vaccin leishmaniose chien

Pas de traitement définitif

La vaccination contre la leishmaniose est une étape cruciale dans la protection de votre chien contre cette maladie grave potentiellement mortelle. Bien qu'aucun traitement définitif n'existe pour la leishmaniose, la vaccination permet de prévenir l'apparition de la maladie. Et évite ainsi de lourdes séquelles imposant un traitement à vie coûteux. 

En effet, le vaccin stimule le système immunitaire de l'animal, lui permettant de se défendre efficacement contre le parasite responsable de la leishmaniose lors d'une piqûre de phlébotome. Il est à noter que le vaccin est préventif et non curatif : il ne peut pas guérir un chien déjà atteint de la maladie.

Un test au préalable 

Par conséquent, un test préalable pour vérifier que l'animal n'est pas déjà porteur de la leishmaniose est indispensable avant de procéder à la vaccination. La vaccination réduit significativement le risque d'infection, surtout dans les régions à risque d'exposition au phlébotome.

Protocole : quand faire vacciner son chien contre la leishmaniose, à quel âge et quels rappels ?

Les vaccins contre la leishmaniose sont généralement administrés aux chiens à partir de 6 mois, après un dépistage négatif de la maladie. Le protocole d'immunisation active varie en fonction du vaccin choisi. Il en existe deux à l'heure actuelle

L'un fonctionne en stimulant l'immunité du chien contre le parasite Leishmania infantum avec pour protocole de vaccination trois injections espacées de 3 semaines, à partir de l'âge de 6 mois, suivi d'un rappel annuel.

Avant le début de ce protocole, il est essentiel de réaliser un test pour s'assurer que le chien n'est pas déjà infecté par la maladie.

Le second vaccin utilise une protéine recombinante qui ne nécessite pas d'adjuvant pour stimuler la réponse immunitaire avec une seule primo-injection, suivie d'un rappel annuel. L'immunité du chien commence à se développer 4 semaines après la première injection. Ce changement dans le protocole vise à faciliter le processus de vaccination et à augmenter le taux d'adoption de la vaccination par les propriétaires de chiens. Il est toujours recommandé de vacciner les chiens à partir de l'âge de 6 mois, après un dépistage négatif de la maladie.

Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour un protocole vaccinal personnalisé, en fonction de l'âge, de l'état de santé et du mode de vie de votre chien.

Les effets secondaires et réactions au vaccin

Comme tout médicament, le vaccin contre la leishmaniose peut causer des effets secondaires, mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il est dangereux. Les autorités sanitaires évaluent les potentiels risques pour l'animal avant sa commercialisation.

Les effets secondaires les plus couramment observés comprennent :

- Réactions locales au point d'injection : une douleur ou l'apparition d'un nodule peuvent survenir à l'endroit de l'injection. Ces réactions disparaissent généralement d'elles-mêmes après quelques jours.

- Syndrome fébrile transitoire : une augmentation temporaire de la température de l'animal peut être observée après la vaccination.

- Troubles digestifs : certains chiens peuvent présenter des vomissements ou de la diarrhée suite à la vaccination.

L'efficacité du vaccin 

L'efficacité du vaccin contre la leishmaniose est variable. Selon plusieurs études, le vaccin peut réduire le risque d'infection par 4. Cependant, il n'offre pas une protection totale et un chien vacciné peut contracter la maladie.

Il est important de rappeler que le vaccin ne doit pas être administré aux chiens déjà infectés  (individus porteurs) par le parasite. Un dépistage préalable est donc nécessaire pour garantir l'efficacité du vaccin. Il peut être réalisé par un vétérinaire et permet de s'assurer que le chien n'est pas déjà porteur de la maladie.

En plus de la vaccination, il est recommandé de renforcer le système immunitaire du chien. 

Prix de la vaccination et coût annuel

prix vaccin leishmaniose chien

La vaccination contre la leishmaniose représente un certain investissement financier. Le prix d'une primo-injection varie généralement entre 180 et 200 € selon le vétérinaire et la région. Après cette première injection, un rappel annuel est nécessaire pour maintenir l'immunité du chien, dont le coût se situe entre 70 et 80 €

Il faut noter que ces prix peuvent fluctuer en fonction du vaccin choisi. Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour obtenir une estimation précise du coût de la vaccination pour votre chien.La mutuelle pour chien permet de financer les frais de cette vaccination. Ainsi, le budget prévention tel que proposé par Santévet dans toutes ses formules d'assurance pour chien peut être être utilisé. Cette somme d'argent est renouvelée automatiquement chaque année et concerne, entre autres, les produits de soin et d'entretien mais aussi certains actes. le maître peut l'utiliser chez le vétérinaire de son choix. 

Comment éviter la leishmaniose chez le chien et le protéger ?

chien leishmaniose

La prévention de la leishmaniose chez le chien ne se limite pas à la vaccination. Lutter contre le moustique phlébotome, vecteur de la maladie, est aussi une nécessité. Cette lutte peut être complexe mais plusieurs méthodes existent :

- Utiliser des insecticides topiques, sous forme de colliers, pipettes (spot on) ou sprays, qui ont un effet répulsif sur les phlébotomes. Le vétérinaire vous recommandera les produits répulsifs spécifiques les mieux adaptés. 

- Éviter les sorties de votre chien durant les heures d'activité du phlébotome, c'est-à-dire au lever et au coucher du soleil.

- Protection de l'environnement du chien en contrôlant les zones de reproduction du phlébotome, souvent situées dans les endroits frais et humides. Les phlébotomies sont aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur des maisons.

 

En conclusion :

La lutte contre les moustiques et la vaccination sont les deux principales mesures de prévention contre la leishmaniose chez le chien. Cette maladie grave transmise par un insecte doit inciter les maîtres résidant dans les zones les plus exposées (le Sud de la France) ou s'y rendant pour les vacances, d'envisager de faire vacciner leur chien. Tous les conseils peuvent être obtenus auprès du vétérinaire. 

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF