layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Qu’est-ce que la rupture du ligament croisé chez le chien?

Qu’est-ce que la rupture du ligament croisé chez le chien?

Article publié le : 14/08/2020

Lors d’un effort, comme une course par exemple, le chien peut se mettre à boiter. Est-ce la conséquence d’une rupture des ligament croisés ? Fort possible. C’est la cause la plus fréquente observée dans ce cas-là chez le chien. Qu’est-ce que cette rupture ? Elle équivaut à une entorse de haute gravité. Certaines races de chiens y sont davantage prédisposées que d’autres. Le traitement est principalement chirurgical et les frais vétérinaires peuvent être élevés.

Le genou du chien que l’on appelle également « grasset » comporte tout comme chez l’homme 4 ligaments. Deux d’entre eux se croisent, d’où l’appellation de ligaments croisés.

Lors d’un effort physique, les ligaments croisés chez le chien permettent de stabiliser le genou. Ils se tendent donc alors afin d’en éviter la torsion.

Le ligament croisé crânial (LCC) qui est l’un de ceux du genou – antérieur - joue un rôle très important dans la stabilité de l’articulation et neutralise l’hyper extension du genou.

Lorsqu’il y a rupture de ce ligament cela va causer une boiterie. C’est la cause la plus fréquente que l’on peut observer sur les membres postérieurs chez le chien. On pourrait comparer la rupture du ligament croisé (RLCC) chez le chien à une entorse grave.

Une arthrose invalidante qui progresse en quelques mois

Inflammation et douleurs vont alors faire souffrir de plus en plus le chien au point de devenir chronique ; une arthrose invalidante s’installe progressivement en quelques mois. Certains facteurs peuvent influencer sur le risque de RLCC comme le mode d’efforts fournis, l’obésité, voire une hérédité selon certaines études.

Tous les chiens peuvent être concernés, mais certaines races sont prédisposées : ce sont des chiens de grande taille, entre autres le rottweilerlabrador, golden, terre-neuve, boxer, American Staffordshire terrier, etc. Mais de chiens de plus petits gabarits peuvent aussi en être atteints : bulldog anglais, westie, teckel...

Afin de poser son diagnostic de rupture d’un ligament croisé, le vétérinaire va procéder à un examen clinique pour lequel quelquefois dans certains cas une radiographie ou un scanner, une IRM ou encore une arthroscopie seront parfois nécessaire afin de le confirmer.

Un traitement chirurgical, un bon pronostic

Le traitement est chirurgical dans la grande majorité des cas et il existe plusieurs techniques, qui peuvent être fonction de la taille du chien.

Un « repos » sera nécessaire à la guérison du chien opéré avec des sorties se limitant à celles lui permettant de satisfaire ses besoins naturels. Une rééducation, comme celle faisant appel à l’hydrothérapie, permet d’améliorer la récupération.

Le chien pourra retrouver une bonne fonction normale après la chirurgie. Mais il faudra veiller à ce qu’il ne prenne pas de poids et adapter les efforts physiques à sa condition. Une activité régulière est recommandée.

L’assurance santé du chien pour lui offrir les meilleurs soins possibles

Tout cela a un coup pour les maîtres dont le chien souffre d’une rupture des ligaments croisés. Entre la consultation, les examens, la chirurgie, la rééducation… la note peut grimper jusqu’à 1 800 € environ. C’est en cela que souscrire une assurance santé pour chien se révèle très utile afin de pouvoir faire face aux dépenses et offrir à son compagnon tous les meilleurs soins possibles en étant remboursé à hauteur de la formule choisie. Et comme cet accident peut survenir à n’importe quel âge chez le chien, mieux vaut souscrire le plus tôt possible avant que l'incident ne se produise.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure