Juliette Garnodier

Le glaucome chez le chien

Le glaucome est une affection oculaire grave, qui nécessite souvent une prise en charge en urgence pour éviter des séquelles. Nous allons voir dans cet article ce qu'est un glaucome, comment le détecter rapidement et les options thérapeutiques possibles.

Qu'est-ce qu'un glaucome chez le chien ?

Le glaucome chez le chien est une affection oculaire grave caractérisée par une augmentation de la pression intraoculaire ou hypertension oculaire, c'est-à-dire une pression élevée à l'intérieur d'un ou des deux yeux. Cette pression élevée peut entraîner des dommages au nerf optique, compromettant ainsi la vision. Le glaucome est souvent douloureux et peut conduire à une cécité permanente si non traité.

Quelles sont les causes d'un glaucome ?

Les glaucomes chez les chiens, tout comme chez les humains, peuvent avoir diverses causes. Voici une liste des principales causes de glaucome chez le chien :

  • Glaucome primaire : Dans certains cas, le glaucome peut être d'origine génétique, ce qui signifie qu'il est hérité des parents. Certaines races de chiens sont prédisposées à développer un glaucome primaire, notamment le Cocker spaniel, le Bouledogue français, le Basset hound, le Samoyède, le Bouledogue anglais et le Chihuahua.
  • Glaucome secondaire : Il peut être déclenché par d'autres problèmes oculaires ou de santé, tels que :
    • Traumatisme oculaire : Une blessure à l'œil peut provoquer une obstruction du drainage normal du liquide intraoculaire, entraînant une augmentation de la pression.
    • Inflammation oculaire : Des infections ou des inflammations chroniques peuvent provoquer une production excessive de liquide ou un blocage des voies de drainage.
    • Tumeurs intraoculaires : La présence de tumeurs peut perturber le flux normal du liquide intraoculaire.
    • Cataracte : Le développement d'une cataracte peut entraîner une obstruction du drainage et donc un glaucome.
    • Anomalies congénitales : Certains chiens naissent avec des anomalies structurelles qui peuvent contribuer au développement du glaucome.
    • Maladies systémiques : Certains problèmes de santé générale, tels que le diabète, peuvent être associés à un risque accru de glaucome.
    • Facteurs environnementaux : Bien que moins courant, des facteurs environnementaux tels que des toxines ou des traumatismes peuvent également contribuer au développement du glaucome.

À quel âge un chien peut-il avoir un glaucome ?

Le glaucome chez les chiens est une affection qui peut survenir à n'importe quel âge, mais il est plus fréquent chez les chiens plus âgés. Les chiens de races prédisposées au glaucome primaire peuvent présenter des signes de la maladie dès un âge relativement jeune, parfois dès deux ans. Cependant, la plupart des cas de glaucome chez les chiens se manifestent généralement chez des individus plus âgés.

Quels sont les premiers signes du glaucome chez le chien ?

Le glaucome chez le chien peut présenter divers symptômes au niveau de l'œil affecté (ou des deux yeux), mais aussi au niveau de l'état général. Le glaucome est souvent douloureux, et les chiens peuvent parfois dissimuler leur douleur. 

Symptômes au niveau de l'œil atteint

  • Rougeur de l'œil : L'œil affecté peut apparaître rouge ou injecté de sang en raison de la pression élevée.
  • Dilatation de la pupille (mydriase) : La pupille de l'œil touché peut être plus dilatée que celle de l'œil sain.
  • Opacité de la cornée : Une opacité de la cornée peut se développer, rendant l'œil trouble.
  • Clignement fréquent : Le chien peut cligner fréquemment des yeux en raison de l'inconfort.
  • Ecoulement oculaire : Un œil touché peut larmoyer plus que d'habitude.
  • Changement de couleur de l'iris : Dans certains cas, la couleur de l'iris peut changer.
  • Perte de vision : Le chien peut montrer des signes de vision altérée, allant d'une diminution de la vision à une cécité complète.

Symptômes généraux

  • Comportement agité ou prostré : Le chien peut se montrer agité, ou prostré dans un coin en raison de la douleur.
  • Diminution de l'appétit : La douleur et l'inconfort peuvent entraîner une perte d'appétit.
  • Changement de comportement : Le chien peut manifester des changements de comportement.
  • Tentatives de frottement des yeux : Le chien peut essayer de frotter ou de gratter l'œil affecté pour soulager l'inconfort.
  • Baisse de l'activité : En raison de la douleur et de la détérioration de la vision, le chien peut devenir moins actif.

Diagnostic : comment savoir si un chien souffre de glaucome ?

Le diagnostic du glaucome chez un chien est réalisé par un vétérinaire, en plusieurs étapes : 

  1. Anamnèse et examen physique : Le vétérinaire commencera par recueillir des informations sur l'historique médical du chien, notamment tout symptôme oculaire, comportemental ou général. Un examen physique global sera également effectué pour détecter d'éventuels signes de maladies systémiques.

  2. Examen ophtalmologique : L'examen ophtalmologique comprend plusieurs étapes, notamment :

    • Mesure de la pression intraoculaire : C'est l'un des éléments clés du diagnostic du glaucome. Une pression intraoculaire élevée est caractéristique du glaucome.
    • Examen à l'ophtalmoscope : Le vétérinaire examinera l'œil à l'aide d'un instrument appelé ophtalmoscope pour évaluer la cornée, l'iris, la pupille et le cristallin.
    • Évaluation du fond d'œil : Cela implique l'examen du nerf optique et de la rétine pour détecter tout signe de dommage.
  3. Évaluation de la vision : Des tests spécifiques peuvent être réalisés pour évaluer la vision du chien, notamment des réflexes lumineux et des réponses aux stimuli visuels.

  4. Diagnostic différentiel : Le vétérinaire peut effectuer des tests supplémentaires pour exclure d'autres causes possibles des symptômes, telles que des infections, des traumatismes ou des tumeurs.

  5. Tests complémentaires : Dans certains cas, des tests complémentaires tels que des échographies oculaires, des analyses de sang peuvent être recommandés pour obtenir des informations plus détaillées.

Le diagnostic précoce du glaucome est très important, car la maladie peut progresser rapidement et entraîner des dommages permanents à la vision. Si le vétérinaire suspecte un glaucome, un traitement rapide sera nécessaire pour soulager la douleur, réduire la pression intraoculaire et préserver autant que possible la vision du chien.

Comment soigner le glaucome chez le chien ? 

Les objectifs du traitement du glaucome chez le chien sont de soulager la douleur, réduire la pression intraoculaire et préserver autant que possible la vision de l'animal. Le traitement dépend de plusieurs facteurs, y compris le type et le stade du glaucome, la gravité de la maladie, l'intensité des signes cliniques et la réponse individuelle du chien au traitement.

Parfois, notamment en cas de glaucome aigu, une hospitalisation en soins intensifs peut être nécessaire pour initier le traitement. Les frais vétérinaires qui en résultent sont remboursés par l'assurance santé pour chien à hauteur de la formule choisie. Santévet en propose 5 adaptés à vos besoins et à ceux de votre animal. Demander un devis en ligne est simple, gratuit et sans engagement. 

Traitement médical et local (collyres)

  • Collyres hypotonisants : Ces collyres sont prescrits pour réduire la pression intraoculaire en facilitant le drainage du liquide intraoculaire.
  • Anti-inflammatoires : Des collyres anti-inflammatoires peuvent être administrés pour réduire l'inflammation associée au glaucome.
  • Analgésiques : Des médicaments analgésiques sous forme de collyres peuvent être prescrits pour soulager la douleur associée au glaucome.
  • Collyres mydriatiques : Parfois, des collyres mydriatiques peuvent être utilisés pour dilater la pupille, facilitant le drainage du liquide intraoculaire.

La douleur est souvent présente dans les cas de glaucome. Des médicaments analgésiques systémiques peuvent être prescrits pour soulager l'inconfort de l'animal.

Chirurgie

Dans de nombreux cas, une chirurgie peut être recommandée, souvent réalisée par un vétérinaire spécialisé en ophtalmologie

  • Goniotomie : Il s'agit d'une intervention chirurgicale où le praticien crée une nouvelle voie de drainage pour le liquide intraoculaire, permettant ainsi une réduction de la pression.
  • Trabéculectomie : Cette procédure vise à créer une nouvelle ouverture dans le trabéculum, une structure de l'œil qui régule le drainage du liquide intraoculaire.
  • Implants : Des implants peuvent être utilisés pour faciliter le drainage du liquide, réduisant ainsi la pression intraoculaire.
  • Cyclophotocoagulation au laser : Cette technique utilise le laser pour détruire une partie des cellules productrices de liquide dans l'œil, réduisant ainsi la production de liquide intraoculaire.

Après la chirurgie, des médicaments peuvent être nécessaires pour aider à contrôler l'inflammation et prévenir les infections.

Suivi

Les chiens atteints de glaucome nécessitent un suivi régulier avec le vétérinaire pour évaluer la réponse au traitement, ajuster les médicaments si nécessaire et surveiller la pression intraoculaire.

Le traitement du glaucome chez le chien est souvent une gestion à long terme. Les propriétaires de chiens atteints de glaucome doivent être prêts à administrer des médicaments selon les instructions du vétérinaire et à participer activement au suivi régulier pour ajuster le traitement au besoin.

Le choix entre le traitement médical et la chirurgie dépend de divers facteurs, y compris la gravité du glaucome, la cause sous-jacente, et la réponse individuelle du chien au traitement. 

Pronostic : un chien atteint de glaucome peut-il être guéri ?

Le glaucome chez le chien est généralement une maladie chronique qui peut être difficile à guérir complètement. Cependant, avec un traitement approprié, il est possible de contrôler la maladie, de soulager la douleur, de réduire la pression intraoculaire et de préserver autant que possible la vision de l'animal. Le pronostic dépend de plusieurs facteurs :

  • Traitement précoce : Un diagnostic précoce et un traitement immédiat sont essentiels pour améliorer le pronostic. Le glaucome peut progresser rapidement, et des dommages permanents à la vision peuvent survenir si la maladie n'est pas traitée rapidement.
  • Gestion à long terme : Le glaucome nécessite souvent une gestion à long terme. Les chiens peuvent nécessiter des médicaments tout au long de leur vie pour maintenir une pression intraoculaire normale.
  • Réponse individuelle : La réponse au traitement peut varier d'un chien à l'autre. Certains chiens répondent bien au traitement, tandis que d'autres peuvent avoir besoin d'ajustements fréquents ou de diverses approches pour maintenir la pression intraoculaire sous contrôle.
  • Complications : Dans certains cas, des complications peuvent survenir, notamment la perte de vision permanente malgré le traitement suite à une dégénérescence du nerf optique. Des problèmes tels que la cataracte, la dégénérescence de la rétine et des changements structurels dans l'œil peuvent affecter le pronostic. Dans le pire des cas, une énucléation peut s'avérer nécessaire.
  • Chirurgie : Dans certains cas, la chirurgie peut être recommandée pour améliorer le drainage du liquide intraoculaire. Les résultats de la chirurgie dépendent également de divers facteurs.

Je suspecte un glaucome chez mon chien, que faire ?

Le glaucome est une urgence absolue. Si vous suspectez un glaucome chez votre chien, il est impératif de consulter immédiatement un vétérinaire pour obtenir un diagnostic précis et commencer le traitement approprié. Un traitement précoce est essentiel pour minimiser les dommages à la vision et soulager la douleur de l'animal.

  • Contactez votre vétérinaire : Appelez immédiatement votre vétérinaire pour expliquer les symptômes que vous avez observés et demander un rendez-vous en urgence. Mentionnez tout signe d'inconfort oculaire, de rougeur, de dilatation de la pupille, de larmoiement excessif ou de tout changement dans le comportement de votre chien.
  • Évitez l'automédication : N'administrez aucun médicament, y compris des collyres humains ou des médicaments vétérinaires que vous pourriez avoir à la maison, sans la supervision directe de votre vétérinaire. Certains médicaments peuvent aggraver la situation ou masquer des symptômes importants nécessaires pour un diagnostic précis.
  • Suivez les recommandations du vétérinaire : Si le diagnostic de glaucome est confirmé, suivez les recommandations du vétérinaire concernant le traitement. Cela peut inclure des médicaments tels que des collyres, des analgésiques, et parfois une intervention chirurgicale.

 

En conclusion, le glaucome est une véritable urgence oculaire chez le chien, qui nécessite une prise en charge vétérinaire le plus rapidement possible afin de préserver la vision de l'animal.

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF