layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Parasites du chien et chat : les aoûtats en 5 questions

Parasites du chien et chat : les aoûtats en 5 questions

Article publié le : 15/07/2021

Rassurez-vous, les aoûtats ne sont pas les parasites externes les plus dangereux pour les chiens et chats. Néanmoins, ils sont à l’origine de démangeaisons très inconfortables pour les animaux.

Non transmissibles à l’Homme qui peut également en être victime, les aoûtats ne portent pas si bien leur nom que cela. Effectivement, s’ils sont présents surtout en période estivale, il est possible qu’ils infestent votre chien ou chat plus tard… jusqu’en automne !

Qui sont les aoûtats ? Comment reconnaît-on leur présence ? Comment traiter les aoûtats chez le chien ou le chats ? Et surtout comment protéger vos compagnons préventivement ? 5 questions, 5 réponses pour tout savoir sur les aoûtats afin de vous préparer à éviter… ce mauvais souvenir de vacances ! Et d'anticiper. 

1 - Qu’est-ce qui caractérise les aoûtats ?  

Les aoûtats sont de minuscules acariens dont le nom scientifique est Trombicula autumnalis. L’infestation par les aoûtats se nomme : « trombiculose » dans le jargon vétérinaire.

Comme leur nom le laisser supposer, ces parasites se rencontrent principalement l’été, aux alentours du mois d’août.

Mais à la faveur du réchauffement climatique, il n’est pas rare qu’ils continuent de « sévir » plus tard dans la saison, voire jusqu’au début de l’automne.

Les aoûtats ne connaissant pas de frontières départementales ! Ils sont présents dans toute le France.

Où trouve-t-on des aoûtats ? Dans beaucoup d’endroits ! : les champs tout comme dans les jardins, les herbes

2 - Les aoûtats du chien et du chat sont-ils dangereux pour mon animal et transmissibles à l’homme ?

On ne peut pas dire que les aoûtats soient les parasites les plus dangereux pour les chiens et chats.

Toutefois, il faut prévenir et lutter contre toute forme d’infestation, car les aoûtats sont source d’inconfort pour l’animal. Responsables de démangeaisons, ils peuvent conduite le chien ou le chat à se lécher, mordiller, gratter de manière excessive. Si l’on n’y prend pas garde, cela peut occasionner l’apparition de plaies, d’inflammations qu’il faudra, en plus du traitement visant à éliminer les aoûtats, soigner.

On peut noter dans de rares cas une réaction allergique chez des chiens et chats plus sensibles que d’autres avec le risque d’un œdème de Quincke, une urgence vétérinaire. Une réaction qui est due à l’enzyme injectée

Contrairement aux tiques qui aspirent le sang de leur hôte, les aoûtats injectent des enzymes. Celles-ci permettent la digestion des cellules de la peau dont les aoûtats se nourrissent.

Les aoûtats apprécient les espaces interdigités, le pavillon des oreilles ou encore les plis de la peau. Mais elles peuvent être présentes sur toute autre partie du corps du chien ou du chat.

Les humains n’échappent pas aux aoûtats et pour qui en a attraper, ils savent combien cela est désagréable.

En revanche, les aoûtats ne passent pas du chien ou chat à l’homme. Il faut malgré tout rester prudent.

3 - Comment repérer la présence d’aoûtats chez mon chien ou chat ?

Première chose qui doit attirer votre attention : la propension qu’a votre chien ou chats à se gratter. Mais cela n’est pas spécifique à la présence d’aoûtats.

En inspectant votre compagnon, vous pourrez facilement détecter la présence d’aoûtats. En effet, leur apparence est caractéristique.

Les aoûtats  « attaquent » en groupe, ce qui rend ce parasites microscopique plus facilement détectable. Leur couleur orange et leur aspect « poudre » sont par ailleurs typiques. Les aoûtats forment de petits grains de 0,5 à 1mm !

Comme vous le faites afin de vous assurer de l’absence de tiques, de puces… une inspection régulière de votre compagnon est recommandée afin de détecter la présence d’aoûtats.

4 - Comment traiter les aoûtats chez le chien et le chat ?

Il existe des traitements acaricides. Ils ont à appliquer localement. Il est souvent nécessaire de renouveler plusieurs fois les applications afin d’obtenir de bons résultats.

Demandez conseil à votre vétérinaire ou à son équipe directement à l’accueil de votre clinique. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter.

5 - Comment prévenir l’infestation par les aoûtats chez le chien et le chat ?

Il existe de nombreux traitement anitparasitaire externes qui permettent de lutter à la fois contre les puces et les tiques et également les aoûtats. 

Afin de traiter votre chien ou votre chat avec le traitement adapté, il est prudent de vous adresser à votre vétérinaire. Il ne faut jamais oublier que l’on ne traite pas un chat avec le même produit qu’un chien. Cela pourrait être très dangereux. Dans le cas d’une cohabitation, chaque animal doit avoir son propre antiparasitaire.

A noter que l’assurance santé pour chien et pour chat telle que la propose SantéVet permet de disposer dans toutes ses formules d’un budget prévention.

Cette somme renouvelée chaque année vous permet de financer, entre autres, l’achat des antiparasitaires pour votre chien et/ou chat.

Astuce : 

Vous disposez d’un jardin ? Afin de limiter la présence des aoûtats, il est conseillé de tondre votre pelouse le plus court possible suivi d’un bon arrosage. Vous pouvez également planter de la citronnelle, de la sauge officinal ou de la mélisse qui ont des propriétés répulsives.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Tique Anti-puces Allergie Antiparasitaire

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure