layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Couvre-feu : votre chien a besoin de garder de l’activité

Couvre-feu : votre chien a besoin de garder de l’activité

Article publié le : 18/01/2021

Couvre-feu oblige à 18h00 depuis le 16 janvier et pour au moins 15 jour, cela risque de perturber de nouveau notre rythme de vie. Mais aussi celui de nos chiens. Voici quelques conseils pour passer au mieux d’un confinement à l’autre en faisant en sorte que cela impacte le moins possible sur le bien-être de votre compagnon à 4 pattes.

Tous les chiens ne sont pas des sportifs et n’ont pas tous les mêmes besoins en matière d’activités. 

Mais il est important pour eux aussi de continuer à avoir ce que l’on pourrait appeler leur « vie sociale », de maintenir un bon niveau d’interactions et surtout qu’ils puissent conserver a minima l’activité qui est essentielle à leur bien-être.

Avec le couvre-feu ramené à 18h00, rien ne vous interdit, muni d’une attestation dérogatoire, de sortir votre chien une fois cette heure passée. 

Certes, mais cette sortie doit être brève et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile. Autant dire que tous les chiens ne pourront pas bénéficier d’une promenade leur permettant de se dépenser de tout leur soûl et de vider leur trop plein d’énergie. C’est notamment le cas des chiens vivant en ville et dont les maîtres sont absents en journée.

4 idées pour préserver l’activité de votre chien

Voici trois solutions que l’on peut envisager et mettre en place selon son entourage et… ses moyens.

1 – Faites appel à un ami ou un membre de la famille disponible dans l’après-midi

C’est la solution la plus simple et totalement gratuite. Attention : la personne qui va garder votre chien est responsable si ce dernier venait à être à l’origine d’un problème. Comme par exemple un morsure, s’il renversait un piéton, etc. Dans ce cas il y a ce que l’on appelle « transfert de garde » dès lors que la garde se répète sur plusieurs jours. Le ‘’gardien’’ doit s’assurer que son assurance multirisque habitation le couvre dans ce cas. Auquel cas il pourra faire jouer la responsabilité civile (RC).

Si la garde ou la promenade est occasionnelle, c’est le propriétaire qui reste responsable de son chien en cas de problèmes. A rappeler que les maîtres des chiens de catégorie (chiens dits dangereux ») ont pour obligation de souscrire une assurance Responsabilité civile.

2 – Faites appel à un promeneur de chiens ou petsitter

Ils sont de plus en plus nombreux et l’on en trouve facilement sur Internet. Cela a un coût. Il faut toujours privilégier de choisir un professionnel. Ce dernier doit être couvert par une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). Il existe également des sites Internet où l’on peut trouver une personne aimant les chiens mais n’en disposant pas elle-même et qui sera prête à donner de son temps pour s’occuper de votre chien. ‘est le cas notamment du site Emprunte Mon Toutou sur lequel vous pouvez vous inscrire gratuitement, que vous souhaitiez faire garder votre chien ou en garder un. 

3 – Favoriser les activités à la maison

En votre absence, laissez des jouets dans votre maison ou votre appartement. Vous pouvez en placez dans différentes pièces. Dans certains, il est possible de cacher des friandises. Attention au surpoids, et tenez-en compte dans sa ration quotidienne. Certes cela ne va pas exploser le budget énergétique de votre chien, mais cela comblera peut-être l’ennui. Ensuite, à votre retour, outre la courte sortie du soir, aménagez des temps pour vous occuper et jouer avec votre chien. Parties de cache-cache, lancés de son jouet préféré… tout ce que vous pourrez trouver pour que votre chien s’amuse et se dépense un peu.

4 – Profitez de vos jours de repos pour proposer de grandes promenades à votre chien

A la campagne, il est certainement plus facile, même en semaine, de profiter d’espace et de faire par exemple marcher ou courir votre chien. Quitte à devoir faire l’impasse sur d’autres choses moins essentielles, faites en sorte de sortir votre chien afin qu’il puisse se « fatiguer » comme il l’entend. Ce peut-être dans une balade dans un parc autorisant les chiens, dans un bois non loin, un plan d’eau…

Quoiqu’il en soit, ne cassez pas le rythme. Votre chien peut lui aussi souffrir à sa manière de ce que nous impose la pandémie de la Covd-19.

 

A lire également 

Covid-19: faire garder son chien ou chat en toute sécurité 

Covid-19: que faire avec son chien, confinés à la maison ?

Confinement : faire du sport à la maison avec son chien

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123RF

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure