layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

« Reste » : comment apprendre cet ordre à votre chien ?

« Reste » : comment apprendre cet ordre à votre chien ?

Article publié le : 13/01/2021

Après avoir appris le « assis » et le « couché » vous pourrez passer à l’étape suivante en apprenant un nouvel ordre à votre chien : le « reste » ou encore « pas bouger ». Ce n’est pas le plus facile des apprentissages et il faudra non seulement là aussi faire preuve de patience, mais ne passer à cette nouvelle étape qu’une fois les deux premiers ordres bien assimilés. Et ne pas trop le demander à votre chien non plus. Juste lorsque cela est nécessaire.

« Reste » (ou pas « pas bouger ») est un ordre pratique dans la vie de tous les jours. Mais il ne faut pas en abuser et l’utiliser à tout bout de champ. Uniquement dans des circonstances précises, lorsque cela s’avère nécessaire.

Certains éducateurs qualifient cet ordre d’inutile dès lors que votre chien a compris l’ordre « assis ».

Pourtant, une fois dans cette position, rien ne dit que votre chien ne va pas être tenté de vous suivre si vous vous éloignez – surtout qu’il est ‘’attaché’’ à vous - , de rejoindre une personne ou un congénère qu’il aperçoit, etc.

Donc, finalement, il peut être nécessaire de l’apprendre à votre chien. Ce n’est pas l’ordre le plus facile, autant le dire de suite. Vous avez de fortes chances de devoir y passer du temps. Tout dépend de votre chien, car chacun ne réagit pas de la même manière. Soyez patient, calme…

Toujours le même mot ou le même geste

Choisissez la formule qui vous convient le mieux : « reste » ou « pas bouger ». Cela n’a pas grande importance. Mais tout comme le geste (main tendu-paume ouverte, par exemple) qui peut accompagner cette parole ou s’y substituer, vous devrez vous y tenir. Sinon, comprenez bien que votre chien pourra avoir du mal à vous comprendre. Même si l’on obtient des prouesses avec son compagnon, ce n’est pas une machine !

Ne pas abuser de l’ordre « reste » ou « pas bouger »

C’est la raison pour laquelle vous ne devrez pas non plus en abuser. N’utiliser l’ordre « reste » ou « pas bouger » que lorsque cela est nécessaire : lorsque votre chien doit vous attendre alors que vous faites une courte course dans un commerce, au restaurant si vous vous déplacez pour aller aux toilettes ou régler l’addition, lorsque vous êtes à table chez vous avec des amis… pour ne citer que ces quelques exemples.

Où apprendre l’ordre « reste » ou « pas bouger » à votre chien ?

L’idéal est bien entendu d’apprendre cet ordre à l’extérieur. Pour autant, et par sécurité, à moins de disposer d’un endroit clos sans stimuli extérieur, vous pourrez commencer l’apprentissage à la maison ou dans votre appartement.

Les deux difficultés de l’apprentissage

L’apprentissage de l’ordre « reste » ou « pas bouger » comporte deux difficultés pour votre chien dont vous devez avoir bien conscience et qui somme toute tombent sous le sens : la distance qui va vous séparez de votre animal, voire jusqu’à votre absence totale puis que tel est le « summum » à lui apprendre, et le temps que cela va durer.

Donc logiquement, l’éloignement et le temps seront courts au début et augmenteront progressivement. Faites-en un jeu, gardez en tête de ne pas vous obstinez et préférez reporter au lendemain en cas de difficultés pour votre chien à vous obéir et fautes en sorte de terminer sur une réussite, jamais un échec. Enfin, récompenses à l’aide de friandises, de compliments, de caresses sont essentielles. Vous verrez comment votre chien sera heureux de vous voir satisfait !

3 étapes pour parvenir à obtenir le « reste » ou « pas bouger » de la part de votre chien

Tout va dépendre de votre chien pour le recours ou non au maintien en laisse. Cela, c’est à vous de juger, mais l’utilisation de la laisse pour bien contrôler votre chien s’avère très souvent nécessaire. Le principe de l’apprentissage de cet ordre se fait en 3 étapes :

- Partez du « couché» ou du « assis »(on lui demande donc ce dernier en deuxième temps), on commence à prononcer le « reste » ou pas « bouger » soit on fait un signe de la main et l’on récompense le chien.

- On recommence en faisant cette fois un pas en arrière, comme pour commencer à s’éloigner. On revient vers lui et on prononce l’ordre et l’on récompense. On recommence une dizaine de fois cette étape.

- D’un pas en arrière, vous passerez ensuite à deux et ainsi de suite. Si votre chien parvient à ne pas bouger au fur et à mesure que vous prenez de la distance, c’est déjà une belle réussite !

Lui tourner le dos puis peu à peu disparaître

Une fois cela bien assimiler, il va falloir apprendre à votre chien à rester à sa place sans bouger alors que vous n’êtes plus dans son champ de vision. Le challenge !

Vous procédez de la même manière qu’auparavant alors que votre chien restait sans bouger avec deux pas en arrière sauf que vous allez lui tourner le dos. Attention : votre chien risque de n’avoir qu’une envie, vous rejoindre… face. C’est une difficulté supplémentaire et là aussi votre patience et le fait de ne pas saturer le chien auront toute leur importance.

Changez de pièce puis passez à l’extérieur

Si vous faites l’apprentissage à la maison ou dans votre appartement, vous devrez parvenir à changer de pièce sans que votre chien ne bouge. Très vite, au début, vous revenez et le félicitiez. Puis vous vous absenterez progressivement de plus en plus longtemps.

Mise en garde : n’utilisez pas l'ordre  « reste » ou « pas bouger » lorsque vous quittez votre habitation et que vous laissez seul votre chien ! Le risque serait de développer chez lui une anxiété de séparation.

Ce n’est qu’une fois cela assimilé que vous pourrez passer à l’extérieur sans puis avec une stimulation. Comme demander à un ami de « jouer » le passant. Puis en présence d’autres chiens.

 

Les endroits, de plus en plus fréquentés, suivront la ‘’lente’’ progression nécessaire.

Libérez votre chien dès que possible

Pensez au bien-être de votre chien qui vous obéit et libérez-le dès que possible avec l’ordre « viens », « ok »… entre autres et par exemple. Puis récompensez-le. Les caresses et les compliments davantage qu’une friandise, car l’on n’en a pas systématiquement toujours une sous la main. C’est pour cela que vous devrez lors de l’apprentissage ne pas la systématiser.

En cas de difficulté, vous pouvez demander l’aide d’un éducateur canin.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Éducation chiot

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure