layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Reconfinement avec son animal: quelles mesures respecter ?

Reconfinement avec son animal: quelles mesures respecter ?

Article publié le : 09/11/2020

Dans son allocution télévisée du 28 octobre 2020, le Président Emmanuel Macron a décidé, face à seconde vague due à la propagation inquiétante de la Covid-19, qui sera d’après ses propos « sans doute plus dure et meurtrière que la première », le reconfinement de la France à compter du jeudi 29 octobre minuit et au moins jusqu’au 1er décembre. Comment sortir son chien, se déplacer sur notre territoire ? Comment allez chez le vétérinaire ? Comment acheter la nourriture pour son chien, chat ou NAC ? Est-il possible de récupérer un chiot, un chaton ou un NAC réservé chez un éleveur ou un particulier ou encore aller dans un refuge ou une association pour adopter un animal ? Devrons-nous, pour ceux dont le métier le rend possible, de nouveau télétravailler ? Autant de questions qui... se reposent.  Les mesures, qui seront précisées par le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse donnée à 18h30 ce jeudi, seront sensiblement les mêmes qu’au printemps dernier. Du moins celles qui concernent nos animaux de compagnie. Voici à quoi les maîtres doivent de nouveau se plier, ce qui est autorisé ou non.

Le couperet est de nouveau tombé ce mercredi soir 28 octobre 2020 à 20h00 lors de l’allocution télévisée du Président Emmanuel Macron. Sans grande surprise, car l’on s’y attendait compte tenu de l’évolution de l’épidémie due au virus de la Covid-19, il a décidé de confiner de nouveau la France à compter de la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre. Et ce au moins jusqu’au 1er décembre.

Si les modalités précises de ce nouveau confinement seront annoncées jeudi par le premier ministre, Jean Castex, lors d’une conférence de presse le jeudi à 18h30, le président a d’ores donné les grands contours. Concernant vos animaux de compagnie et tout ce qui peut impacter la vie à leurs côtés voici ce qui sera autorisé, interdit et obligatoire.

Comment sortir son chien lors du reconfinement ?

Tout comme lors du premier confinement, il sera possible de promener son chien en respectant les gestes barrières. Vous devrez être seul et ne pas vous regrouper sur la voie publique. Les sorties seront autorisées jusqu’à 1 kilomètre de son domicile, pour une durée d’une heure maximum. Si vous emmenez vos enfants à l’école, une attestation spécifique sera nécessaire. Cela peut-être l’occasion de vous déplacer avec votre chien.

Faudra-t-il une attestation pour sortir son chien, aller chez le vétérinaire, acheter de la nourriture pour son animal de compagnie ?

Oui. L’attestation de déplacement dérogatoire sera obligatoire. Elle sera valable 1 heure. Cette attestation à remplir donc lors de chaque sortie, c’est-à-dire au moins 2 fois par jour lors des sorties du chien, sera téléchargeable sur internet dès ce jeudi 29 octobre au soir, sur le site du ministère de l'Intérieur et pourra également être remplie directement via l'application TousAntiCovid.

Cette attestation sera également nécessaire pour aller acheter par exemple de la nourriture pour votre animal de compagnie. En toute logique, tout comme lors du confinement du printemps derniers, les magasins spécialisés vendant de la nourriture pour animaux de compagnie resteront ouverts. Attention, ceux installés dans les galeries marchandes des centres commerciaux seront fermés.

Pour se rendre chez le vétérinaire pour acheter des médicaments, des produits de soin et/ou d’entretien, de la nourriture… l’attestation de sortie sera là aussi obligatoire. Mieux vaudra, comme lors du premier confinement, téléphoner pour prévenir votre vétérinaire de votre passage. Au printemps dernier, les actes ne relevant pas d’une urgence vétérinaire avaient été déprogrammés. Et il était obligatoire de téléphoner avant de vous rendre dans une clinique en urgence. 

 

Dans un communiqué en date du 29 octobre 2020, le  Conseil national de l'Ordre des vétérinaires explique que « les conditions ont sensiblement évolué depuis mars ». Les interventions n’engageant le pronostic vital d’un animal de compagnie avaient alors été suspendues (vaccination, stérilisation, identification…). Ce qui n’est donc plus normalement le cas désormais. Mais de rappeler ses recommandations « pendant la période de confinement mais aussi au-delà, que ce soit sur les lieux d'élevage, au domicile des clients ainsi que dans les établissements de soins vétérinaires :

- Appel préalable pour prendre rendez-vous,

- Accès régulé et sous condition de respect des gestes barrières,

- Limitation du nombre de personnes présentes et des contacts entre personnes,

- Distanciation,

- Port d'un masque homologué,

- Désinfection des mains par application de gel hydroalcoolique. »

 

Pourra-t-on se déplacer en France ou à l’étranger ?

Non. Le déplacement d’une région à l’autre est interdit, à l’exception des retours des vacances de la Toussaint, à précisé le Président de la République.

Les frontières restent ouvertes au sein de l'espace européen, et sauf exception les frontières extérieures demeurent fermées. A condition de pratiquer un test, les Français de l'étranger peuvent regagner le territoire.

Pourra-t-on aller récupérer un chiot, chaton ou NAC réservé chez un éleveur ou un particulier ou bien aller dans un refuge ou association pour adopter un animal ? 

Lors du précédent confinement, la solution était de faire à un transporteur animalier ou bien de faire appel à l'éleveur qui, pour celui qui est professionnel, pouvait se déplacer afin de vous le remettre. Les choses ont évolué avec le reconfinement. 

 

Dans un communiqué en date du 6 novembre 2020, la SCC (Société Centrale Canine) précise que « si vous êtes dans l’attente d’un chiot, votre éleveur pourra peut-être vous proposer une solution de livraison qui est la solution à privilégier. Si vous vous déplacez pour récupérer votre chiot préalablement réservé, vous devez pouvoir justifier de cette réservation, du rendez-vous avec l’éleveur et vous munir de l’attestation de déplacement dérogatoire (cas 2 – retrait de commande). »

C'est donc le princincipe du Click and Collect qui peut s'appliquer. Ce qui est valable pour les chiens l'est pour aller récupérer un chat ou encore un NAC si l'on suit cette directive. 

Pour ce qui est des refuges et associations afin d'adopter un animal : il faudra prendre rendez-vous à l'avance. Le système des "adoptions dématérialisées" (choix de l'animal au préalable sur Internet) devrait être possible comme au printemps dernier. Cette mesure avait été mise en place afin d'éviter la saturation des refuges, ces derniers craignant une augmentation du nombre des abadons. Tout cela reste à préciser pour l'heure. 

Peut-on se réunir en famille ?

Oui. Mais Emmanuel Macron a invité les Français à ne se réunir que dans le cadre de leur strict noyau familial. Et en respectant scrupuleusement les gestes barrières. Dans sa précédente allocution, il avait d’ailleurs évoqué la règle de 6 personnes maximum.

Faudra-t-il dans les secteurs où cela est possible de nouveau télétravailler ?

Obligatoire ou incité ? Jean Castex lors de sa conférence de presse a indiqué lors de son intervention à l’Assemblé Nationale le jeudi matin, que le télétravail serait, lorsque cela est possible et en fonction des accords d'entreprises, mis en place 5 jours par semaine. La ministre du Travail a précisié quant à elle que le télétravail " ne sera pas une option ". Chiens, chats et NAC vont donc de nouveau devoir réapprendre à vivre aux côtés des maîtres concernés par le télétravail.

Amener son chien au travail sera-t-il possible ?

Oui, dans les entreprises qui le permettent, sur autorisation de la direction et dès lors que cela ne gêne pas les autres employés. Pour se rendre au travail, il faudra toutefois disposer d'une attestation de son employeur pour pouvoir circuler avec ce motif. Elle est différente de l’attestation dérogatoire de déplacement.

 

A rappeler : Rien ne prouve à que les animaux participent à la propagation de la pandémie

Le bon sens veut de respecter certaines règles d’hygiène.

 

A lire également, nos conseils qui étaient en vigueur lors du premier confinement et qui seront les mêmes avec ce reconfinement

Confinement avec son animal: les bonnes pratiques à suivre

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure