layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité des chiens

Chiens dits dangereux : que dit la loi ?

Chiens dits dangereux : que dit la loi ?

Article publié le : 25/02/2022

Il existe en France et ceci depuis 1999, une loi sur les chiens dits “dangereux”, qui sont classés en catégorie 1 ou 2. La première catégorie est constituée de chiens qui portent à leur maximum les potentialités agressives de ceux dont ils sont le croisement, désignés sous le terme de chiens d'attaque. Quant à la seconde catégorie, elle regroupe les chiens dits de garde et de défense. Les obligations et devoirs des maîtres et propriétaires de ces chiens sont définies dans la loi du 20 juin 2008. Quelles sont ces obligations ? Que devez-vous faire si vous souhaitez acquérir un chien catégorisé ?  C’est ce que nous allons voir juste après. 

Quelles sont les obligations pour les maîtres de chiens dits dangereux ? 

Rappel des chiens concernés :

- pour la catégorie 1, cela ne concerne pas les chiens de races (donc non inscrits au LOF), mais ceux qui ont les mêmes caractéristiques morphologiques que les Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier (chiens dits pit bulls ), les Mastiff (chiens dits boerbulls ), les Tosa.

- pour la catégorie 2  sont concernés les chiens de race Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier, de race Rottweiler, de race Tosa, mais aussi  les chiens inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l'agriculture (LOF) et qui se rapprochent morphologiquement des chiens de la race Rottweiler.

Toute une série de critères morphologiques permet de savoir si son chien est concerné par la loi sur les chiens dits dangereux.

Les propriétaires de chiens catégorisés ont, quant à eux, certaines obligations, ceci depuis 2009  :

- Ils doivent  être titulaires d’un permis de détention (délivré par la mairie). Ce dernier peut être obtenu après  l’obtention d’une attestation d’aptitude délivrée par un formateur habilité et après avoir suivi une formation de 7 heures, qui porte sur l’éducation et le comportement canins, mais aussi sur la prévention des accidents. À défaut de présenter ce permis, le propriétaire risque une amende de 750 euros. Si la situation n’est pas régularisée dans le mois qui suit, il risque alors jusqu’à 3 mois de prison, 3 750 euros d’amende et l’interdiction de détenir un animal de compagnie.

- Entre 8 et 12 mois, votre chien doit effectuer une évaluation comportementale auprès d’un vétérinaire habilité. En fonction du niveau de dangerosité, cette évaluation devra être renouvelée à intervalles réguliers.

Les conditions de la loi de 1999 restent d'actualité concernant le vaccin contre la rage, l’identification, le port de la muselière et de la laisse, lassurance responsabilité civile obligatoire et la stérilisation pour les chiens de 1ère catégorie. Cette dernière doit être attestée par un certificat vétérinaire

Quelles sont les interdictions pour les chiens dits dangereux ?

Interdictions chiens 1ère catégorie

Si vous êtes propriétaire d’un chien de 1ère catégorie, soit les chiens d'attaque,  il vous faut respecter certaines interdictions :

- Interdiction d’achat, de vente, de don, d’importation et d’introduction en France (sanction 6 mois de prison et 7 500  euros d’amende)

- Interdiction d’accéder dans les transports en commun, les lieux publics et dans les locaux ouverts au public, en dehors de la voie publique avec muselière et laisse (sanction 150 euros d’amende)

- Interdiction de rester dans les parties communes des immeubles collectifs (sanction 150 euros d’amende)

- Interdiction à un mineur, un majeur sous tutelle (sauf autorisation du juge), ou à toutes personnes condamnées pour violences, crimes ou  personnes dont le maire a retiré la garde d’un chien (code rural article L 211-13) de détenir un chien de catégorie 1 

Interdictions chiens 2ème catégorie

Les interdictions concernant les chiens de garde et de défense concernent surtout les déplacements, puisqu’ils doivent être muselés et tenus en laisse :

- sur la voie publique

- dans les transports en commun

- dans les lieux publics ou ouverts au public

- dans les parties communes des immeubles collectifs

Comme pour les chiens de catégorie 1, la détention est interdite aux mineurs, majeurs sous tutelle, sauf autorisation et toutes personnes condamnées  pour violences, crimes ou  personnes dont le maire a retiré la garde d’un chien. 

Détenir un chien catégorisé donc donc se faire de façon réfléchie. Trop de chiens ont été ainsi achetés ou adoptés suite à un “effet de mode”, ce qui a sans doute conduit à une réglementation plus stricte pour les propriétaires de ces chiens. Il ne faut pas oublier qu’un chien peut être dangereux sans être catégorisé et qu’un chien catégorisé n’est pas forcément dangereux.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Pixabay

Chien dangereux

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure