layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Chihuahua, labrador, bâtards: les chiens préférés en Suisse

Chihuahua, labrador, bâtards: les chiens préférés en Suisse

Article publié le : 07/04/2021

Comme en France, le chihuahua est de plus en plus apprécié en Suisse. Le service gérant l’identification des animaux donne le classement des races préférées de nos voisins helvétiques.



L’ANIS (Animal Identity Service) gère l’identification des animaux de compagnie en Suisse. Cette société anonyme à but non lucratif appartient à la Protection suisse des animaux (PSA) et à diverses autres organisations.

Selon ses dernières statistiques, sur les quelque 45 000 chiens inscrits dans la banque de données, on dénombrait fin 2013 38 801 labradors.

Les chiens bâtards arrivent en seconde position, suivis du yorkshire terrier, border collie puis Jack Russel terrier.


Les petits chiens ont la cote en Suisse


Si le chihuahua n’arrive qu’à la 6eme place du classement des chiens préférés des Suisses, il figure cependant en tête en termes de nouvelles inscriptions (3 669).

Tout comme en France, les petits chiens de compagnie ont la cote chez nos voisisns helvétiques.

Ainsi, le bouledogue français compte aussi parmi les races préférées. « Notre » bouledogue est passé en Suisse de la 25e place en 2012 à la 15e en 2013.


Les Suisses achètent de plus en plus leur chien à l’étranger


L’ANIS déplore toutefois que « toujours plus de chiens sont achetés à l'étranger : 46,5% des 22 582 nouveaux inscrits en 2013 ». Une évolution qu'ANIS juge « problématique, sachant qu'une partie de ces chiens proviennent d'élevages de masse peu soucieux de la protection des animaux ».

Les Jurassiens (26e et dernier canton de Suisse) sont ceux qui sont les plus importants possesseurs de chiens en Suisse : Sur 1 000 habitants, 126 en détiennent un dans le dernier-né des cantons. Loin derrière on trouve les Appenzellois de l'extérieur (87), les Soleurois (85) ou les Vaudois (83).

A l'autre extrémité, « ce sont plutôt des cantons urbains, à l'instar de Bâle-Ville (27) ou Zoug (37). Les taux dans les autres cantons romands sont de 75 pour 1 000 à Fribourg, 62 à Genève, 70 à Neuchâtel et 71 en Valais. Les chiens sont plus nombreux par habitant que les chats dans tous les cantons, sauf Bâle-Ville et Schaffhouse », précise encore ANIS dans son rapport.

A noter que quelque 5, 6 % des maîtres ont souscrit une assurance santé animale pour leur compagnon, contre 5 % des Français.


Voyager en Suisse avec son chien, chat et furet


Depuis le 1er janvier 2007, tous les chiens vivant en Suisse doivent être identifiés par puce électronique (transpondeur) et être enregistrés dans la banque de données ANIS.

La coupe de la queue (caudectomie) et la coupe des oreilles (otectomie) est interdite en Suisse, de même que, depuis juin 2002, l’entrée en Suisse de chiens essorillés ou écourtés.

Toutefois, ces interdictions comportent deux exceptions : les étrangers peuvent passer des vacances en Suisse avec un chien essorillé ou à queue écourtée.

Les personnes qui viennent s’établir en Suisse peuvent y amener leur animal même essorillé ou écourté.

Pour voyager avec son chien, chat, furet en Suisse, l’animal devra disposer d’un certificat antirabique de plus d'un mois et de moins d'un an. Celui-ci est en France délivré par le vétérinaire qui en atteste dans le passeport européen de l’animal.

En outre, un certificat de bonne santé pour les animaux de moins de 5 mois sera exigé. C'est là aussi le vétérinaire qui fournira cette attestation.

Pour en savoir plus : ovf.admin.ch /


SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : 123rf

Race de chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure