layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Chiens préférés des Français en 2015 : quelles tendances ?

Chiens préférés des Français en 2015 : quelles tendances ?

Article publié le : 14/11/2018

Depuis ces 5 dernières années, le nombre de chiens de pure race continue sa progression. Même si la population féline a pris les devants sur la population canine. En 2014, selon les dernières statistiques de la SCC (Société centrale canine), 218 320 chiens de pure race ont été enregistrés au LOF (Livre des origines français) dont elle a la gestion. Quelles sont les tendances ? 

 

Chaque année, la SCC (Société centrale Canine) rend compte du nombre des naissances des chiens de pure race. Des chiens qui sont inscrits sur le LOF (Livre des origines français) dont la SCC assure la tenue et la gestion.

En 2014, pas de surprise pour la première place du Top 20 : le berger allemand est indétrônable avec 11 192 naissances.

Le berger belge va-t-il prochainement détrôner le berger allemand ?

La famille des bergers belges arrive comme l’an dernier en deuxième place. Mais fait notoire, elle dépasse la barre des 10 000 inscriptions pour s’établir à 10 306 naissance (9 614 l’année précédente). Le berger belge se rapproche donc de plus en plus du berger allemand. Avec toujours en tête le malinois qui totalise dans sa « famille » 8 096 naissances à lui seul. Va-t-il finir par devenir n° 1 ? les paris sont lancés.

Comme en 2013, le golden retriever conserve la troisième place (8 826 naissances), même si son cheptel encaisse une légère baisse (9 069 naissances en 2013).

C’est à partir de la quatrième place que les tendances évoluent. Et que les changements sont notables.

 

Amstaff : en 4e position malgré la loi sur les chiens dits dangereux

C’est l’American Staffordshire terrier qui crée la surprise et se hisse en quatrième position, fort de ses 8 575 naissances en 2014, (+ 16% par rapport à 2013 où il était en 6e place).

Une revanche pour une race « malmenée » et qui a subi de plein fouet la loi des chiens dits dangereux. Mais ce pied de nez à la législation et ce succès ne sont pas pour rassurer les amateurs de la race.

Staffie : des naissances en hausse de… 269% sur 5 ans

Nul doute que cette progression a aussi « profité » à son cousin et ancêtre le Staffie (Stafforsdshire bull terrier). Le voilà qu’il passe pour sa part de la 13e à la 8e place du Top 20 (6 510 naissances, + 25% par rapport à 2013 et… 269% par rapport à 2009). Une envolée qui n’est pas elle non plus toujours bien accueillie par les défenseurs de la race qui préféraient que le staffie reste en dehors de tout phénomène de mode. .

La mode et ses effets très souvent pervers et néfastes, d’autres races les subissent elles aussi. C’est le cas encore en 2014 du berger australien (8 352 naissances, contre 7 712 en 2013). S’il perd une place au Top 20, en passant de la 4e à la 5e, ce berger fait toujours partie des races montantes.

Le labrador qui regagne peu à peu du terrain (7 277 naissances) et le Cavalier King Charles (- 2 places avec 7 070 naissances) suivent dans ce classement.

Le petit chihuahua et le séduisant cane corso continuent de progresser

Le chihuahua, toujours très en vogue, maintient sa neuvième position (6 308 naissances). Alors que le bouledogue français, qui s’est fait ravir sa 8e place par le staffie, vient clore le Top 10.

De la 11e à la 13e place, on retrouve les mêmes : setter anglais, yorkshire terrier et cocker.

14e du classement, le cane corso (chien de cour italien) dont la progression se confirme encore en 2014 : 4 687 naissances (4 048 en 2013, + 16%). Il prend la place de l’épagneul breton, 15e du classement avec ses 4 683 inscriptions au LOF.

Jack Russel terrier : une prise de conscience de sa véritable nature ?

Le Jack Russel terrier sort en 2014 du Top 20. Peut-être les futurs maîtres s’interrogent-ils davantage avant de passer à l’acquisition de ce petit chien qui ne manque pas de tempérament. Les nombreuses mises en garde ont-elles finalement porté leurs fruits ?

Au 5 dernières marches du Top 20 (de la 16e à la 20e place), on retrouve enfin le beagle (4 225 naissances), le bouvier bernois (3 857), le teckel (3 635, dont 2 207 pour la variété poil dur, 880 poil long et le solde, 576, pour la variété poil ras), le berger de Beauce qui avec ses 3 364 naissances fait son retour dans le Top 20 ; puis le shih tzu (3 242 inscriptions au LOF).

 

Naissances de chiens de pure race en 2014 : le Top 20

1- Berger allemand (11 192)

2 – Berger belge (10 306)

3 – Golden retriever (8 826)

4 – American Staffordshire terrier (8 575)

5 – Berger australien (8 352)

6 – Labrador (7 277)

7 – Cavalier King Charles 7 070)

8 – Staffordshire Bull terrier (6 510)

9 – Chihuahua (6 308)

10 – Bouledogue français (6 224)

11 – Setter anglais (5 687)

12 – Yorkshire terrier (5 244)

13 – Cocker spaniel anglais (5 100)

14 – Chien de cour italien (4 687)

15 – Epagneul breton (4 683)

16 – Beagle (4 225)

17 – Bouvier bernois (3 857)

18 – Teckel (3 635)

19 – Berger de Beauce (3 464)

20 – Shih tzu (3 242))

Source : SCC (Société centrale Canine) ; entre parenthèses, nombre de chiens de pure race inscrits au LOF (Livre des origines français) en 2014.

 

Le rottweiler regagne ses lettres de noblesse

Si dans le deuxième groupe (celui dédié aux chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes - Chiens de Montagne et de Bouvier suisses et autres races), le cane corso domine et arrive en tête, on peut remarquer la progression du rottweiler. Depuis deux années consécutives, le nombre de ses naissances augmentent : 2 332 en 2014, contre 2 222 en 2013. Regagnant ses lettres de noblesse après avoir souffert de la loi sur les chiens dits dangereux et d’un effet de mode, il parvient ainsi à se hisser à la troisième place de son groupe, derrière le bouvier bernois et devant le boxer.

 

Les petits terriers ont-ils moins la cote ?

Le Jack Russel, petit chien qui cache bien son jeu et qui n’est pas, rappelons-le, un « simple » chien de compagnie qui se contenterait d’une vie sédentaire auprès d’un maître peu disponible, voit le nombre de ses naissances diminuer de 21% (5 244 naissances, contre 5 806 l’année précédente).

Le York, malgré ses 5 244 inscriptions et la troisième place de son groupe perd quant à lui 10% de ses naissances. Et le westie (1981) accuse une baisse de 11% de ses effecfifs. Les grands vainqueurs du 3e groupe (celui des terriers) sont l’amstaff et le staffie qui arrivent respectivement premier et second.

 

Chiens de compagnie : le cavalier reste le « king »

Dans le 9e groupe (chiens d’agrément et de compagnie), le Cavalier King Charles est en tête avec ses 7 070 naissances.

Suivent le chihuahua, qui dépassent en 2014 le bouledogue français (respectivement 6 308 et 6 224 naissances).

 

Une application pour s’informer et une autre pour trouver son chiot

Disponible dans l’offre Android et IOS ITunes, le Kiosque de la Centrale Canine offre aux cynophiles des centaines d’articles fournis par les 109 associations de race affiliées (clubs de race).

Cet outil de communication au service de l’élevage, permet aux amateurs de chiens de race, de découvrir la diversité des thèmes et la plus grande variété d’articles dédiés aux races canines reconnues.

Certains articles seront consultables par toute personne ayant téléchargé l’application, et d’autres seront « réservés » aux membres de l’association les ayant publié.

Cet outil de communication est géré par les clubs de race à partir de leur espace d’administration dans le site Chiens-Online.

Autre outil « formaté » pour les mobiles, le site «trouver un chiot» va pour sa part faire l’objet d’une vaste campagne interactive, essentiellement par le biais d’affiches (dans les salles d ’attente des cliniques vétérinaires, salons de toilettage, points de vente spécialisés, manifestations canines…).

Ces affiches possèdent un QR code. Il suffira, muni de son Smartphone, de le scanner.

Les races de chiens sont consultables à partir d’une liste alphabétique. Un Quizz permettra aussi d’aider les futurs maîtres à trouver leur race de chien. Mais aussi les élevages ayant des portées disponibles.

A défaut, l’internaute pourra prendre contact avec le club de race afin d’en savoir plus sur la race ou les races et variétés qui l’intéressent.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos (races) : Fotolia/123rf – L. Dauvois

Lof Race de chien Chien dangereux
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure