layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Les allergies saisonnières chez le chat

Les allergies saisonnières chez le chat

Article publié le : 02/02/2022

Comme pour nos amis les chiens, les chats, ces adorables félins, peuvent aussi être sujets à des allergies saisonnières. Les causes sont sensiblement identiques (allergie alimentaire ou de contact) et les manifestations souvent cutanées. L’arrivée du printemps est souvent accompagnée d’une allergie au pollen ou aux graminés environnants. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’animaux de compagnie, vous connaissez certainement certains signes cliniques qui vont vous alerter. Comment savoir de quel type d’allergie souffre votre chat  et comment le soigner au mieux ? Toutes les réponses dans cet article. 

 

Comment se manifeste une allergie chez le chat ?

L’allergie est en fait une réaction du système immunitaire qui se retrouve face à une substance non supportée. Chez le chat, l’allergie la plus courante est causée par un allergène environnemental (la dermatite atopique) et par l’alimentation. 

Les symptômes d’une allergie chez le chat

Si vous connaissez bien votre petit félin, vous allez rapidement vous apercevoir que votre chat souffre d’une allergie :

- il se lèche de façon excessive (attention à ne pas confondre avec son toilettage)

- il perd beaucoup de poils, localement surtout aux endroits où il se lèche

- il se gratte ou se mord,  a des démangeaisons et/ou des rougeurs

- vous pouvez observer l’apparition de lésions (notamment dans le cou et sur la nuque)

Chez le chien et le chat, les symptômes sont sensiblement les mêmes avec, pour le chat, un léchage vraiment très excessif qui cause une perte des poils.

Comment savoir si mon chat est allergique au pollen ?

L’arrivée du printemps et de températures plus douces enchantent les chats qui en profitent pour aller se promener. Mais cette saison apporte également les allergies dues aux pollens ou aux parasites. 

L’allergie au pollen concerne autant nos animaux de compagnie que nous, êtres humains. Véhiculé dans l’air, le pollen provoque une hypersensibilité saisonnière, contraignante pour le  chat. Cela se manifeste par des démangeaisons cutanées, des crises d’éternuements, un écoulement nasal, des yeux rouges voire une conjonctivite et des léchages excessifs. Chez certains chats, cela peut aller jusqu'à une crise d’asthme

Si vous observez ces signes cliniques, n’hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire qui procédera à un examen minutieux pour déterminer l’origine de l'allergie.

Comme pour le chien, le chat présente plusieurs types d’allergies :

- la DAPP : ou dermatite allergique aux piqûres de puces : les chats  qui font des réactions allergiques aux piqûres de puces développent des lésions sur la peau (croûtes, perte de poils). Ils développent ensuite une hypersensibilité aux piqûres et sont beaucoup plus incommodés lorsqu’ils se font piquer, parfois simplement par une ou deux puces.

- l’allergie alimentaire : elle se manifeste par des réactions cutanées, des rougeurs ou des croûtes le plus souvent dans la zone du cou et du visage. Vous constaterez également des troubles digestifs (diarrhées, vomissements). Dans ce cas, il est important de consulter votre vétérinaire qui va mettre en place un régime d’éviction pour trouver quel allergène est déclencheur chez votre chat.

- la dermatite atopique : elle se manifeste par l’épaississement et des rougeurs sur la peau du chat avec de fortes démangeaisons. Les causes sont diverses, mais environnementales : aliments, acariens, pollens, etc. Cela peut aussi être dû à une allergie de contact. À savoir que les chats allergiques à la DAPP, sont plus susceptibles de développer une dermatite.

Traitements de l’allergie saisonnière

Avant toute chose, il faut savoir qu’il n’est pas possible de guérir un chat d’une allergie : un chat allergique le restera toute sa vie. Par contre, on peut le soulager avec certains traitements, qui sont bien sûr prescrits par le vétérinaire et en fonction des symptômes de votre animal :

Les antihistaminiques ou corticoïdes

C’est le vétérinaire qui vous les prescrit. N’en donnez surtout pas à votre chat sans son avis. Ils permettent de calmer les démangeaisons et les crises d’éternuements, mais aussi les conjonctivites d’origine allergique. 

Les antiparasitaires et shampoings

Si votre chat présente une allergie aux piqûres de puces,  le meilleur moyen est de le traiter à l’année pour éviter cela. Colliers antiparasitaires ou pipettes, n’oubliez pas de choisir le traitement adapté à son âge et à son état physiologique. Là encore, les conseils de votre vétérinaire sont précieux.

Pour les cas d’allergies de contact ou les dermatites, vous pouvez utiliser des shampoings qui vont permettre de calmer les démangeaisons, mais également traiter les puces. Ils existent en shampoings secs ou à mousser. 

Les acides gras 

En fonction de l’allergie et de l’état de votre chat, le vétérinaire peut aussi vous prescrire des acides gras. Ils ont, en effet, des propriétés anti-inflammatoires ce qui est parfait pour les chats qui ont des irritations ou des problèmes de peau. Ils aident également à rendre sa beauté au pelage.

Chez le chat, comme chez le chien, les allergies saisonnières se soignent avec des produits et traitements adaptés et sur du long terme. Votre vétérinaire est le meilleur conseil que vous puissiez trouver. N’oubliez pas que les frais vétérinaires peuvent être remboursés avec l’assurance santé chat


SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Pixabay

Allergie Démangeaison Asthme

A propos de l'auteur

Maryline Pattin
Maryline Pattin > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure