layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces des chiens

Tiques du chien : comment les retirer en toute sécurité

Tiques du chien : comment les retirer en toute sécurité

Article publié le : 08/07/2022

La tique est un parasite externe et très résistant qui  va s'accrocher sur la peau de votre  chien durant une promenade  pour se nourrir de son sang. Pourvues de pièces buccales acérées et de crochets, elles peuvent rester accrochées pendant des jours et même des semaines si vous n’y faites pas attention. Quel est le risque pour le chien ? Comment retirer une tique correctement et en sécurité pour le chien ? En  vous y prenant de la bonne façon, vous allez voir que c’est finalement assez simple.

La tique : qu’est-ce que c’est ? 

La tique est un acarien géant, qui mesure entre 3 mm et 1 cm. Elles sont très présentes au printemps et en automne, (mais le risque existe toute l’année) surtout dans les jardins, parcs, forêts, en résumé les endroits où les herbes sont hautes. Lors de promenades, la tique se fixe sur le chien pour se nourrir de son sang. Il existe en France trois genres de tiques :

- Ixodes : tique présente dans l’ensemble du territoire français

- Dermacentor : elle vit davantage dans les prés et bords de rivières, par contre on la rencontre peu au sud-est de la France

- Rhipicephalus : on la trouve beaucoup dans les chenils et jardins et surtout dans le sud est de la France

La tique s’accroche au pelage de l’animal et va rechercher une zone où la peau est plus fine (les oreilles, le cou…) pour se fixer et prendre son repas.

Les tiques représentent de vrais risques pour votre chien à cause des maladies qu'elles peuvent transmettre.  Il est donc indispensable de protéger votre chien (ou votre chat) contre ce parasite !

Pourquoi faut-il retirer les tiques ?

Il est important d’inspecter votre chien au retour de chaque promenade pour vérifier son pelage et s’assurer qu’une tique n’a pas élu domicile dans son pelage, car  les tiques sont responsables de maladies graves :

- la piroplasmose : c’est une pathologie très fréquente avec environ 140 000 cas chaque année. La salive de la tique transmet un parasite qui détruit les globules rouges du chien, ce qui provoque des dommages importants sur les organes vitaux. Ils peuvent être mortels si rien n’est fait.

- la maladie de Lyme : cette maladie est commune à l’homme et au chien. Elle est difficile à diagnostiquer et peut se déclarer plusieurs mois après la piqûre de tique et peut laisser de grosses séquelles (troubles articulaires, neurologiques ou cutanés)

- l’ehrlichiose : cette maladie peut être mortelle. Les bactéries véhiculées par la tique se multiplient dans le sang et provoquent  une forte fièvre et des  hémorragies. 

Comment retirer une tique accrochée sur mon chien ?

Si vous constatez qu’une tique est accrochée à votre chien, il faut la retirer au plus vite. Idéalement, il faut utiliser un accessoire très pratique : le crochet anti-tique. Il vous permet de retirer la totalité de la tique. Surtout ne la retirez pas à la main, ou avec une pince à épiler, car une partie peut rester dans la peau de votre chien.

Procédez ainsi :

- Commencez par installer votre chien bien au calme et écartez ses poils de façon à dégager la tique. Mettez des gants par sécurité.

- Insérez le crochet entre la peau du chien et la tique

- Faites plusieurs tours de crochet (comme si vous vissez quelque chose), mais sans tirer sur la tique. Elle va se décrocher toute seule après quelques tours

- Vérifiez bien que la totalité de la tique a disparu de la peau de votre chien puis désinfectez la zone concernée avec une lotion désinfectant pour chien

- Faites de même et passez-vous les mains au gel hydroalcoolique

- La tique doit être emprisonnée dans du ruban adhésif ou une boite hermétique et jetée à la poubelle

Si vous n’avez pas le matériel ou si vous ne vous sentez pas capable de retirer la tique de votre chien, rendez-vous d’urgence chez le vétérinaire

Pour protéger votre chien et limiter le risque qu’il attrape des tiques, il faut agir à titre préventif. Il existe des traitements antiparasitaires (pipettes, spray ou colliers) qui sont très efficaces que vous prescrira votre vétérinaire et qu'il choisira en fonction du mode de vie de votre compagnon.

L'achat de ces traitements indispensables peuvent être financé à l'aide du budget prévention contenu dans toutes les formules d'assurance pour chien telles que proposées par SantéVet. 

Attention, il est nécessaire de les renouveler régulièrement.  Il existe aussi des produits sous forme de spray à vaporiser dans le panier du chien. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Fotolia, Pixabay

Tique Piroplasmose Maladie de lyme Antiparasitaire

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure