layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Asthme chez le chat : l’origine allergique est la plus probable

Asthme chez le chat : l’origine allergique est la plus probable

Article publié le : 23/04/2019

Comme l’humain, le chat peut souffrir d’asthme. Cette pathologie, d’origine allergique, peut être due à de nombreux facteurs : fumée de cigarette (tabagisme passif), acariens, poussières, inhalation de divers produits. Une prise en charge vétérinaire permet d'obtenir de bons résultats. 



Le chat, plus que le chien, présente une prédisposition à l’asthme

Lorsque les bronches sont obstruées, l’asthme provoque chez le chat des difficultés respiratoires. Des râles peuvent être émis par l’animal qui reste un temps gueule ouverte, quelquefois les yeux hagards. 

Les crises sont plus ou moins longues et plus ou moins espacées, il n’y a pas à vrai dire de règle pour cette pathologie dont l’origine la plus probable est de type allergique (tabac, acariens, poussières, produits divers inhalés par l’animal). 


Une prise en charge par l’assurance santé du chat


Chaque cas est particulier et doit faire l’objet d’une prise en charge vétérinaire dont le coût est supporté par l’assurance santé animale

Le praticien, dans un premier temps, diagnostiquera l’origine de cette dyspnée (difficultés respiratoires) voire de la toux afin d’en connaître la cause pour la traiter en conséquence. 

Une radiographie pourra être pratiquée afin d’en affiner le diagnostic. 

Le traitement dépend ensuite du « degré » d’atteinte. Cela va de l’administration de corticoïdes à d’autres sortes de médicaments, voire un lavage broncho-alvéolaire. 

Des séances d’aérosolthérapie pourront également être à envisager. Cela n’est pas toujours très évident à « pratiquer » chez le chat, mais permet de bons résultats dès lors qu’il n’y a pas évolution de la maladie. 

Le maître doit s’impliquer dans la guérison de son compagnon. Le traitement est long, voire à vie. Le chat devra donc être suivi régulièrement par le vétérinaire. 


Vivre aux côtés d'un chat asthmatique

Tout comme cela est préconisé chez l’humain souffrant d’asthme, il faudra veiller à ne pas exposer le chat aux substances pouvant être à l’origine de l’asthme, comme les poussières ou encore la fumée de cigarette.

Le tabagisme passif concerne aussi les animaux domestiques. 





SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien chat et NAC

 

Photo : Fotolia. com

Asthme
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure