layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Verrues et excroissances : à surveiller chez le chien

Verrues et excroissances : à surveiller chez le chien

Article publié le : 08/10/2019

Les jeunes chiens, mais aussi ceux plus âgés, peuvent présenter des verrues ou excroissances sur la peau. Toutes ne nécessitent pas qu’elles soient retirées, en fonction de leur origine, leur nature ou leur localisation. Ce que déterminera le diagnostic du vétérinaire lors d’une consultation prise en charge par l’assurance santé animale du chien.

Plusieurs types d’excroissances - en forme de chou fleur - peuvent apparaître en divers endroits du corps sur la peau du chien. Une consultation vétérinaire permettra au praticien d’en définir l’origine. Car cela n'a rien à voir avec des piqûres d'insectes, voire des tumeurs bénignes.

Les verrues chez le chien : des tumeurs d'origines graisseuse

Plusieurs types existent en effet. Il y a tout d’abord les verrues. Ce sont des tumeurs d’origine graisseuses (lipomes). Elles sont généralement bénignes. Elles apparaissent fréquemment chez les chiens âgés. Avec une prédominance chez les animaux seniors souffrant d’obésité.

Les papillomes viraux chez le chien correspondent à ce qu’on appelle « les verrues » chez l’être humain.

Ces excroissances peuvent aussi être d’origine virale, transmissibles donc d’un chien à un autre.. 

Chez un jeune chien, celles-ci peuvent régresser (régressions spontanées) sans l’aide de traitement spécifique. Les papillomes peuvent être douloureux pour le chien et être à l’origine de boiterie, entre autres, selon leur localisation.

Mais mieux vaut consulter le vétérinaire tout de même sans attendre. Car elles peuvent se loger également dans la bouche et le pourtour de la cavité buccale, entraînant alors parfois une gêne à la mastication. 

Les jeunes chiens peuvent aussi présenter un petit nodule, bénin lui de même, que l’on appelle histiocytome

Comment soigner une verrue chez le chien ?

Si vous remarquez la présence d’une verrue ou d’une excroissance quelconque, il est important de veiller qu’elle ne gène pas l’animal, suivant sa localisation. Ensuite, qu’ilne risque pas de « l’arracher » en se grattant. Et surtout que la taille de celle-ci n’augmente pas dans le temps. 

Le vétérinaire pourra procéder à un traitement de type chirurgical pour la faire enlever, remboursé par l'assurance santé chien. Il faut donc consulter dès que l’on remarque ce type de « lésion ». 

Mastocytome : une tumeur de pronositic variable chez le chien

Le mastocytome fait pour sa part des parties des petites tumeurs. Elle peut se remarquer au niveau de la peau ou bien sous celle-ci.

Les mastocytomes représentent jusqu’à 21 % des tumeurs de la peau chez le chien. Elles seraient plus rares chez le chat. Cela peut affaiblir le système immunitaire et la défense immunitaire.

Certaines races présentent des prédispositions comme le shar-pei, le Kerry Blue Terrier, le boxer ou encore le labrador et le golden retriever. 

Leur gravité dépend de leur grade. 

Un examen cytologique pratiqué par le vétérinaire est nécessaire. Cela permettra donc de définir le "degré d'atteinte", témoin de l’état de l’évolution de cette tumeur et le traitement à mettre en place : local et/ou chirurgical. 

A noter que leur présence peut s’accompagner d’autres symptômes (troubles digestifs, manque d’appétit...). 

Des races de chien prédisposées

Certains chiens  y sont prédisposés : les jeunes chiens, principalement en ce qui concernes les papillomes (orales, buccales) : golden retriever, boxer, husky...

Mais aussi les chiens immunodéprimés ainsi que les chiens âgés . Cela se remarque notamment chez les Cockers Spaniel et les Kerry Blue terriers.

SantévVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Verrue Tumeur chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure